Les sujets du bac de littérature 2017 sont tombés !

Par  |  | 17 Commentaires

Ça y est, les sujets de l'épreuve de littérature du bac L sont tombés ! Au programme : de l'analyse de livre, mais aussi de film.

Les sujets du bac de littérature 2017 sont tombés !

Ce mardi 20 juin avait lieu une épreuve cruciale pour tou•tes les aspirant•es bachelier•es en série L : l’épreuve de littérature !

C’est un peu l’épreuve de force quand on est en L : l’examen dure deux heures seulement, durant lesquelles on doit travailler sur deux dissertations successives. Et tout ça, c’est coefficient 4 !

À lire aussi : Que faire après une terminale littéraire ?

À titre personnel, je n’ai jamais compris pourquoi cet examen ne durait que deux heures. Certes, je suis d’accord qu’il est bon d’avoir un esprit de synthèse, pour être rapide et efficace.

Cela dit, on nous apprend peu pendant les cours de littérature de terminale à être rapide et synthétique : ma première dissertation faisait onze pages ! (Bon, j’écrivais gros…)

En clair, on n’a vraiment pas le temps de faire ça.

Au menu cette année : une tragédie, un film, un roman et un journal

Trêve de causeries, venons-en aux sujets du bac. Cette année, les élèves ont potassé plusieurs œuvres : Œdipe roi, de Sophocle, ainsi que le film de Pier Paolo Pasolini inspiré de cette œuvre.

Il y avait aussi deux ouvrages d’André Gide : Les Faux-Monnayeurs et le Journal des Faux-Monnayeurs, où l’auteur relate la genèse et l’écriture du roman.

Selon moi, ces sujets ne sont pas simples : Sophocle, c’est pas ce qu’il y a de plus accessible. Mais je dis bonne chance à ceux qui choisissent les œuvres chaque année pour trouver un livre plus barbant que les mémoires du général de Gaulle, que j’ai dû me coltiner pour le bac.

C’était probablement le pire ouvrage que j’ai jamais lu. Une torture en papier.

Bac de littérature 2017 : les questions

Cette année, les élèves étaient interrogé•es sur Œdipe roi et son adaptation en film. La question à huit points était : Quelle place les œuvres de Sophocle et Pasolini inscrites au programme accordent-elles au personnage de Tirésias ?

Quant à la question à douze points, la voici : Pourquoi peut-on dire que la question de l’identité est placée au centre des œuvres de Sophocle et Pasolini inscrites à votre programme ?

Des questions qui nécessitent de croiser l’analyse du film et celle de la tragédie. Un exercice qui fut probablement intéressant mais pas facile, alors bonne chance et bon courage à tou•tes les élèves de terminale L.

À lire aussi : Les sujets du bac philo 2017 sont là !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook
  • Léona B.
    Léona B., Le 22 juin 2017 à 17h50

    Frankie.
    @Léona B. Ben du coup si avant la réforme vous avez aussi analysé les films j'avoue que je comprends pas bien ta critique... A moins que ce soit dans le sens où ça ne faisait pas partie du sujet de dissert ? Si c'est ça oui du coup je comprends ce que tu veux dire ^^
    On avait effectivement fait du zèle dans notre classe, les films étaient un plus, ça n'était pas au programme :happy::happy:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!