Ana, streameuse, parle de son rapport à l’image sur Twitch

Par  |  | Aucun Commentaire

Ana streame régulièrement sur sa chaîne Twitch et s'est progressivement formée une petite communauté. Face aux remarques qu'elle reçoit parfois sur son physique, elle a écrit un texte questionnant son rapport à son apparence.

Ana, streameuse, parle de son rapport à l’image sur Twitch

Vous l’aurez peut-être remarqué, dans la rubrique jeux vidéo sur madmoiZelle je vous parle souvent de filles qui streament. La dernière en date c’était la formidable MythixTrinity et son rire légendaire. Pourquoi mettre ces personnes en avant ? Parce que ça reste difficile aujourd’hui d’être une femme qui streame.

J’ai longtemps cherché une façon de vous en parler, d’aborder le problème, et puis j’ai découvert le texte publié par Ana.

Ana streame depuis le mois d’avril. Dans la vie de tous les jours elle est étudiante, mais elle profite de son temps libre pour jouer à des jeux vidéo en live.

League of Legends, Zelda, jeux d’horreur ou encore indépendants, elle teste plein d’opus différents pour son plaisir et celui de sa communauté. Aujourd’hui ce n’est pas de gaming dont elle a voulu parler, mais plutôt de son rapport à son apparence et son corps.

Le témoignage d’Ana, streameuse

Ana a publié ce texte sur son compte Twitter, elle m’a autorisé à le reprendre ici pour faciliter la lecture :

« Alors, je fais ce TwitLonger sans raison particulière, j’en ressentais simplement l’envie. Pour ceux qui sont pas fan de lecture, j’vous conseille de passer votre chemin.

Pour commencer, je tenais juste à faire un petite récap’ de mon histoire personnelle.

Mon image a commencé à devenir « publique » à partir du moment où j’ai décidé de commencer à faire du stream. Avant même de me renseigner sur comment mettre en place un objectif follow/comment afficher la musique, je me suis questionnée sur l’image que j’allais renvoyer aux gens.

Ma priorité principale, c’était de renvoyer une bonne image pour ne pas avoir de mauvaise réputation.

Je savais l’image que pouvaient avoir les filles sur Twitch, et ça me désespérait d’en voir certaines abuser de leurs formes ou autre pour avoir des vues/dons. Je ne voulais vraiment pas que les gens me voient comme ça alors que je ne le suis pas.

J’ai commencé mes lives sereinement, tout en faisant attention à certains détails ; les cheveux toujours détachés si je portais un débardeur, si possible éviter les décolletés, la caméra pas trop grosse par rapport au reste, et surtout pas trop de maquillage.

Et c’est là le sujet principal de ce TwitLonger : le maquillage et l’image qu’on peut avoir de nous en tant que filles.

Cette partie concerne plus particulièrement le stream.

Ça m’arrive souvent de faire un live pas maquillée le soir, ou au contraire pas mal maquillée l’après-midi. Et j’ai remarqué, que je fasse l’un ou l’autre, y’avait toujours des gens pour me cracher dessus. « T’as l’air crevée. » « C’est quoi cette gueule t’es vraiment moche. » « Pute/20. » « Connasse. »

J’ai même eu le droit à mon propre topic sur le forum 18-25 du site jeuxvideo.com (comme beaucoup d’autres streameuses avant moi).

Bref beaucoup d’insultes gratuites ! Je ne savais plus trop comment me montrer en live, j’en étais venue à réfléchir à mes tenues en fonction des viewers, à mon maquillage aussi.

Même quand il faisait + de 30 degrés et que j’avais pas de ventilo encore, je devais faire constamment attention quitte à mourir de chaud ! Mais au moins, j’évitais les insultes.

Cette partie concerne mon image en règle générale.

En ce moment je me sens bien plus heureuse/épanouie dans ma vie. C’est loin d’avoir toujours été le cas, et j’ai remarqué que ce n’était pas le cas pour beaucoup de gens, beaucoup de filles surtout.

Toujours en train de se comparer aux autres, de se rabaisser, etc. J’ai même vu des filles se faire insulter parce qu’elles avaient tweeté avec le hashtag #bodyposi !

Je trouve ça hallucinant de se faire insulter quand on poste des photos qui montrent que l’on s’accepte. J’ai eu l’impression que tout le monde était là derrière pour les descendre et faire baisser l’estime qu’elles avaient d’elles.

Je poste régulièrement des photos de moi, et récemment j’me suis rendu compte que j’étais devenue complètement ridicule. J’en suis arrivée à un point où je prends je-ne-sais-combien de selfies, que je trouve toujours un truc à redire sur mes photos, que le négatif me saute aux yeux avant le positif.

Et pire que tout, j’ai l’impression d’être incapable de prendre une photo de moi sans filtre Snapchat. À chaque fois, je trouve que la photo n’est pas réussie, je me trouve moche.

