Dans « Self Story », les selfies vivent leur petite vie

Self Story est un court-métrage qui applique aux réseaux sociaux le principe de la trilogie Toy Story : et si nos selfies menaient leur petite vie indépendante dès qu'on a le dos tourné ?

Julien War, a.k.a. Vilain Poney, vous connaissez ? Ce jeune homme de talent est déjà à l’origine des webséries No Sex in the City et Le Mec de 1996, et revient aujourd’hui avec un court-métrage fort sympathique.

Basé sur le principe des jouets vivants de Toy StorySelf Story imagine la vie que mèneraient, dès qu’on a le dos tourné, nos… selfies ! Entre la photo de profil en noir et blanc qui se la joue un peu, le cliché « ultra bogoss » dans le miroir des chiottes et le petit nouveau qui a été tagué par un pote, la tension monte sur les réseaux.

Cependant, la légende parle d’un endroit lointain, calme, apaisant, un endroit d’où aucune selfie n’a jamais été bannie…

Si ça vous a plu, vous pouvez suivre le travail de Julien War sur sa chaîne YouTube et sa page Facebook !

À lire aussi : Le selfie, un phénomène qui prend de l’ampleur

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire