Les soutiens-gorge en impression 3D volent au secours de gros seins, pour un meilleur maintien !

Une marque de lingerie américaine utilise la technologie de l'impression 3D pour créer ses soutiens-gorge, afin d'offrir un meilleur maintien aux personnes dotée de poitrines imposantes.

Les soutiens-gorge en impression 3D volent au secours de gros seins, pour un meilleur maintien !

Depuis que l’impression 3D est accessible à tou•tes, elle ne cesse de servir à de nouveaux entrepreneurs, qui surfent sur cette nouvelle technologie pour offrir des produits modernes et novateurs à leurs client•e•s.

À lire aussi : Imprimer des vêtements en 3D ? C’est possible !

Dans ce domaine, la mode n’a pas passé son tour, puisque plusieurs marques ont déjà utilisé ce procédé, surtout pour créer des vêtements et des accessoires plus ou moins fous. Mais la griffe Trusst Lingerie a décidé de rendre cette nouvelle technologie utile au quotidien, surtout pour les personnes à forte poitrine !

À lire aussi : Les chaussures faites en impression 3D par Zaha Hadid, Ben van Berkel et d’autres designers

Si tu as des seins imposants, tu dois sûrement galérer à trouver des soutiens-gorge qui maintiennent correctement ta poitrine, vu que les marques « classiques » de lingerie ne sont pas forcément au point niveau tailles.

Il y a un an et demi, Trusst a donc décidé d’utiliser l’impression 3D pour offrir à ses clientes un prototype de soutif — après avoir fait 300 essais — qui maintient mieux que les autres les teuteutes de taille conséquente (j’adore cette phrase), ne pèse pas trop sur les épaules ou sur le dos, et ne serre pas au niveau du sternum.

soutif

Une petite explication de la façon dont les modèles de Trusst maintiennent les seins (clique pour en savoir plus !)

En plus de cela, Trusst Lingerie utilise des tissus dotés d’une élasticité spéciale, permettant un confort optimal, tout en ne bloquant pas les mouvements. Évidemment, la technique et la composition exacte des matières sont gardées secrètes, afin d’éviter la copie.

Pour l’instant, la marque n’a pas encore beaucoup de choix dans ses modèles, mais offre un large panel de tailles, allant du 85F au 110G.

trusst-lingerie

Le modèle « Suzanne » coûte 110$.

Le hic ? Encore et toujours le prix… Comme ces articles ne sont pas monnaie courante — et qu’en plus ceux-ci offrent une technologie spéciale — il faudra débourser pas mal de sesterces pour se les procurer : entre 100$ et 130$ pour un soutien-gorge (soit entre 90€ et 117€ environ).

Les bas, eux, sont bien moins chers, et coûtent tous 20$ (soit environ 18€) !

À lire aussi : Le tatouage à l’imprimante 3D, drôle de nouveauté

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • DeboBulle
    DeboBulle, Le 23 février 2016 à 13h17

    Bah moi je ne trouve pas cela si cher que ça. Je fais un bon 110E et quand je dois acheter un vrai bon soutif, je vais chez Orcanta (et consort) et je paie 90/100€ mon soutif que je vais garder FACILE 1 an et demi en le lavant à la main.
    Si on veut de la bonne came faut juste y mettre le prix mais c'est comme une bonne paire de chaussures : si tu achètes une paire de ballerines à 9e chez H&M, t'étonne pas qu'elle dure moins longtemps et qu'elles soient moins confortables que des Kickers :)
    Alors oui j'ai râlé pendant quelques temps, mais après avoir gaspillé de l'argent dans des soutifs "grandes tailles" qui étaient complètement nazes (notamment chez Valège pour ne citer qu'eux), je mets mes sous dans un produit de qualité qui me tiendra bien la poitrine (c'est-à-dire duquel mes seins ne s’échapperont pas à chaque mouvement brusque), me fera des miches d'Enfer dans un décolleté à col bénitier (quoi ? faut bien s'en servir de cet atout) et dans lequel je serais à l'aise pendant plusieurs mois voire années.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)