Soldes été 2011 : le kit de survie

L’été enfin arrivé, tu penses déjà vacances, huile à la fleur de Tiaré, mojitos, chapeau de paille et beaux gosses en maillot. Ta vie va enfin prendre un sens logique et un rythme normal (réveil : 11h, objectif : bronzer). Tout un programme mais avant cette débauche de détente une épreuve terrible t’attend : les […]

Soldes été 2011 : le kit de survie

L’été enfin arrivé, tu penses déjà vacances, huile à la fleur de Tiaré, mojitos, chapeau de paille et beaux gosses en maillot. Ta vie va enfin prendre un sens logique et un rythme normal (réveil : 11h, objectif : bronzer). Tout un programme mais avant cette débauche de détente une épreuve terrible t’attend : les soldes ! Des magasins qui bradent les collections printemps/été alors que la saison est à peine entamée, ça peut rendre certaines d’entre nous complètement hystériques et c’est l’occasion pour toutes de faire des emplettes à bas prix ! Quelques jours avant les hostilités, il est temps pour toi de t’y préparer. Pour t’aider, voici toutes nos infos et conseils pour survivre à La Guerre des Soldes…

Schwarzy… fait péter les prix (haha)

Cette année les soldes débuteront généralement le mercredi 30 juin. Plus d’un mois durant lequel les boutiques vont nous faire du pied à grand coup de -40, -50, -60% et autres 2 pour le prix d’1. Pour celles qui savent s’y retrouver, c’est le moment de dénicher les bonnes affaires. Pour les autres, c’est plus compliqué. Petites astuces pour mener au mieux ce combat modesque…

Établir un plan d’attaque

Pas de bataille sans stratégie, il faut évaluer son adversaire et l’attaquer sous le meilleur angle. En garde !

« D’abord les accessoires, après les fringues, ensuite la lingerie, puis retour aux accessoires et enfin si j’ai le temps je fais un tour pour Jean-Luc (assortir l’homme qui pend à mon bras avec la couleur de mes chaussures, c’est ça la classe) ! »

Sois stratégique et privilégie en priorité les boutiques et les rayons les plus prisés. Foi de shoppingueuse avertie, il semble que les chaussures soient les articles les plus convoités, suivies de près par les sacs, les fringues puis les accessoires et la lingerie. Le tout, c’est de ne pas trop s’éparpiller sinon on oublie l’essentiel, on se fatigue et on perd du temps. Une journée à faire les soldes, c’est un coup à se rendre dingue, donc organise ta journée. Pourquoi ne pas faire une liste de ce que tu aimerais acheter et des boutiques où tu veux aller ?

Renseigne-toi pour savoir à quelle heure ouvrent les magasins, certains feront des ouvertures exceptionnelles (tôt le matin ou tout le week-end pour faire durer le plaisir y compris le dimanche. Amen !). En ce qui concerne les boutiques de luxe, les horaires d’ouvertures restent souvent les mêmes, pourtant chaque année, les plus addicts d’entre nous sont là dès 5h du matin, guettant la paire d’escarpins qui les a narguées dans les magazines depuis le début de l’année. Sache toutefois que beaucoup de marques de luxe ne soldent pas leurs classiques… Pas folle la guêpe !

Pour échapper à l’hystérie, mieux vaut fuir les premiers jours et préférer revenir plus tard. De manière générale pour éviter la foule, on fuit le week-end, les premiers jours et les pauses déjeuner. Certaines préfèrent attendre le dernier moment pour avoir moins de foule et être certaine d’avoir les prix les plus intéressants (tout vient à point à qui sait attendre comme disait la Tortue).

Enfin il reste la solution efficace d’une opération éclair (Blitzkrieg le retour) : « Je sais ce que je veux car je l’ai repéré y’a longtemps, je brave donc la foule, au besoin je donne des coups de sacs, j’achète et je repars aussi sec ».

La tenue de combat

On ne part pas à l’aventure dans n’importe quel treillis. Avant d’enfiler tout et n’importe quoi, n’oublie pas ces quelques règles.

