Fusillade de Newton : la vidéo qui se moque de l’engagement des stars

Une vidéo se moque des stars qui s'engagent pour l'encadrement des armes à feu aux États-Unis.

Peut-on être contre les armes à feu quand on exerce le métier d’acteur et qu’il nous est arrivé de jouer dans des films où des personnages utilisent des armes à feu ? Pour le youtuber MIke Hunt, la réponse est clairement non.

Le 14 décembre dernier, une fusillade éclatait dans une école élémentaire de Newton (Connecticut) faisant 27 morts dont 20 enfants. Pour se prononcer publiquement en faveur d’une meilleure régulation des armes à feu, de nombreuses stars de la télévision, de la chanson ou du cinéma ont participé à une vidéo. Paul Rudd, Michelle Williams, Zooey Deschanel, Julianne Moore, Beyoncé, Jon Hamm, Cameron Diaz, Gwyneth Paltrow ou encore Amy Poelher se rangeaient alors derrière l’initiative de 750 maires américains intitulée Demand a plan et appelaient le gouvernement à agir en faisant voter une loi visant à…

  • Vérifier le casier judiciaire pour chaque vente d’armes
  • Faire interdire les armes d’assauts et les chargeurs de grande capacité
  • Punir le trafic d’armes comme un crime fédéral.

http://www.youtube.com/watch?v=3i0KzA6MUqc

Mais cet engagement, MIke Hunt ne l’a pas vu d’un très bon oeil. Il a décidé de prendre la vidéo et de la modifier pour insérer un extrait de film/clip/série montrant les mêmes stars luttant pour un encadrement des armes en train de de (se faire) tuer pour de faux. Pour accompagner son montage, il a écrit un petit texte explicatif :

Hypocrites. Ils supportent un criminel de guerre et un meurtrier de masse pour les plus hautes fonctions (cf la politique d’Obama sur les drones) et profitent d’une culture de la violence contre laquelle ils protestent désormais. Oooookééééé.

Passons sur la qualification de l’actuel président des États-Unis de meurtrier de masse qui prouve le goût de MIke pour la demi-mesure ; peut-on réellement estimer que des stars dont le métier est de jouer la comédie n’ont pas leur mot à dire ? Le côté « Il joue dans un film violent = il ne peut pas combattre la violence dans la vraie vie » serait-il le nouveau « les jeux vidéo rendent les gens fous et dangereux » ? ET SÉRIEUSEMENT NON MAIS JENNIFER ANISTON ? Elle prône la violence parce qu’elle a des cheveux et qu’elle peut les mettre dans les yeux ? Et peut-on vraiment considérer qu’un humoriste comme Will Ferrell prône la violence dans une comédie ? Je sais pas ce que vous en pensez, mais à mes yeux, tout ça est à peu près aussi pertinent que de dire « Tu es contre la faim dans le monde et pourtant tu ne manges que trois fois par jour ? LOL ». Ou « Tu luttes contre la pauvreté alors que tu as un salaire et un toit ? Laisse-moi rire ». Ou bien « Tu es pour l’encadrement des armes à feu mais tu as déjà joué à la guerre avec un pistolet à eau ? Abusé ».

Et toi, t’en penses quoi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 33 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Véruca
    Véruca, Le 4 janvier 2013 à 1h11

    lulilule;3839953
    Donc pour de l'argent, puisqu'après tout, ce n'est que ton métier, pas forcément représentatif de ce en quoi tu crois, tu jouerais dans un film faisant l'apologie d'une idéologie radicale du genre idéologie nazie ?
    Je suis presque sure (du moins j'espère) que non. Chacun lutte avec ses moyens certes, mais ceux qui en ont le plus devraient être ceux qui disent non.
    Tous les films qui comportent des armes ne sont pas nécessairement des apologies, mais la plupart contribuent à banaliser l'acte de porter une arme, en faire usage et tuer... et certains comme l'a si bien dit Norman Jean en font néanmoins l'apologie.
    C'est peut être une impression personnelle non ? Ou alors dans les films (d'ailleurs, des exemples ?) qui font réellement, de façon flagrante, une apologie du port d'armes et de son usage non raisonné, ce sont peut être des acteurs qui sont pour le port d'armes aux USA.

    Mais il y a une nette différence entre participer à un film où tu emploie/fais quelque chose à l'encontre de tes valeurs et un film qui fait réellement l'apologie de quelque chose de potentiellement dangereux.

    Ces acteurs ne participent pas à une apologie mais à des films qui peuvent toutefois représenter des pulsions/fantasmes de violence assouvies et qui servent de catharsis au spectateur (comme en parlait @mysstere).

    Et sinon @iaoranamoana, je disais "qui ne correspondent pas à nos idéaux" dans la représentation mais pas des films susceptibles d'être censurés ou interdits en raison de leur premier degré et réelle violence (morale/physique).

    Et @lulilule, je rajouterais que les films racistes d'époque devaient être joués par des gens ouvertement racistes également, puisque ça ne manquait pas ;).

Lire l'intégralité des 33 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)