Magnus, la nouvelle série policière ZINZIN et hyper créative

Magnus, c'est une série norvégienne qui concourt actuellement à CanneSéries. Originale et un peu barjo, elle devrait t'arracher un milliard d'éclats de rire. T'es prête ?

Magnus, la nouvelle série policière ZINZIN et hyper créative

Samedi soir, au festival CanneSéries, l’ambiance était à la fête.

Sur le tapis fuchsia, même sous la pluie, les équipes des séries en compétition se sont marées en tapant la pose, ont paradé avec bonheur.

Deux séries ont été présentées ce soir là : How To Sell Drugs Online (fast), dont je t’ai écrit un article, et Magnus, production norvégienne qui ne ressemble à aucune autre…

Magnus, de quoi ça parle ?

Magnus Undredal est un flic un peu… original. Et c’est le mot le plus mainstream que j’ai trouvé pour qualifier sa folle créativité.

Sa passion ? Inventer des machins qui ne fonctionnent qu’à moitié.

Moqué par ses collègues et ses supérieurs hiérarchiques, il décide d’élucider un affaire qui semble tout droit sortie d’une légende norvégienne. Pour ce faire, il s’entoure d’une équipe de bras cassés : un gamin maladroit et un collègue suicidaire.

Les trois compères se lancent dans une aventure un peu barjo, à la recherche d’un acteur disparu qui aurait été enlevé par des trolls.

Tout cela te semble trop chelou pour mériter ton attention ?

Détrompe-toi, Magnus n’est pas qu’une série bizarre.

Magnus, un humour génial

Bordel à nouilles, ça fait un bien fou de voir une série qui sort à ce point de l’ordinaire.

J’avoue avoir un certain penchant pour les séries nordiques, que je trouve souvent imaginatives et poétiques.

Celle-ci ne fait pas exception à la règle, mais s’engage cette fois sur la pente glissante de la comédie.

Pente qu’ici toute l’équipe descend de manière hyper maitrisée.

Jamais l’humour ne sonne faux, jamais l’absurde n’est ridicule, tout est équilibré.

Honnêtement, j’ai pris un pied monstre pendant la projection des deux premiers épisodes, qui donnent bien le ton du produit complet.

Magnus, visuellement intéressant

Il y a quelques mois, je t’ai gonflée douce lectrice avec mon nouveau film préféré : Border.

Une histoire de trolls mi-glauque, mi-superbe qui m’avait foutu la claque de l’année.

Eh bien, dans Magnus aussi il y a des trolls.

Et tout comme dans Border, leur visage est réalisé avec art et minutie, à l’inverse de celui des trolls du film Troll 2, considéré par beaucoup comme le plus mauvais long-métrage de l’histoire.

Et j’ai envie d’attirer ton attention là-dessus, douce lectrice : le taff de make-up est dingue, dans Magnus.

D’ailleurs, le responsable maquillage était présent samedi soir dans le grand cinéma Louis Lumière, et il y avait tout à fait sa place, à côté du réalisateur Vidar Magnussen.

Son travail est absolument incroyable !

Je ne sais pas encore comment et dans quelle mesure les visages des trolls ont été modelés par des prothèses et ont été maquillés, mais j’espère pouvoir bientôt trouver une vidéo à te balancer.

Bref, Magnus, c’est drôle, enlevé, incarné à la perfection par une brochette d’acteurs qui gardent leur sérieux en dépit de scènes franchement absurdes, et c’est original à 2000%.

Je ne sais pas encore quand cette fiction humoristiquo-policère débarquera, ni sur quelle chaîne/plateforme, mais je te tiens au courant dès que j’en sais plus !

À lire aussi : Le palmarès de CanneSéries 2019 est là !

Commentaires

mondaysghost

Une référence à Troll 2 ... je ne peux qu'adorer cet article (sur une série qui a l'air génial en plus !)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!