Silicon memories – La webfiction de la semaine

Par  |  | 1 Commentaire

Cette semaine, une nouvelle webfiction vous emmène au XXIIe siècle, dans un futur où la mort est devenue virtuellement impossible.

Silicon memories – La webfiction de la semaine

Floyd se réveille à l’hôpital. Il est mort mais, comme tout le monde, a été « réinstancé » — replacé dans un nouveau corps. Néanmoins, quelque chose cloche : deux ans sont passés avant qu’on ne le ramène à la vie. Qui a bien pu le tuer et, en plus, s’assurer qu’il ne revienne pas de sitôt ? Journaliste rompu aux affaires sordides, Floyd va s’employer à le découvrir.

Vous l’aurez deviné, Silicon memories, de Chimere, prend place dans un monde futuriste où la technologie a rendu les humains virtuellement immortel. Revers de la médaille, ils vivent sous un dôme de métal pour se protéger de la pollution. Ajoutez à cela un monde numérique omniprésent – les petits-petits-petits-enfants de Google Glass – et vous êtes projetés directement au XXIIe siècle.

Si le roman est simplement classé en science-fiction, il rappelle le sous-genre cyberpunk à cause de ses aspects sombres, notamment la pauvreté et la criminalité. Floyd n’est pas un enfant de chœur et dans sa situation, pas question de loger dans des hôtels de luxe : sa place est plutôt dans les rades miteux où des prostituées se font tabasser dans la cage d’escalier.

Image : ??? TORLEY ??? cc

Le style de Chimere est fluide, sobre mais sans tomber dans la naïveté qui caractérise beaucoup de webfictions. Malgré une narration à la première personne, par un héros qui ne mâche pas ses mots, on ne tombe jamais dans la maladresse.

Le roman compte pour l’instant quatre chapitres, soit une trentaine de pages, mais a déjà planté solidement son décor et ses personnages. L’intrigue n’en est qu’à son début, mais elle a du potentiel puisque Floyd n’a pas la moindre idée de qui lui veut du mal.

Publiée sur le site Le Conteur, cette fiction est plutôt confortable à lire grâce à plusieurs modes d’affichage : noir sur blanc, blanc sur noir, plusieurs polices dont une adaptée aux dyslexiques… Elle est en cours de publication depuis novembre, et la dernière mise à jour remonte à janvier. De la belle histoire en perspective !


Lady Dylan


Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • CaroMLC
    CaroMLC, Le 22 février 2014 à 21h27

    Concept super intéressant, ça se lit très bien, mais beaucoup de confusion entre l'imparfait et le passé simple (maniaque du Bescherelle bonsoir ! :ninja:).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!