Le soutien-gorge est-il vraiment utile ?

Par  |  | 166 Commentaires

Tout le monde les boobies à l'air ! Une étude se penche sur l'équation seins + soutien-gorge...

Le soutien-gorge est-il vraiment utile ?

Le professeur Jean-Denis Rouillon du CHU de Besançon déclare la guerre à Wonderbra et tous les autres. Muni de sa petite réglette, Jean-Denis a mesuré plus de 130 paires de seins (un beau métier) pendant plus de quinze ans et son constat est formel : pour lui, le soutien-gorge est un faux besoin. Suite à cette longue étude, il a conclu que la poitrine se redresse naturellement sans le maintien du soutif ! La pesanteur serait donc bénéfique à nos seins, contrairement à l’idée reçue. Certaines femmes ont même déclaré se sentir plus légère et avoir moins mal au dos. Le soutien-gorge existe pourtant depuis 400 ans avant J.-C.… On se serait trompés tout ce temps ?

Oserai-je le jeu de mots sur le « main »tien…

Je suis tout de même moyennement convaincue. Parce que l’avantage majeur du soutien-gorge, c’est quand même d’avoir tout le bazar bien en place et que rien ne bouge tout en évitant les soucis de téton qui pointe. Et la morphologie hein ? Je ne suis pas professeur mais il me semble que plus les seins sont gros, plus ils sont lourds, plus ils tirent sur le dos et plus ils ont besoin de maintien… non ? Cependant, Jean-Denis Rouillon à précisé que ce sont des « résultats préliminaires sur un groupe qui n’est pas représentatif de la population générale« . Il remet en question l’usage du soutien gorge mais ne conseille pas aux femmes de l’abandonner pour autant.

Le bon moyen pour vérifier serait encore de tester mais l’idée de me passer de mon soutif ne m’enchante guère. Et vous, vous pourriez vous en passer pour voir ?

-via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Voici le dernier commentaire
  • Xcoolyx
    Xcoolyx, Le 8 avril 2017 à 1h21

    J'ai commencé récemment à prendre l'habitude d'enlever mon soutien-gorge chez moi suite à des problèmes récurrents d'irritation des tétons sans que les diverses crèmes prescrites n'aient pu résorber vraiment le problème. Un mois après c'est déjà moins douloureux :rainbow: