Les Sims 4, ou le retour d’un jeu cultissime — Partie 2 : le mode vie

Les Sims 4 sont là ! Amélie a pu tester ce nouvel opus et te confie, entre deux sauvegardes, ce qu’elle pense de l’outil création de Sims et du mode vie.

Les Sims 4, ou le retour d’un jeu cultissime — Partie 2 : le mode vie

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec Les Sims 4.
Conformément à notre manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

La semaine dernière, j’ai reçu le dernier opus des Sims. J’ai pu le tester et me faire mon avis sur la question. Après avoir créé ton personnage et sa demeure aux nombreuses pièces, il est temps d’entrer dans la phase de jeu !

Pour info, je joue actuellement à la version des Sims 4 Digital Deluxe (avec Roi de la Fête, Nuits inoubliables et Chapeaux animaux géniaux), qualité graphique en mode ultime.

À lire aussi : Les Sims 4, ou le retour d’un jeu cultissime — Partie 1 : la création

Plus réel que jamais ?

Quand on attend plus de quatre ans la suite d’une franchise, on s’attend forcément à une bonne dose d’améliorations, notamment niveau graphisme. Entre Les Sims 1 et Les Sims 4, ce n’est pas du chemin qui a été fait mais une grosse portion d’autoroute !

L’image provient de Direct Sims

Là où Les Sims 2 était encore perfectible niveau volumes et matières, Les Sims 3 tentait de rendre les visages vraiment réalistes. Dans Les Sims 4, les graphismes sont encore plus beaux mais ce sont surtout les expressions qui sont mises en avant. Tout au long du jeu, ton Sims va passer par un tas de grimaces, de sourires et de traits différents pour exprimer ses émotions (angoisse, joie, envie d’uriner) !

En mode vie, ton Sims restera fluide et très beau. La caméra permet de venir se placer très près de lui et de profiter des nouvelles matières et couleurs franchement pas dégueulasses.

J’ai aussi l’impression qu’il existe pas mal de nouvelles interactions avec les objets. Tu peux par exemple te rendre sur l’ordinateur pour aller sur Internet et… troller les forums (pas celui de madmoiZelle, c’est mieux) !

De mon côté, le jeu n’a pas planté une seule fois, ni ralenti ou fait décoller mon PC, même avec la résolution à laquelle je joue (c’est normal tu me diras, mais ça ne coûtait rien de vérifier quand même).

Les émotions au coeur de tout

L’équipe du jeu comble souvent le manque d’objets et de personnalisation par un aspect nouveau et intéressant : les émotions des Sims n’ont jamais été aussi importantes et réalistes.

À lire aussi : L’équipe des Sims 4 en interview vidéo !

Déjà, tu risques de te rendre compte dès la mise en place de ton écran de jeu ta prise de pouvoir que l’interface du jeu est un peu différente de ce à quoi tu es habitué-e. Adieu les menus très enfantins et pleins de couleurs, bienvenue dans la modernité et la sobriété ! La tête du Sims contrôlé change vraiment en fonction de ce qu’il est en train de faire, c’est plutôt sympa. De plus, un menu « statistiques » te permet de compter à combien de douches, de râteaux, de colères ou de pipi-culotte ton Sims a fait face tout au long de sa vie.

Pas de panique, il te faudra seulement quelques minutes pour retrouver tes repères.

Pour ce qui est de la gestion des émotions et des tâches, il est clair que le jeu a été amélioré. Il est maintenant possible de faire plusieurs choses en même temps, comme cuisiner ET parler. Tu ne perdras plus un temps précieux à draguer le facteur en lui préparant un somptueux repas : gain de temps, d’énergie et de clic, c’est merveilleux !

Pour ce qui est des sentiments des Sims, ils sont très importants ici. Ils évoluent en fonction de ce qu’ils sont en train de faire, de la conversation qu’ils mènent et des traits de caractères que tu leur as donnés.

Par exemple, un Sims dragueur aura plus de chance de se sentir sûr de lui en soirée, ce qui le rendra de bonne humeur. Si une conversation entre deux Sims se passe mal, il se pourrait que le tien devienne mal à l’aise et n’arrive pas à être de bonne humeur en la présence de l’autre. Il m’est arrivé que mon avatar soit de très mauvaise humeur et se requinque juste après une sieste de quelques heures !

Attention : ce n’est pas parce qu’un Sims pète la forme qu’il ne peut pas faire une dépression quelques secondes plus tard..

En gros, le principe est le même que celui des Sims 3, mais  il est encore plus poussé.

Goodbye le monde ouvert

Malheureusement, tout comme le mode création, le jeu souffre de petits manques qui donnent au tout un accueil en demi-teinte. Les carrières sont un peu moins nombreuses, on ne peut plus donner à manger au poisson (comment ça, c’est un détail ?) et les Sims ne sont pas très actifs quand on ne les dirige pas.

Mais ce n’est pas si grave, au fond.

Les Sims 4, c’est surtout la fin du monde ouvert. En soi, ça peut ne pas poser de problème si tu joues principalement sur ton terrain. Mais si tu étais du genre à adorer les balades en vélo, il va falloir t’y faire : tu ne suivras plus ton Sims dans ses déplacements, ni d’un monde à l’autre, ni entre les terrains d’un même monde.

Salut toi. 

Tout déplacement (même chez le voisin) donne lieu à une fenêtre de chargement (qui, heureusement, est très courte). Pour aller au travail, aucune voiture ne vient chercher le Sims : il disparaît comme par magie. Niveau réalisme, on a quand même vu mieux !

Malgré ça, Les Sims 4 reste un bon divertissement dans le sens où le principe du jeu ainsi que son gameplay restent toujours amusants et originaux. Les améliorations du côté des émotions sont bien gérées. À toi de voir si tu préfères privilégier ça ou la personnalisation poussée au max des Sims 3 !

Dans tous les cas, ce nouvel opus reste largement digne d’intérêt et permet toujours de traumatiser toute une génération de bonnes venues ramasser les assiettes pleines de mouches. Te voilà rassuré-e, j’espère.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • -June-
    -June-, Le 12 septembre 2014 à 19h02

    Oh non j'aimais trop la ville ouverte :puppyeyes:
    Pffff la loose...
    Bon j'ai trop envie d'y jouer quand meme mais mon PC va décéder si je m'y met... arggg

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)