Comment ouvrir sa portière sans mettre en danger les cyclistes ?

Il existe une technique simple pour éviter les collisions entre portières de voitures et deux-roues. Ça s'appelle la poignée hollandaise. Explications.

Comment ouvrir sa portière sans mettre en danger les cyclistes ?

Ouvrir une portière de voiture peut être dangereux si un•e cycliste passe au même moment.

Il existe pourtant une technique simple pour éviter ce genre d’accidents. Outside Magazine enseigne dans l’une de ses vidéo (relayée par La Boîte verte) le Dutch Reach (ou Poignée hollandaise en français).

Derrière ce nom étrange, un mouvement simple qui peut sauver des vies.

La poignée hollandaise, une rotation pour plus de visibilité

Le but est de ne plus ouvrir la portière avec la main la plus proche mais avec celle opposée. Par exemple, si vous êtes conducteur/conductrice, vous devez ouvrir avec la main droite et si vous êtes côté passager, avec la main gauche.

On sait déjà qu’il faut regarder avant d’ouvrir une porte, mais ce mouvement a le bénéfice de forcer à bien observer ce qu’il se passe, ne serait-ce que dans le rétroviseur. Alors qu’en ouvrant avec la main la plus proche, on peut parfois totalement zapper de jeter un coup d’œil… Et c’est très dangereux.

Il y a un autre avantage moins évident : cette technique empêche d’ouvrir la porte soudainement. Cela peut permettre aux deux-roues de se rendre compte de la situation et de réagir.

La poignée hollandaise, pas une nouveauté

Si cette vidéo sort aujourd’hui sur le net, le principe n’a rien de nouveau. En 2011, déjà, le New York Times parlait de la poignée hollandaise. Ce même mouvement est d’ailleurs enseigné dans les auto-écoles des Pays-Bas.

Alors, en attendant qu’il en soit de même en France, n’hésitez pas à partager à vos proches cette technique pour éviter des accidents !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Llaurelin
    Llaurelin, Le 19 octobre 2016 à 13h29

    Mels
    @Locke Ouais, faudra surtout leur expliquer les ronds-points aux Etats-Unis. Il y en a tellement peu que quand il y en a, les gens ne savent pas quoi faire (alors que c'est pourtant expliqué dans le code, ça n'a rien de sorcier). J'ai déjà vu des gens faire une marche-arrière sur un rond-point, parce qu'ils avaient raté la sortie. Je ne déconne pas. Le gars s'est arrêté au milieu du rond-point, a fait marche arrière, et a tranquillement pris sa sortie. J'étais derrière lui, j'étais à la fois morte de rire et atterrée. Surtout que juste avant que ça arrive, une amie m'avait dit avoir vu ça, je ne la croyais pas, et paf un mec le fait devant moi... :facepalm:
    J'ai déjà eu le coup aussi, et en France :slap:

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)