6 nouvelles séries de 2018 qui donnent TRÈS envie

Par  |  | 3 Commentaires

Nouvelle année, nouvelles séries. Voilà 6 merveilles à dévorer sans risquer l'indigestion ! À vos agendas !

6 nouvelles séries de 2018 qui donnent TRÈS envie

Salut à toi, lectrice amoureuse du suspense, adoratrice du frisson, passionnée d’humour, d’amour ou de science-fiction (ou tout à la fois).

Toi aussi, tu passes peut-être quelques heures par semaine (160/168 en vrai) à binger allègrement tout ce que le saint Dieu des séries veut bien te proposer. Moi, c’est mon cas.

Prête à savoir ce qu’on va regarder en 2018 ?

Voilà le premier volume des séries à ne pas rater cette année. Il sera bien sûr suivi d’un second opus, et peut-être même d’un troisième, si tu es sage !

Altered Carbon, une réflexion sur l’immortalité

Il y a plusieurs semaines déjà, je te balançais la bande-annonce de ce qui s’annonce être un vrai bijou esthétique et scénaristique.

Série de science-fiction adaptée du roman éponyme de Richard Morgan, Altered Carbon possède tous les apparats du produit télévisé qui va faire un carton.

Ce nouveau programme du laboratoire à idées Netflix se déroule dans un futur plutôt lointain, au  XXVe siècle pour être précise, à une époque où l’humanité a assouvi son plus grand fantasme : être immortelle.

En effet, une technologie de pointe permet aux humains de transférer leurs consciences dans d’autres corps, quand les leurs arrivent à « expiration ».

Par ailleurs, Takeshi Kovacs, un ancien membre d’une brigade d’intervention, se fait tirer d’un long sommeil après avoir été emprisonné dans la glace, pour enquêter sur le suicide de Laurens Bancroft, un homme très riche.

Car le suicide est désormais un acte incompréhensible…

Altered Carbon questionnera notre rapport à notre propre finalité à partir du 2 février.

Oui, c’est pour bientôt !

American Crime Story : The Assassination of Gianni Versace (OUI)

Navrée pour cet intertitre très pauvre en informations !

The Assassination of Gianni Versace signe le retour de l’excellente anthologie American Crime Story, produite par le génialissime Ryan Murphy (également créateur de la première saison).

Après le succès d’American Crime Story: The People VS OJ Simpson, il avait été décidé que la saison 2 se concentrerait sur l’ouragan Katrina.

Plot twist, c’est finalement l’affaire Versace (prévue à l’origine pour une saison 3), qui débarquera bientôt sur nos écrans.

Et peut-on parler du casting ?

Cette saison encore, l’anthologie s’offre un panel d’acteurs remarquables : Penélope Cruz en impressionnante Donatella , Darren Criss (Blaine de Glee) dans le rôle d’Andrew Cunanan, Edgar Ramirez (Cartel) en tant que Gianni Versace, et Ricky Martin (WTF ?).

Un joli gratin !

De quoi ça va causer ?

De l’assassinat du célèbre créateur italien Gianni Versace en 1997 par Andrew Cunanan, ainsi que de la chasse à l’homme considérable qui s’en est suivi.

The Assassination of Gianni Versace débutera le 17 janvier prochain outre-Atlantique et sera programmé à l’heure américaine sur Canal+ Séries, puis plus tard sur Canal+.

Maniac, l’arrivée d’Emma Stone sur petit écran

J’admire Emma Stone depuis des lustres.

Fascinée par ses yeux immenses et son naturel, il suffit qu’elle soit annoncée au casting d’un film pour que je me rue en salle, peu importe la qualité dudit projet.

Alors j’exulte ! Car la jeune femme âgée maintenant de 29 ans débarque dans une série créée par… Cary Joji Fukunaga !

Preuve irréfutable que les miracles arrivent !

Cary Joji Fukunaga est l’un des cinéastes que j’aime d’amour pour avoir réalisé de vraies merveilles comme Sin Nombre, la première saison de True Detective, ou plus récemment Beasts of no nation (un drame sur les enfants soldats que je vous recommande cent mille fois).

Ces deux monstres sacrés du cinéma se réunissent à l’occasion de Maniac, un remake d’une série norvégienne qui suit le quotidien de deux patients d’un hôpital psychiatrique.

Entres vies imaginaires et relations bien réelles sur fond d’humour noir, Maniac (également porté par Justin Theroux et Jonah Hill) s’annonce comme la comédie grinçante de l’année !

La série arrivera dans l’année sur Netflix.

La vérité sur l’affaire Harry Quebert, l’histoire qui a passionné le monde

Il y a quelques jours, je passais la pire des journée DE L’HISTOIRE (ou presque), quand je suis tombée sur une nouvelle qui a éclairé ma vie !

La vérité sur l’affaire Harry Quebert, l’un des livres qui m’a accompagnée partout l’été dernier, allait avoir droit à son adaptation en série.

