Les sept merveilles de la mode

Les sept merveilles de la mode
Malgré des goûts qui évoluent au gré des tendances, certains vêtements et accessoires continuent à garnir le dressing de Marina. Aujourd'hui, elle partage avec vous ces monuments qui ont marqué l'histoire de la mode.

Je suppose que nombreuses sont celles d’entre vous, qui, comme moi, se lassent parfois de la versatilité de la mode, plus inconstante qu’un candidat de Qui veut épouser mon fils ? en période de rut. Ah ça, aucun moyen d’y échapper, à la valse des tendances qui change plus rapidement d’objet qu’une Lady Gaga de couleur de cheveux.

La mode passe, nos comptes en banque trépassent, et quelques vêtements survivent, indémodables et plus increvables qu’un pneu de 33 tonnes. Voici donc une sélection de sept monuments incontournables, tantôt abordables, tantôt cantonnés au domaine du rêve (rapport à leur prix plus élevé qu’un tapis en poils de Ryan Gosling).

La marinière

Vêtement de marin, emblématique de marques plutôt traditionnelles, du type Saint-James, [newshop id="5493820488_r19178"]Armor Lux[/newshop], ou encore Petit Bateau, elle est également associée à l’univers audacieux du couturier Jean-Paul Gaultier, qui l’a remise au goût du jour dans les années quatre-vingts. Associée à un béret et un petit foulard rouge, elle représente l’uniforme de base des Français dans l’imaginaire de nos amis anglo-saxons. Qui parmi vous n’en possède pas au moins un exemplaire dans sa garde-robe ? Elle présente l’avantage d’être facile à porter, facile à accessoiriser et de s’adapter à tous les styles : casual, rock, élégant… De plus, elle est trouvable dans toutes les gammes de prix, portée par les femmes comme par les hommes.

le mépris Les sept merveilles de la modeBrigitte avant la décrépitude, arborant fièrement choucroute et marinière

Les Chucks

Ah, les Converse ! Que celle d’entre vous qui n’en a jamais possédé un exemplaire me fouette avec la première paire de lacets. Simples, confortables, déclinées dans une infinité de motifs et de couleurs, portées hautes ou basses, avec un jean, un short, ou une robe, imitées à n’en plus finir. [newshop id="324362983_r3098784"]La Converse[/newshop], c’est le couteau suisse de n’importe quelle garde-robe.

Créées en 1917 aux États-Unis pour la pratique du basket-ball, avant d’être améliorées par le joueur Charles « Chuck » Taylor (d’où leur nom), les Chucks sont entrées au panthéon des indémodables, tout en restant abordables.

Marieantoinette Les sept merveilles de la mode

Wink wink…

Le jean Levi’s

Contrairement à Alfrédette, notre amie maudite du jean, j’aime tellement porter du denim que mon popotin n’est pas loin d’en avoir imprimé les surpiqûres. Si ce vêtement est décliné par à peu près toutes les marques de prêt-à-porter, nous en devons l’existence à Levi-Strauss, un brave émigré bavarois. C’est en 1873 qu’il met au point cet étoffe de toile épaisse permettant aux chercheurs d’or de se rouler dans la boue et la terre poussiéreuse du grand Ouest américain, dans l’espoir de trouver quelques paillettes de précieux métal. (C’est moi, où la genèse de la création du jean sonne comme le pitch de Brokeback Mountain ?)

Bref, la légende était née. 150 ans plus tard, moi, mes fesses, et le monde entier portons encore le fameux blue jean, et notamment le modèle phare de la marque, [newshop id="00501-1537_r1035812"]le 501[/newshop].

Brokeback Mountain Les sept merveilles de la mode

Les RayBan

J’aurais pu consacrer un article entier aux modèles cultes de cette marque : [newshop id="79176-56_r4213913"]Aviator[/newshop], [newshop id="10936499_r212384"]Wayfarer[/newshop] et [newshop id="79142-56_r4213885"]Clubmaster[/newshop]. Là encore, on doit la création de la marque à un Allemand émigré aux Etats-Unis. John Jacob Bausch, opticien travaillant pour l’armée américaine, fonde avec Henri Lomb l’entreprise Bausch & Lomb, en 1853. C’est d’ailleurs sur commande de l’US Air Force qu’il créée un modèle destiné à équiper les pilotes de chasse, afin de protéger leurs yeux du soleil : modèle que l’on connaît encore sous le nom d’Aviator et qui orne, entre autres, le nez de Tom Cruise dans Top Gun.

Top Gun Les sept merveilles de la mode

Tout ça, c’était avant la Scientologie

C’est au début des années 50 qu’est créé le modèle Wayfarer, mondialement connu grâce à Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s. Portées entre autres par Blondie, Madonna et Don Johnson dans les années 80, les Wayfarer connaissent une période de creux dans les 90’s avant un regain de popularité au début des années 2000.

Steve Urkel Les sept merveilles de la modeSteve Urkel, père spirituel des hipsters

Depuis, impossible de leur échapper : la forme, reconnaissable entre toutes, a été réinterprétée par de nombreuses marques, et on peut la retrouver partout, déclinée en une infinité de motifs et de couleurs et même, depuis quelques années, en version lunettes de vue.

