Comment traiter une peau à problèmes

Par  |  | 16 Commentaires

Une peau à problèmes est d'autant plus difficile à dompter face à des triturages et/ou face à l'utilisation de produits inadaptés. Que faire pour l'aider ?

Comment traiter une peau à problèmes

Article initialement publié le 6 octobre 2010

Certaines luttent contre leur peau en associant triturages de la muerte et produits inadaptés. Face au calvaire épidermique que quelques Madz vivent : il est temps de réagir. Pour traiter sa peau à problèmes, pas besoin de resserrer les bretelles de son slip et de devenir Rambo.

Une peau à problèmes, c’est quoi ?

C’est une peau qui, sous l’influence des hormones, du sébum ou autre, développe en vrac des boutons, des points noirs, des patinoires de sébum et d’autres réjouissances. Contrairement à la croyance populaire, ces problèmes ne sont pas réservés aux peaux grasses, ils peuvent s’attaquer aux peaux mixtes, déshydratées, adultes, sensibles et j’en passe.

Peau à problèmes ne veut pas forcément dire acnéique, car l’acné est une vraie maladie de l’épiderme qui impose une consultation chez un dermato, qui pourra proposer des traitements locaux (crèmes spécifiques) ou internes (humm, la joie du Roaccutane !).

Quel rituel adopter ?

Erreur number one des peaux à problèmes : les décaper avec des produits archi chimiques histoire de se débarrasser vite fait des boutons. C’est comme ça que non seulement, les boutons restent et marquent (puisque mis à vifs en permanence), mais la peau devient aussi complètement agressée et, pour se défendre, rajoute une petite couche de sébum supplémentaire : en gros, c’est le cercle vicieux et bonjour la panade.

Le point fort est donc la douceur. Adopter un bon rituel pour la peau est donc essentiel. Par dessus tout, il faut éviter les produits type Biactol, gommage quotidien, gel super mentholé qui décape… La plupart du temps, ils font rougir la peau et ne laissent pas cicatriser les boutons.

Lors de l’étape démaquillage, le nettoyage de la peau doit donc se faire avec des gels lavant doux sans savon adaptés, ou avec un lavant surgras qui n’agressera pas la peau. La lotion, elle, doit être aussi douce que possible. Les lotions astringentes, oui, mais seulement si la peau les supporte bien (pas de picotements, de rougeurs ou de sensation de brûlure). Dans l’idéal, on prend ces deux produits dans une même gamme afin d’éviter les interactions entre les produits.

Quelles crèmes adaptées ?

Avant tout, on oublie pas d’hydrater. Une peau à problèmes a besoin d’hydratation pour se réguler mais aussi pour mieux cicatriser (et donc réduire un peu les vilaines taches rouges que laissent les boutons. Yum !).

Il faut donc adopter plusieurs soins : un de jour, si possible hydratant voire matifiant si l’on a la peau qui brille, et un de nuit, plus volontiers traitant.

En plus, on pourra adopter quelques soins spécifiques comme une crème contre les cicatrices, un sérum hydratant à utiliser en cure pendant l’hiver ou un sérum anti-acné non agressif, et un soin localisé contre les boutons pour les jours où la peau fait vraiment n’importe quoi. Dans tous les cas, seule la régularité compte ! C’est pour ça qu’il ne faut jamais zapper le nettoyage de sa peau.

Quels gestes ?

Une fois ta peau nettoyée, si tu as la peau mixte tu peux appliquer une crème hydratante, puis un fluide matifiant sur les zones qui brillent (bien souvent la zone médiane). En cas de peau grasse, une crème matifiante sera nécessaire et enfin, si ta peau est déshydratée (elle tire si tu ne mets aucune crème, mais peut graisser quand même), un sérum hydratant sous ta crème de jour sera très efficace.