Rien de plus normal, le roman de Joël Dicker a été un best-seller à rayonnance mondiale ! L’écrivain a littéralement subjugué les foules, tant et si bien que son livre s’est vendu à 3 millions d’exemplaires.

Un succès colossal !

Et pour porter cette oeuvre à l’écran, c’est le maestro de la caméra Jean-Jacques Annaud qui s’y colle !

Le réalisateur de L’Ours (devant lequel j’ai tant pleuré, comme devant n’importe quel film contenant un animal), repasse derrière la caméra pour donner corps au drame qui a secoué la vie des personnages (fictifs) Marcus Goldman et Harry Quebert.

Je pose d’ailleurs en passant que Harry Quebert sera interprété par Patrick Dempsey…

OUI !

La série La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert sera diffusée en première mondiale lors du festival Canneséries, la première édition d’un évènement qui se déroulera du 4 au 11 avril 2018 au Palais des Festivals, et qui présentera 10 séries internationales de qualité.

Elle sortira ensuite courant 2018 sur TF1, mais pour l’instant, aucune date précise n’a été révélée.

Castle Rock, la série de tous les mystères

Mymy, qui aime Stephen King avec passion (ce qui prouve qu’elle est une personne bien), en trépigne déjà d’impatience !

Castle Rock sera peut-être LA série à sortir son épingle du jeu en matière d’adaptation de King.

Je m’explique : j’ai lu un bon paquet de romans de l’auteur. Et vu quelques adaptations télévisées (dont The Mist et Haven).

Résultat, je les ai trouvé bâclées et plutôt vaseuses.

Le type d’objet télé qui sent le « On voulait adapter du Stephen King pour créer l’évènement et s’assurer le succès, mais on avait 4 euros 12 et la flemme ».

Mais ça n’est que mon humble avis !

Cependant, les choses vont sûrement prendre une tout autre tournure avec le gars qui produit cette nouvelle adaptation.

J’ai nommé…  le réalisateur/producteur/amoureux du lense flare J. J. Fucking Abrams. Rien que ça !

Bill Skarsgard sera au casting, mais pas dans le rôle de Grippe-Sou !

Sam Shaw et Dustin Thomason, les réalisateurs, ont quant à eux vu grand, en décidant de s’attaquer à l’ensemble (gros taf, les mecs) de l’oeuvre de King.

Castle Rock s’implantera tout naturellement dans la petite ville du Maine, lieu imaginaire où l’auteur aime placer nombre de ses récits, et… c’est à peu près tout ce que l’on sait.

Car un mystère épais et diffus comme la brume de The Mist flotte autour de cette anthologie. Et tu sais quoi ? C’est mieux comme ça ! On reste dans l’esprit des romans du king de la littérature horrifique !

Je peux tout de même te révéler le casting de la première saison : André Holland, Sissy Spacek, Terry O’Quinn et Scott Glenn.

La série sera diffusée sur Hulu courant 2018. La France n’a quant à elle pas de distributeur pour le moment.

Sharp Objects, la mini-série dramatique avec Amy Adams

Attention, ceci est une photo d’Amy Adams dans Premier Contact, nous ne disposons pas encore de visuels de la série

Créée par Gillian Flynn, et Marti Noxon, et portée par un casting de haute voltige — Amy Adams (Premier Contact), Patricia Clarkson (Sexe entre amis), et Eliza Scanlen entre autres talents — Sharp Objects est la nouvelle bombe d’HBO qui devrait débarquer cet été.

Abonnée au succès (GoT, Westworld, True Detective) la chaine américaine s’assure toujours de ne diffuser que des productions de qualité.

Espérons alors que cette série ne fasse pas exception.

Le pitch ?

La reporter Camille Preaker retourne dans la ville de son enfance pour tenter de résoudre le meurtre de deux adolescentes, juste après être sortie de l’hôpital psychiatrique.

Un synopsis autour duquel plane une bonne dose de mystère…

Voilà, chère lectrice ! Le premier volume des séries à binger cette année, c’est terminé.

Cependant je t’écrirai très vite un volume 2, ainsi qu’un article dédié aux séries renouvelées avec toutes les infos.

En attendant, et si tu ne l’as pas encore vue, je te conseille ardemment The End of the Fucking World, une série Netflix de grande qualité, ponctuée de références au cinéma de Wes Anderson, Arthur Penn, et Ridley Scott !

À lire aussi : 10 (autres) séries de la rentrée 2017 à ne pas rater

6 surprises utiles et équivalant à + de 50€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Nehli
    Nehli, Le 11 janvier 2018 à 9h22

    Harry Quebert, le livre que j'ai été INCAPABLE de lâcher quand je l'ai eu commencé :jv:J'étais tellement accro je lisais dans ma baignoire 0.0
    Le choix de Patrick Dempsey pour Quebert est..Original, je ne voyais vraiment pas du tout sa tête ! Mais on verra bien, un bon jeu d'acteur fait vite oublier ce genre de chose.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!