J’ai testé pour vous… un soin anti-taches en institut

Les soins anti-taches, désormais, il y en a plein les rayons. Annelise en a testé un en institut pour voir si l'investissement vaut le coup, en plus d'une routine de soins.

J’ai testé pour vous… un soin anti-taches en institut

Il y a quelques mois, je vous disais à quel point les anti-taches étaient présents dans les rayons beauté. La question que tout le monde pose, à chaque fois, c’est « Est-ce que c’est vraiment efficace ? Est-ce que c’est suffisant ? ».

En institut, tu peux aussi te faire un soin anti-taches, plus « pro » et mieux ciblé… Mais du coup, on en ressort comment ?

Quelles solutions anti-taches chez les pro ?

Le soin anti-taches est la méthode « pro » la plus douce. En clair c’est comme un soin en institut classique, sauf qu’ici tous les produits sont formulés pour lutter contre les taches et les atténuer. Il se fait généralement en entretien (une fois par mois) pour accentuer les effets de la routine perso et se relaxer.

Le peeling, lui, est nettement plus agressif. Il est d’ailleurs assez déconseillé aux peaux fines, traumatisées et personnellement je ne le conseille pas aux peaux jeunes ! La peau, on en a qu’une (ou alors tu es un lézard et euh… coucou ?), alors autant la faire durer le plus longtemps possible plutôt que de l’agresser avant ses 25 ans. Un peeling aura un effet plus immédiat et plus spectaculaire. Il est réalisé par un-e dermato et peut se faire une ou deux fois par an environ.

Un soin institut anti-taches, ça se passe comment ?

J’ai testé pour ma part le soin Algoperformance, de la marque Algotherm. La seule contre-indication : ne pas y aller avec une peau en crise — autrement dit, une peau couverte de boutons !

Si le soin démarre de façon assez classique (démaquillage de la peau pour bien faire pénétrer les soins ensuite), le reste du procédé est nettement plus original.

En effet, vous avez le droit à une microdermabrasion manuelle. La microdermabrasion est une sorte de peeling plus ou moins léger selon les formules et le geste effectué. Il existe même des crèmes de microdermabrasion qui permettent de le faire chez soi, bien que je trouve ça agressif de le faire régulièrement…

Ici, la microdermabrasion était vraiment douce, je n’ai pas eu le visage qui chauffait ni rien. Talent de l’esthéticienne VS la main impatiente d’une fille lambda dans sa salle de bains : 1 – 0.

Une grande importance est donnée au modelage du visage. Le modelage permet de booster la circulation sanguine de la peau et de favoriser le drainage. Du coup, tu réactives l’éclat et favorises la pénétration des actifs.

Enfin, un masque est posé pour agir en profondeur. Il s’agit d’un masque qui se fige sur la peau (sans l’assécher pour autant), que l’esthéticienne retire ensuite façon seconde peau en caoutchouc. Pour finir, une crème de jour histoire de pas sortir totalement à poil, et c’est bon !

Les résultats : si mes taches n’avaient pas disparu (ce qui est impossible avec un soin de ce genre), je dois dire que mon visage était beaucoup plus lumineux en sortant. Quelques jours après le soin, les effets ont perduré. Du coup, en raison du teint plus éclatant, mes taches étaient moins visibles !

En bref

Un soin anti-taches en institut permet de booster un bon coup sa routine et de se faire plaisir (parce que bon, un soin en institut, c’est quand même super relaxant !). De plus, après une saison un peu pourrie, un visage éclatant redonne illico 6 points de bonne humeur et de confiance en soi. En revanche, l’action anti-taches n’est pas spectaculaire : aucun soin ne va effacer vos taches en une fois.

Le soin algoperformance d’Algotherm coûte entre 70 et 100€ pour 1h25 de soin, dans les instituts Algotherm.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire