Sélection de chansons – Celles qui te hurlent de brûler ton soutif

Qu’elle encense la femme, la glorifie, ou lui hurle de se rebeller, la chanson féministe a encore de beaux jours devant elle. De Cookie Dingler à Madonna en passant par Alicia Keys, les écriveuZ de madmoiZelle t’ont concocté une playlist spécial « brûle ton soutif ». [deezer]67[/deezer] Le choix de : Kim B Et c’est […]

Sélection de chansons – Celles qui te hurlent de brûler ton soutif

Qu’elle encense la femme, la glorifie, ou lui hurle de se rebeller, la chanson féministe a encore de beaux jours devant elle. De Cookie Dingler à Madonna en passant par Alicia Keys, les écriveuZ de madmoiZelle t’ont concocté une playlist spécial « brûle ton soutif ».

[deezer]67[/deezer]

Le choix de : Kim B
Et c’est ? Femme libérée, de Cookie Dingler
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Un homme qui se prénomme Cookie s’émerveille qu’une femme sache changer une roue et lise l’encart BD du Nouvel Obs’… Mmm, y’a de la bonne volonté, mais elle n’est peut être pas si féministe que ça, finalement, cette ritournelle…Peut mieux faire, au suivant !

[deezer]1249940[/deezer]

Le choix de : Mademoiselle Coco
Et c’est ? You don’t own me, de Lesley Gore
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
La chanson proto-féministe par excellence, à une époque où les filles en avaient bien besoin, en direct du début des années 60. Son message n’a pas l’air de grand chose aujourd’hui, mais pourtant, on ne devrait jamais l’oublier. You don’t own me, c’est un peu le B.A.-BA d’une relation respectueuse et équilibrée, à laquelle chacune d’entre nous a droit. Oui, aujourd’hui encore, on devrait toutes dire à nos moitiés « même pas en rêve tu essaieras de me changer », « t’arrêtes tout de suite de faire de moi une potiche quand on sort » et « je suis assez grande pour savoir quoi faire et quoi dire ». Je sais, c’est basique, mais si on avait toutes dans nos vies quelqu’un qui comprenne ça, ben le monde irait mieux (si si).

[deezer]917824[/deezer]

Le choix de : .Flo.
Et c’est ? Aux armes citoyennes, de Zazie
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Avec des mots tout simples mais justes, Zazie nous cause de ces femmes qui n’ont pas le choix, qui doivent se taire et qui se font écraser par les hommes. Alors « Aux armes citoyennes, nos armes seront les larmes qui nous viennent ». On aurait pu trouver plus gai comme chanson, certes, mais les mots de Zazie me touchent.

[deezer]784554[/deezer]

Le choix de : Caá Yarí
Et c’est ? American Life, de Madonna
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Juste pour son « I tried to be a boy, I tried to be a girl […] Fuck it ! » je retiens la chanson toute entière. Je trouve qu’elle résume nettement l’œuvre de Madonna. « Fuck it » équivaudrait à son cri perpétuel : « mon corps est un tableau de sperme, un réceptacle de baisers, un clitoris en érection, une langue qui se glisse dans tous les orifices, je n’ai pas de genre, je n’ai pas de préférence sexuelle, je jouis avec toutes les aponévroses de ma physiologie, c’est mon choix, et je t’encule avec un godemiché à trois bras » (je prends l’entière responsabilité de cette traduction). Madonna semble jouer avec le masque de la féminité (voire de l’hyperféminité) en tant que construction sociale, pour mieux l’arracher par la suite. Elle se fiche des conventions, surtout celles reliées à son sexe, et dans son attitude antisexiste, elle embrasse tout le monde (même Britney). Bref, elle casse la baraque.