Les Louboutin

Je ne sais pas pour vous mais moi, il y a deux choses qui m’ont toujours fait rêver : la paix dans le monde, et une paire de chaussures magiques, qui me transformeraient en bombe atomique même les jours de gastro carabinée. Je suis une fille avec des désirs très simples finalement. J’ai fini par faire le deuil de mon premier rêve, afin de me lancer à corps perdu dans la quête des chaussures idéales.

Et puis, j’ai découvert Christian Louboutin, ses talons vertigineux et leur fameuse semelle rouge. Bien sûr, elles sont hors de prix, bien sûr, elles sont impraticables, et bien sûr, je doute que la fac ne me déroule le tapis rouge pour rester assortie à leurs semelles. Mais le rêve est à ce prix. Dégageant un érotisme plus ou moins subtil, grâce à la suggestive couleur vermillon de la semelle – due, selon la légende, à l’idée de Christian Louboutin de la peindre avec le vernis à ongle de son assistante – et à ses talons plus interminables qu’un reportage sur les mœurs reproductives du concombre de mer, l’escarpin Louboutin, aussi inconfortable soit-il, représente le fantasme ultime de pas mal d’amoureuses des chaussures.
Pigalle Les sept merveilles de la mode

Les Pigalle, et leur nom tellement subtil

Le 2.55

Je plaide coupable. Le prix des Louboutin les classait d’ores et déjà dans le domaine du fantasme, mais avec le 2.55, on franchit un nouveau palier dans l’inaccessible. Néanmoins, la mode est aussi faite pour rêver, pour s’inspirer, pour fantasmer… Fantasmons-donc en cœur.

Le 2.55 ne fera sans doute pas l’unanimité parmi les madZ : on pourra lui reprocher d’être trop désuet, BCBG, voire carrément connoté rombière neuilléenne, mais force est de constater qu’il fait parti des classiques, et qu’il est encore un objet de désir pour de nombreuses filles (on pourrait dire la même chose de Dominique de Villepin, non ?) (j’ai du mal à croire ce que je viens d’écrire).

Dessiné par la maison Chanel en Février 1955 – les plus perspicaces d’entre vous comprendrons donc d’où il tire son nom sans que j’aie à le préciser – le 2.55 est reconnaissable à sa forme rectangulaire, son aspect matelassé et la chaîne en métal doré ou argenté qui lui sert de bandoulière. Pour toutes celles qui, comme moi, n’auraient pas les moyens de se l’offrir, haut les cœurs : comme tous les classiques, il est très facile d’en trouver des déclinaisons à moindre coût dans les grandes enseignes.

Chanel Les sept merveilles de la modePétage de la rétine.

Le carré Hermès

Last but not least, classique parmi les classiques, le fameux carré Hermès. Peut-être est-ce l’influence de ma grand-mère, qui ne sortait jamais sans nouer un foulard à son cou, mais j’ai toujours apprécié ces étoles fines et colorés. C’est pourquoi le carré Hermès est pour moi l’un des symboles de l’élégance française, y compris porté avec un simple jean.

Lancé par la célèbre maison de couture en 1937, il a traversé les époques, les modes, les générations et est encore aujourd’hui l’emblème de la marque. Bien que je ne puisse dépenser autant d’argent pour un simple carré de soie, et à défaut d’avoir un homme pendu à mon cou plutôt qu’un bout de tissu, j’aime fouiner dans les friperies à la recherche de foulards de différent-e-s couleurs et motifs, à assortir à ma tenue du jour.

Et vous, quels sont ces vêtements auxquels vous resterez pour toujours plus fidèles qu’un labrador ? Ceux qui vous font rêver ? Ceux auxquels vous pensez immédiatement, quand on vous parle de vêtements cultes ?

Tous les articles Accessoires Mode , Baskets , Chanel , Chaussures , Echarpes et foulards , Icônes de Mode , Jean(s) femme , Look marin , Lunettes de soleil , Magazine Mode , Sacs
Les autres papiers parlant de Audrey Hepburn , Basique mode , Chanel , Converse , Hermès , Jean , Louboutin , Lunettes , Lunettes de soleil , Marinière , Tom Cruise
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Thisbee
    Thisbee, Le lundi 7 janvier 2013 à 22h30

    J'ai pas de marinière, j'ai jamais porté de converses, ni de levis' et le reste me fait pas particulièrement rêver...
    Je trouve le sac affreux, le carré Hermès j'ai franchement du mal et même si j'adore les chaussures je laisserais pas un bras pour acheter des Louboutin avec lesquelles je serais de toute façon bien incapable de marcher.
    Du coup, ça me parle pas trop tout ça !

  • Li-loo
    Li-loo, Le lundi 7 janvier 2013 à 23h19

    j'ai 5 ou 6 levi's que je chéris d'amour (merci les soldes, magasins d'usine et voyage à NYC) et une paire de converse GREEN LANTERN!!!!

