Smiley : l’invasion aura-t-elle (encore) lieu ?

Silhouette ronde et teint jaune, le smiley nous fixe avec son regard vide et sourit imperturbablement depuis pas loin de 50 ans. Après avoir été un emblème du mouvement hippie, de l’univers Underground Londonien ou de la House des années 80, il a déferlé sur le net, constituant bientôt un véritable langage à part entière […]

Smiley : l’invasion aura-t-elle (encore) lieu ?

Silhouette ronde et teint jaune, le smiley nous fixe avec son regard vide et sourit imperturbablement depuis pas loin de 50 ans. Après avoir été un emblème du mouvement hippie, de l’univers Underground Londonien ou de la House des années 80, il a déferlé sur le net, constituant bientôt un véritable langage à part entière ! L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais voilà qu’on nous annonce ici et là un retour imminent rayon accessoires et habillement…


Pull Smiley Collection (la marque officielle) et boucles d’oreilles Six.

Côté éthique, la marque reverse une partie de son chiffre d’affaires à des oeuvres caritatives, comme l’atteste le site web smileyworldassociation.org (« Share your smile with those in need » – partage ton sourire avec ceux qui en ont besoin) et se permet de distribuer des petites cartes postales à envoyer au Président Bush, lui demandant de faire de ce monde un monde meilleur… 

Symbole de bonheur, il est le visage de plusieurs générations dont celle d’Internet, qui a grandi avec MSN et le chat mais doit-il et peut-il pour autant redevenir une icône mode ? Pour ou contre le retour du smiley au rayon fringues, bijoux et accessoires : le débat est ouvert !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 45 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Camille-ee
    Camille-ee, Le 27 février 2008 à 20h07

    J'ai une paire de boucles d'oreilles "smiley" mais noires ... c joli, y'a même des gens qui pensent que c un strech :rolleyes: lol

    bizoux

Lire l'intégralité des 45 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)