Le soir, tu peux alterner un soir sur deux une crème traitante avec une crème anti cicatrice qu’il faut masser sur le visage, aux endroits à problèmes, afin de bien faire pénétrer et permettre une meilleure réparation de la peau. Les soins localisés, eux, peuvent être appliqués aussi bien le jour que le soir, mais si possible avant la crème afin qu’ils agissent directement sur l’imperfection.

Il est souvent normal que, lors de l’utilisation d’une nouvelle crème anti-imperfections, les boutons apparaissent plus nombreux. Cela passe normalement en deux semaines. Si, au contraire, le problème empire et persiste, c’est que la crème n’est pas adaptée et il faut alors changer. Dans tous les cas, on fait bien attention à ne pas prendre de crème occlusive (type crème très grasse/à base de paraffine/de silicone) qui étouffent la peau.

Et côté maquillage ?

L’acné, ou tout simplement les imperfections, laissent souvent des taches sur le visage. Tu peux les reconnaitre facilement : sur une peau claire, une cicatrice d’acné est un point rouge, légèrement foncé. Sur une peau foncée, cela laisse une tache plus foncée. Malheureusement, ces taches ne disparaissent pas rapidement !

Tu peux trouver dans le commerce des produits spécifiques qui traitent les taches, bien souvent sous forme de sérums ou de crèmes. Ces produits sont généralement efficaces, mais il faut attendre minimum 3 mois d’application pour commencer à voir les premiers effets !

Pour le maquillage, misez sur des correcteurs bien couvrants, plutôt que sur la triple dose de fond de teint. Si ce sont des imperfections encore récentes, utilise un correcteur purifiant, qui permet de traiter le bouton en plus de le camoufler.

Dans tous les cas, le maquillage doit être choisi en accord avec le type de peau (pas de fond de teint très gras sur une peau à problèmes !) et appliqué avec modération. Un peu de fond de teint au quotidien, oui, mais pas en abondance.

Du côté du naturel…

Plusieurs produits naturels existent pour améliorer la condition des peaux à problèmes, et satisfaire celles qui ne jurent que par le bio. Les huiles sèches pour le visage peuvent apaiser les peaux mixtes, en les nourrissant sans les graisser. De plus, certaines huiles permettent de clarifier les imperfections (huile de noisette, de jojoba, huile de nigelle).

Enfin, les huiles essentielles peuvent s’avérer efficaces mais elles sont à utiliser avec précaution car elles peuvent agresser la peau !

Les deux huiles essentielles destinées aux peaux à problèmes sont l’huile d’arbre à thé (tea tree), à appliquer sur les imperfections uniquement (pas tout le visage !), et l’huile essentielle de lavande qui permet de réduire les cicatrices (dans ce cas, on peut la mélanger à une huile sèche pour le visage et l’appliquer sur les marques, en massant).

On évite quand même de jouer à Harry Potter dans sa salle de bains, et en cas de doute on consulte toujours les sites naturopathes !

Sélection shopping pour les peaux à problèmes

 

Voilà, j’espère que cela pourra t’aider un minimum à lutter contre ce terriiiiiible fléau que sont les imperfections !

Si tu as d’autres rituels ou bien un produit miracle sous la main, n’hésite pas et fais tourner !

À lire aussi : 5 produits « magiques » contre l’acné

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (16) Facebook ()
  • Haizea
    Haizea, Le 25 mars 2013 à 18h24

    Perso j'ai une peau vraiment pas top! J'ai 17 ans et j'ai de l'acné, mais en plus j'ai la peau sensible qui rougit facilement... Du coup j'ai mon rituel: le matin c'est eau micellaire puis crème hydratante (Avene Cleanance K) et le soir je nettoie ma peau avec le gel nettoyant Avene puis un soin anti imperfection d'Yves Rocher. Un fois par semaine je fais un gommage avec un produit d'Yves Rocher. Quand on s'y tient, on le ressent! Ça marche plutôt bien, et ça n’abîme pas ma peau. Donc c'est cool :P

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!