    Spoiler

    pas de marinière (gros seins + épaules carrés...j'vais pas chercher la merde hein!), pas de louboutins, pas de carré hermès et je trouve le 2.55 assez moche en fait (mais je comprends le coté culte)

    par contre, pour moi THE vêtement mode, ça reste le blouson en cuir! (controversé j'avoue...)

  • Xneuroticx
    Xneuroticx, Le mardi 8 janvier 2013 à 00h57

    Le 2.55 et le carré d'Hermès je ne savais même pas ce que c'était avant de lire la news :yawn:

  • Le Renaclerican
    Le Renaclerican, Le mardi 8 janvier 2013 à 13h02

    Menfin, ce qui est indémodable et qu'on peut porter par tous les temps et qui va avec tout et qui dure toute la vie ce sont les seules et uniques...
    DR. MARTENS !!
    (et les rangers aussi)

  • Binjoo
    Binjoo, Le mardi 8 janvier 2013 à 13h20

    Pour le sac mythique j'aurais surement choisi le Kelly d'Hermes plutôt que le 2.55

    Spoiler

    Sinon j'ai tout ce qui est abordable dans la liste (marinière, converse, Ray Ban et jean Levi's), et j'adorerais avoir un carré Hermès :dowant:

  • Mary_lilou
    Mary_lilou, Le mardi 8 janvier 2013 à 13h25

    binjoo;3850316
    Pour le sac mythique j'aurais surement choisi le Kelly d'Hermes plutôt que le 2.55
    Aaah totalement d'accord ! :)

    Avant de lire l'article je me suis dit : OMG moi qui ne suis pas spécialement la mode, je vais être perdue ! Au final j'ai et j'adooore : ma marinière, mes Converses, mes jeans et mon carré Hermès !

  • Iris Chase
    Iris Chase, Le mardi 8 janvier 2013 à 15h04

    Je dis oui une fois pour la marinière parce que bizarrement j'en ai pas alors que j'adore ça, 2 oui pour les Ray Ban parce que ce sont pour moi les seules et uniques les VRAIES lunettes de soleil (les Wayfer parce que les Aviator sont un peu too much pour moi), et évidemment trois oui pour le jean Levi's, même si je n'ai que très peu acheté de jeans de cette marque en fait (vive les Uniqlo pour les formats crevette!!). Par contre les Louboutin, heu, vraiment? Bon faut reconnaître que je trouve leur talon aiguille rouge sublime, mais je ne supporte ce genre de chaussures que genre 20 min, le sac Chanel, ben on m'en avait offert un et je l'ai revendu car même avec un jean et un blazer noir je trouvais ça too much, et le carré Hermés, franchement pour moi ça fait mémére du 16è (les amies de ma mère qui sont pourtant un peu du même genre ne porteraient jamais ça!!). :)
    A mon avis il manque la ballerine Repetto, la chemise blanche toute simple et la veste de blazer noire!

  • Flypow
    Flypow, Le jeudi 10 janvier 2013 à 23h22

    Je plussoie la référence à Steeve Urkel :
    "C'est moi qu'y ai fait çaaaaa?

    Sinon je suis d'accord avec à peu prés tout ! (sauf le 2.55)

  • Carmelita
    Carmelita, Le dimanche 13 janvier 2013 à 16h52

    Bon eh bien c'est simple, cette liste, c'est à peu près tout ce que je déteste. (Enfin, pas tout, il ne manquerait plus que le slim et ce serait complet.)
    Disons qu'à la limite on peut sauver les Louboutin et le sac Chanel, car même si le sac fait un peu vieille rombière il est quand même beau et les Louboutin aussi. Mais je ne leur trouve quand même pas de quoi se taper le cul par terre, si vous me passez l'expression. Et je ne mettrais pas ce prix-là pour des trucs qui m'inspirent aussi peu.

    Et je suis d'accord, niveau sac cher, le Kelly d'Hermès, sac mythique, m'a toujours davantage attirée. Sinon, le jour où je serai riche, je m'achèterai le Brigitte Bardot de Lancel. <3

  • Duks
    Duks, Le samedi 19 janvier 2013 à 18h36

    Bof Bof ... Je trouve perso que les Louboutin font extrêmement beauf... Et le sac c'est juste Oo. Je suis d'accord avec les Rayban Clubmaster , mais elles sont trop grandes et me tombent sur le nez :sad:. Ma liste a moi serai plutot :

    _Sac cartable en cuir
    _Chemise/vest en jean
    _Doc Martens ( plutot le modele Darcie que je trouve plus feminin et qui se porte avec tout. )
    _Pantalon en velours bordeaux
    _Skinny brut, les miens sont tellement vieux qu'ils ont des troues partout partout...
    _Un top fluide plus court devant , j'ai aucune idée de comment ca s'appelle mais je met ca tout le temps sauf quand je prend du bide ,soit plus trop souvent enfaite ....
    _Une veste en cuir.

    Pour les accessoires je suis aussi petit foulard en soie a nouer autour du cou , et j'aime bien les montres casio vintage :)

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !