Sophia Aram est affligée par les anti-IVG (et moi aussi)

Sophia Aram se lamente sur la marche anti-IVG du 20 janvier, avec sa verve habituelle !

Sophia Aram est affligée par les anti-IVG (et moi aussi)

Ce 20 janvier, des anti-IVG ont défilé à Paris pour protester contre le droit à l’avortement.

Sophia Aram, sur France Inter, leur a consacré sa chronique du lundi matin, et elle n’a pas le temps pour ces conneries.

La chronique de Sophia Aram sur les anti-IVG

Le titre de cette chronique détourne le nom de la manifestation : La marche pour une vie de merde.

Sophia Aram déplore l’énergie consacrée par tous ces gens à la lutte contre un droit, alors qu’ils pourraient se mobiliser pour des causes nobles — l’écologie, le sauvetage des migrants…

La marche des anti-IVG à Paris

Selon Le Monde, ils et elles étaient 7400 à se mobiliser ce 20 janvier pour protester contre le droit à l’avortement.

« Pour dire « Stop à la banalisation de l’IVG [interruption volontaire de grossesse] » et défendre la « clause de conscience » des médecins qui refusent de pratiquer ces interventions. »

La « clause de conscience » des médecins leur permet de refuser de pratiquer une IVG, à la condition d’orienter leur patiente vers d’autres professionnels de santé.

Cela peut néanmoins freiner une démarche vers l’avortement, surtout dans des endroits où les médecins sont rares et éloignés les uns des autres.

D’où le débat : faut-il abolir la clause de conscience pour garantir le droit à l’IVG ?

Toujours selon Le Monde, les anti-IVG étaient moins nombreux et nombreuses cette année qu’en 2018. J’espère personnellement que la tendance continue à la baisse.

L’avortement est un droit, n’en déplaise à celles et ceux qui voudraient empêcher les femmes de disposer librement de leur corps.

À lire aussi : « Si je n’avais pas pu avorter »

JE DEPASSE MA PEUR DU SKATE (AVEC BÉRENGÈRE KRIEF)

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Dalaigh
    Dalaigh, Le 23 janvier 2019 à 11h06

    Chat-au-Chocolat
    Se pourrait-il que leurs véritables motivations aient plutôt à voir avec une volonté de contrôler le corps des femmes ? :oo:


    :troll:
    Houla attend tu me mets le doute! :hesite:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!