  • En priorité, mets des chaussures confortables (quelque chose qui soit doux comme des pantoufles mais moins puant que des baskets – ça incommode dans les cabines) et faciles à enlever (évite les cuissardes lacées et autre Converse maxi montantes, en plus d’être moche ça fait perdre un temps infini au laçage).
  • Pense à mettre deux couches (de fringues, voyons) : un petit gilet léger et en dessous, n’oublie pas de porter un top convenable au cas où tu devrais essayer une veste, une robe ou un pull directement dans les rayons. Ca aide quand la queue pour les cabines est longue de 30 mètres.
  • Porte de manière générale des vêtements simples qui vont avec tout, car à l’essayage le mariage des matières, des couleurs et des genres est souvent fatal. J’illustre : cool, tu vas essayer ce petit top rayé sauf qu’avec ton débardeur imprimé léopard et ton boléro en sky violet à petit pois, t’as eu l’air de Boy George. Résultat : tu as reposé ce qui aurait pu être l’achat le plus rentable de toute ta vie… la louze.
  • Préfère un soutien-gorge qui te fait une belle poitrine et laisse à la maison ton vieux porte-nénés délavé (celui que tu le mettais déjà en 5ème) : capacités esthétiques à leur maximum !
  • Pour la culotte, opte pour un modèle couvrant plutôt avantageux, car la vision des fesses en string dans les miroirs grossissants des cabines d’essayage est souvent traumatisante et peut t’ôter tout goût à la vie pendant au moins 3 jours.
  • Autre détail qui tue : les vieilles chaussettes bariolées et/ou trouées ! Il n’y a rien de pire quand tu essayes une jupe car c’est moche, anti-glamour et ça casse la silhouette ! C’est peut-être le moment ou jamais pour les jeter d’ailleurs…
  • Laisse ton costume d’esquimau à la maison. Je sais, « dehors tu vas avoir très frooooid » mais crois-moi, sous les néons, dans le corps-à-corps au milieu des rayons, la température devient rapidement tropicale.

Le kit de survie

C’est l’indispensable pour survivre en milieu hostile et pourtant on l’oublie souvent…

  • Une petite bouteille d’eau pour le coup de chaud dans les cabines.
  • De l’aspirine et autres remèdes contre le mal de tête : il n’y a rien de pire que la foule, les appels au micro, les gamins qui braillent… et Jean-Luc qui râle.
  • Un chewing-gum au cas où ton haleine deviendrait si fétide qu’il serait gênant pour toi de demander ta pointure à une vendeuse… (« fouzoriéléhaimen ‘enteneuf »)
  • Quelques biscuits ou un fruit pour le coup de barre de l’après-midi.
  • Un paquet de kleenex pour essuyer tes larmes de joie quand tu auras découvert le sac de tes rêves.
  • Le portable (avec de la batterie) si tu dois appeler ta banque ou ta meilleure copine Gwendoline en cas de doute majeur sur un article (plutôt parme ou violet ?… pas facile de prendre ce genre de décisions seule).

Les pièges à éviter

C’est vieux comme le monde et pourtant chaque année ça fait des victimes… Attention aux dangers des soldes !

  • « Mais je comprends pas, il taille petit leur 38 c’est pas possible !!! » Et oui, pas de miracle cet été, ton popotin est resté le même… Evite d’acheter des fringues trop petites ou (plus rarement) trop grandes pour toi en vue d’un hypothétique changement physique parce qu’elles finissent souvent au placard.
  • Sache que tout article acheté pendant les soldes est remboursable ou au moins échangeable au même titre que n’importe quel autre article acheté à une autre période de l’année. Tant qu’il n’y a pas d’indication claire stipulant le contraire dans le magasin et que tu restitues l’article avec le ticket dans l’état et les délais autorisés, tu peux te faire rembourser, et ce, même si la période des soldes est terminée.
  • La fièvre acheteuse, c’est contagieux. Gare à l’épidémie… On est vite prise de folie quand on voit les autres acheter, se ruer sur un article. Soudainement, il nous le faut à nous aussi. On appelle ça un « comportement grégaire ». Très souvent, ça nous pousse à acheter trop et n’importe quoi. Pour éviter ça, tu peux faire les soldes chez toi, sur Internet ou par catalogue par correspondance (c’est pas très hype mais personne le saura !).
  • Un article soldé est défauté ? Tu as remarqué un trou, une tâche ou une malfaçon ? Ce n’est peut-être pas grave : avec un peu de patience et quelques dons de couturière, tu peux peut-être tout sauver mais il n’y a aucune raison pour que tu paies le même prix que les autres. Prends donc un air grave et va voir une vendeuse pour réclamer un rabais. La plupart des magasins le font et c’est souvent l’occasion de payer encore moins cher !

Alors, prête pour les soldes ? Il ne te reste plus qu’à foncer sans oublier que ça n’est pas la peine de trop dépenser car n’oublie pas : après, ce sont les nouvelles collections automne/hiver qui vont arriver (rah, la mode on s’en sortira jamais) !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • BilliePeppers
    BilliePeppers, Le 25 juin 2011 à 2h22

    Comme quelques unes avant moi, les soldes à chaque fois, c'est côté vendeur, et PUTAIN c'est horrible. Je suis aux Galeries Lafayettes, et les clientes sous prétexte d'avoir un peu d'argent se permettent tout, comme ce matin, me jeter les vêtements à la figure parce que la taille n'allait pas (oui bien sûr madame c'est ma faute j'ai cousu votre jupe à la main mais je pouvais pas prévoir que vous étiez si grasse).

    Je découvre les vraies pulsions de violence, et vraiment je me rend compte que les gens sont incivils, malpolis, et très très cons pour la plupart.

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)