[deezer]928835[/deezer]

Le choix de : Kim B
Et c’est ? Garçon, de Koxie
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Koxie met en garde les jeunes femmes contre les garçons qui perdent leurs cédilles (et leurs montres) aux feux rouges mais roule en scooter sans casque… Trauma crânien ou rhume de cerveau, quoiqu’il en soit, il a dû lui arriver quelque chose de grave, entre deux décapotables, pour qu’elle nous dise plus tard, sur madmoiZelle TV : « je suis une femme soumise : j’adore faire à manger, je trouve ça génial ». Docteur Sheperd, faites vite je crois qu’on a un une fuite de matière grise au bloc 3…

we can do it

[deezer]1824439[/deezer]

Le choix de : Ruby
Et c’est ?
Shut your face, de Bratmobile
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Bratmobile, c’est le groupe féministe d’Olympia dans les années 90 (des riot grrrls comme on les nomme). Je sais pas vraiment ce que racontent les paroles de cette chanson, mais son titre, Shut your face, je me vois bien le gueuler à la face d’un macho-relou-bourré qui me briserait les seins.

[deezer]912072[/deezer]

Le choix de : Ruby
Et c’est ?
Kool Thing, de Sonic Youth
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Rien que pour le passage où Kim Gordon dit « I just wanna know, what are you gonna do for me? I mean, are you gonna liberate us girls from male white corporate oppression?« , cette chanson, elle a sa place ici !

[deezer]325373[/deezer]

Le choix de : KittyKiller
Et c’est ? FYR, Le Tigre
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Le Tigre est une évolution électronique du riot grrl, fondé par l’ex-Bikini Kill Kathleen Hanna à la fin des 90s. Cette chanson apparait sur l’album bien nommé Feminist Sweeptakes. FYR pour Fifty Years of Ridicule, rétrospective critique et engagée de l’histoire des femmes depuis l’aube du mouvement féministe, qui montre que le mouvement se doit d’évoluer, ne pouvant se contenter ni de stagner et se perpétuer sous ses anciennes formes inadaptées, ni de mourir.

[deezer]325377[/deezer]

Le choix de : KittyKiller
Et c’est ? Très Bien, Le Tigre
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
Pour le manifeste déclamé en seconde partie du morceau : »Because they will try to convince us that we have arrived, that we are already there, that it has happened. Because we need to live in the place where we are truly alive, present, safe and accounted for. Because we refuse to allow our writing, songs, art, activism and political histories to be suppresed or stolen. Because we refuse to be embarrassed about the mistakes and faults and choose to move forward with a political agenda bent on the freedom of all« . Un socle pour un nouveau départ (raté à l’époque ?).

[deezer]365417[/deezer]

Le choix de: Reika
Et c’est ? Superwoman, d’Alicia Keys
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
J’aime la voix chaude et soul d’Alicia. Et cette chanson dans ses paroles et son clip vidéo montre plusieurs exemples de l’émancipation de la femme et de son évolution dans le monde.

[deezer]550735[/deezer]

Le choix de : grizzlydesmontagnes
Et c’est ? I don’t have to try, d’Avril Lavigne
Ce qu’elle évoque à ton sein droit ? Et au gauche ?
J’ai choisi cette chanson car Avril Lavigne joue carte sur table dès le début « I’m the one, I’m the one who knows the dance, I’m the one, I’m the one who’s got the prance, I’m the one, I’m the one who wears the pants, I wear the pants !« .
Rien que le fait qu’elle dise au mec qu’elle porte la culotte, qu’elle n’a rien à faire de ce qu’il dit et/ou pense, ça me botte !

Et pour toi, LA chanson féministe de tous les temps, ça serait laquelle ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lafeemandarine
    Lafeemandarine, Le 1 février 2015 à 16h41

    ça va peut-être vous étonner mais je trouve que 'Suddenly I see" de KT Tunstall est pas mal féministe.



    Quand elle était plus jeune, KT Tunstall a assisté à un concert de Patti Smith. Elle s'est sentie émerveillée par le talent et le charisme de cette chanteuse et elle a décidé qu'elle voulait être comme elle.

    Plus généralement, cette chanson transmet un message positif: quand on voit une femme sûre d'elle et charismatique, on peut ressentir de la sympathie et de l'admiration pour elle au lieu d'entrer bêtement en rivalité.;)

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)