SPAMM, le musée virtuel de l’art numérique

Un nouvel ovni du net a ouvert sa porte (ou plutôt sa fenêtre) le 15 décembre dernier : SPAMM, pour SuPer Art Modern Museum, le musée du nouveau Net.art.

Lancé par Thomas Cheneseau et Systaime, deux artistes français dopés aux pixels, le site de SPAMM veut faire reconnaître la création numérique comme un nouvel art contemporain. Les « oeuvres » rassemblées font partie du Net.art : une forme d’art qui se diffuse par Internet, et qui utilise tous les moyens techniques du web (vidéo, gif, audio, codage…).

Le site de SPAMM parodie celui du Musée d’Art Moderne de Paris. Au final, on est d’accord, ça ressemble à un gros tumblr.

Pour ce début, on y trouve une cinquantaine d’oeuvres qui vont de la japonaise en perruque qui déclame l’horoscope à la Google map clignotante. Si tu aimes les gifs kitsch et/ou qui sentent le nerd sous acide, fais-toi plaisir, la visite est gratuite (avec une connexion Internet, bien sûr).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire