Sélection de films à regarder au printemps — Bonus Pause Culotte

Ce bonus spécial Pause Culotte propose un film supplémentaire en plus des trois proposés dans la sélection d’oeuvres à regarder au printemps publié hier, soit le 16 avril 2015.

T’as déjà tout regardé les films proposés hier ? Bonne nouvelle (enfin du moins, j’espère) : j’en ai encore un sous le coude !

Drinking Buddies, de Joe Swanberg (2013)

Hier, je te conseillais de voir ou de revoir Sideways, où quatre personnes passent une grosse partie de leur temps à déguster du vrai bon vin. Aujourd’hui, j’ai envie d’ajouter à cette liste Drinking Buddies, où deux potes passent leur temps à boire des bières.

Si le vin est un personnage glorifié du premier, la bière ne semble pas ici particulièrement mise en valeur tant sa consommation y est excessive. Dans Sideways, l’expertise de Miles et Maya m’a donné envie de m’y connaître en vin. Dans Drinking Buddies, le mal aux yeux constants de Kate et de Luke, leur teint un peu gris et leurs yeux vitreux m’ont donné envie d’arrêter l’alcool – même si le film n’est pas une revendication moralisatrice. Tout ça pour dire, cette sélection n’a pas pour but de te mener à l’alcool, et même si tu t’en doutes, je le rappelle, car ce qui va sans dire va mieux en le disant.

Drinking Buddies est avant tout l’histoire de Luke et Kate, qui ont l’air faits pour être en couple. Ils passent leur temps ensemble, rient ensemble, se bourrent la gueule ensemble, mangent de la junk food ensemble… Ils ont une véritable complicité, mais ne sont finalement « que » meilleurs potes. Ce qui est déjà énorme, et pour beaucoup de personnes tout aussi vital que leur relation avec l’élu-e ou les élu-e-s de leur coeur.

Drinking Buddies raconte la relation à la fois ambiguë et à la fois pas du tout entre eux deux, sans oublier celle qu’ils entretiennent avec leur partenaire respectif (Jill, jouée par Anna Kendrick, avec qui Luke s’apprête à se marier et Chris, interprété par Ron Livingston, avec qui Kate a commencé à sortir). Je n’ai à aucun moment eu l’impression que Drinking Buddies donnait sa vérité sur les amitiés hommes/femmes, mais plutôt que ça en racontait une. D’histoire.

C’est un film cool où tout le monde est en t-shirt, joue au billard et part en week-end dans la forêt, et j’ai drôlement envie de faire ça. Parce que c’est le printemps et que j’aimerais bien que ma vie ressemble à ça quand il fait beau.