Alors souvent, je prends 30 selfies avec filtre Snapchat (pour cacher mes défauts) et ensuite je poste celle que j’estime être la plus réussie.

Mais tout ça pour quoi ? Avoir des likes ? Faire parfois complexer des gens qui pensent que t’es comme ça dans la vraie vie ? Je trouve ça idiot.

Moi-même je faisais que de me comparer aux autres filles en me disant que j’étais vraiment moins jolie qu’elles, même quand c’était une photo retouchée/avec filtre.

Maintenant j’ai décidé d’arrêter de trop abuser sur les filtres & le maquillage. Je n’arrêterai pas, parce que c’est quelque chose qui me plaît et que je me trouve plus jolie avec, mais je ne me mettrai plus aucune pression si je sors sans, et je me foutrai des gens qui me regardent de travers quand je n’en porte pas !

Et surtout, je vais recommencer à me prendre en photo sans, et à essayer de me trouver des qualités plutôt que des défauts.

Comme je l’ai dit plus haut, je me sens plus heureuse et épanouie. Je suis en couple, et même si moi j’ai encore du mal à me trouver bien sans maquillage, mon copain me trouve pratiquement toujours jolie.

Je pense que c’est difficile d’être vraiment heureux si déjà de base on ne s’accepte pas. Faut pas avoir honte de dire quand on s’aime et qu’on s’accepte, ni avoir honte de le faire sentir en postant des photos par exemple.

Ne le faites pas pour les autres, pour avoir des likes ou autres, faites-le pour vous ! Et de manière plus générale : Aimez-vous !

Personne n’est désigné pour le faire à votre place. Et ne faites pas les choses pour plaire aux autres ou en fonction d’eux.

Voilà c’était le petit pavé du soir, et sur ce, même si c’est très difficile pour moi de faire ça et que je ne l’ai jamais fait avant, un autre tweet suit celui-ci et contiendra deux photos de moi.

Une sans maquillage ni filtre, avec toutes mes imperfections et ma fatigue bien visible. Et une autre qui date du même jour, mais avec du maquillage et un filtre.

J’envoie de l’amour à tout le monde ♥ »

— Vous pouvez retrouver la publication d’origine sur ce lien.

À lire aussi : Les selfies et moi, du rejet à l’amour

Et voici donc le tweet en question :

L’apparence sur Twitch, un épineux dilemme

Ana amorce donc une réflexion sur son rapport à sa propre apparence sur Twitch : par le biais des tenues et du maquillage qu’elle porte, elle a le sentiment que les viewers perçoivent différemment ses streams.

Je lui ai demandé pourquoi elle a longtemps fait attention à cacher ses épaules et sa poitrine en streamant :

« Il m’arrive souvent de me faire traiter de pute, ou plus simplement qu’on m’accuse de mettre mon physique en avant pour récolter des followers. J’ai une forte poitrine alors dès que je mets un débardeur, un bustier, je récolte au mieux des remarques, au pire des insultes.

Faire attention à ce type de détails, ce n’est peut-être pas l’idéal mais ça me permet de me protéger des haters, qui peuvent rappliquer dès le moment où ils considèrent que j’en fais trop. »

Ana m’explique que ça arrive souvent quand on a des gros seins : elle est vite accusée d’être vulgaire si elle décide de mettre des vêtements assez légers. Sauf que quand il fait quarante degrés, on préfère être à l’aise plutôt que de transpirer dans un pull !

Et puis on fait bien ce qu’on veut, non ? (Si.) (Spoiler alerte).

À lire aussi : Je me maquille pour moi… pas pour arnaquer les mecs !

Sur Twitch et ailleurs, s’aimer telle qu’on est

Sur le fait d’accepter son corps, et même de l’aimer, Ana développe :

« Je pense que le mouvement body positive c’est une super initiative, et je trouve ça triste de voir que parfois quand on s’assume, on se fait lyncher.

C’est des comportements que j’ai pu remarquer sur Twitter. »

Comme elle streame depuis quelques mois et pas à plein temps, elle a une communauté plutôt restreinte et bienveillante.

Néanmoins, elle m’explique qu’il y a quand même des trolls pour venir l’accuser de se faire belle pour draguer les viewers lorsqu’elle porte un débardeur.

Et au contraire, d’être moche quand elle porte un pull et ne se maquille pas…

Ana a su mettre des mots sur un phénomène assez sournois dans l’univers du streaming. Elle-même affirme qu’elle n’est pas arrivée au bout de sa réflexion et qu’il lui reste encore des conclusions à tirer du mouvement body positive.

Mais l’une de ses phrases de conclusion est vraiment inspirante et mériterait d’être imprimée sur un tee-shirt : faut pas avoir honte de dire quand on s’aime et qu’on s’accepte !

Si vous êtes intéressé•e par les streams d’Ana, vous pouvez la retrouver régulièrement pendant tout l’été sur sa chaîne Twitch !

À lire aussi : Lauralania, streameuse, harcelée sur Internet pour avoir fait la fête

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!