Sélection de chansons pour profiter du printemps

C'EST LE PRINTEMPS ! Enfin, officiellement. Quoiqu'il en soit, les beaux jours sont en chemin et voici une petite sélection musicale qui t'aidera peut-être à en profiter au mieux.

Sélection de chansons pour profiter du printemps

Alors ok, c’est pas vraiment le printemps : ce ne sera le cas que lorsqu’on aura toutes lavé et rangé nos manteaux d’hiver et qu’on n’aura plus les doigts durs comme un monsieur sous Viagra après dix minutes passées dehors.

Mais à en croire le calcul que j’ai fait en tendant mon index en l’air au soleil couchant (en vrai j’ai regardé la météo sur l’Internet), les choses devraient s’arranger sous peu. J’en veux pour preuve les quelques 40 secondes de soleil que nous venons d’avoir dans notre contrée nordiste. Le printemps est en chemin et je sais pas toi, mais c’est pour moi la meilleure saison du monde. Elle est pleine de promesses de terrasses ensoleillées et d’odeur de fleurs même en pleine ville et tant pis si j’éternue tout le temps à cause du pollen. Pour accompagner cette période de l’année si cool, ni trop froide ni trop chaude, voici une petite liste musicale non exhaustive qui colle bien à l’ambiance et qui fait encore un peu plus gonfler le coeur de légèreté, faisant de notre organe central une sorte de Maltesers qu’on n’aurait pas pour autant envie de bouffer.

The Lovin’ Spoonful, Daydream

La plus connue des chansons des Lovin’ Spoonful accompagne à mes yeux le mieux les petits déjeuners la fenêtre ouverte, alors qu’il est encore tôt et que le soleil se reflète déjà dans ton café, ton thé, ton jus de fruits ou tout ça à la fois – j’en sais rien, je connais pas bien la capacité volumique de ta vessie. Le genre de morceau qui donne envie de lever la truffe et de sentir le vent du matin dessus, quitte à ce qu’on te confonde avec un cocker qui passe la tête par la vitre de la voiture de son dévoué maître.

Belle & Sebastian, I didn’t see it coming

J’ai beau tout faire pour m’en passer, je reviens toujours à cette chanson quand les beaux jours débarquent. C’est mon morceau totem pour me changer et me foutre un coup de peigne avant d’aller boire un verre au soleil – un peu comme I gotta feeling des Black Eyed Peas, mais en version Belle & Sebastian et donc, en mieux. En toute objectivité, bien sûr.

Si je vivais dans un film des 80’s, I didn’t see it coming me donnerait pour sûr envie de faire tourner ma robe à pois jusqu’à ce qu’on voie ma culotte. Mais je ne suis que moi et je porte des jeans alors je me contente de dandiner des épaules en me mettant l’eye liner dans l’oeil.

Girls in Hawaii, 9.00 am

Quand je suis de mauvaise humeur, qu’il fait beau, que j’écoute 9.00 am et que ça ne me donne pas envie de sourire dans le vide, c’est que je suis pas loin de la fin. Chanson feel good par excellence, elle est à la fois douce et énergisante, mélancolique et joyeuse et donne envie de rouler dans l’herbe. Oui, c’est cliché, mais dis-moi que ça ne te fait aucun effet et je me teins les poils de bras en orange (qui le sont déjà, de toute façon. J’aime pas prendre de risque).

The Postal Service, Nothing Better

Nothing Better est de ces chansons qui me donnent une furieuse envie de m’attarder en terrasse, la boisson fraîche de mon choix à la main, à la cool, les pieds étendus sur une autre chaise. Ce qui est absolument impossible en hiver, à moins d’avoir une résistance surhumaine au froid ou des réductions chez Decathlon rayon polaires.

Har Mar Superstar, Sunshine

Sunshine est à ce jour une des seules chansons qui peut me motiver à me lever de mon canapé alors que j’y suis affalée depuis une heure. Ce morceau a un fort potentiel pour donner des envies de le reprendre en yaourt avec la voix suraiguë en passant l’aspirateur (comme le dit le proverbe « en passant l’aspirateur, personne ne vous entendra chanter comme une merde même pas le voisin d’en face qui a la fenêtre ouverte »). Le tout, bien évidemment, en bougeant ses deux fesses dans un rythme plus ou moins approximatif selon ses propres connaissances en danse modern jazz.

Nina Simone, Feeling good

Clairement, cette chanson m’évoque le renouveau plus que n’importe laquelle. Au printemps, les animaux cessent d’hiberner, le soleil aussi, nos vestes sortent du placard et ma collection de lunettes de soleil bon marché s’agrandit. Cette impression de revivre à nouveau pour une bonne partie de la population qui n’aime pas se geler les miches va à merveille avec le crescendo de génie dans la voix et dans la chanson. Feeling good me donne envie de conquérir le monde. Typiquement le genre de chansons que j’aime tellement et qui me donne à tel point envie de bouffer la journée par les 3 trous que j’aurais voulu ne jamais entendre les reprises qui en ont été faites.

Arcade Fire, Rebellion (Lies)

Quand il fait suffisamment bon et que je rentre dans ma campagne natale, j’aime bien rouler avec la fenêtre ouverte : ça sent les champs tout frais et c’est beau, surtout quand le ciel n’arbore pas une teinte gris-poil-de-fesses-de-septagénaire. Et pour moi, Rebellion (Lies) correspond tout à fait à cette ambiance entre deux périodes de la journée. L’entre deux, l’ambivalence, tout ça. Ça colle bien.

We were evergreen, Leeway

La pop éléctro de We were evergreen est un véritable reboosteur de moral. Personnellement, chaque fois que j’entends Leeway (ma préférée, pour l’instant), j’ai envie de mettre un serre-tête et de taper dans mes mains en rythme en fredonnant des « doobidoo » derrière un micro rétro. Je ferme les yeux et je m’imagine choriste d’un groupe des années 50 donnant un concert sous un kiosque à musique alors que la nuit tombe doucement. C’est comme de la drogue, oui, mais de la drogue légale.

Electric Light Orchestra, Mr Blue Sky

Dans ma tête, une playlist spéciale printemps qui ne mentionne pas Mr Blue Sky est passible de peine de mort après avoir été torturé . Pour moi, c’est tout simplement la chanson parfaite pour faire la transition entre le printemps et l’été. Bon, c’est pas pour tout de suite certes. Et si ça se trouve, on aura encore des sous-pulls en juin parce qu’il y a plus de saison, mais eh, on sait jamais.

Et toi, quelles sont tes chansons favorites pour profiter encore plus du printemps ? Et si tu es du genre à attendre d’être sûre que le soleil s’installe pour décréter le printemps commencé, n’hésite pas à écouter la sélection pour une belle journée d’hiver de Laystary !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Linka
    Linka, Le 11 avril 2013 à 16h36

    Manque plus que le soleil et je me ferai un plaisir de réécouter ces chansons qui m'évoquent le printemps...

    Un peu tout des Last Shadow Puppets mais surtout:





    J'écoute le B.O de Marie Antoinette toute l'année mais je trouve qu'elle sied encore mieux au Printemps, peut-être parce que ça me rappelle la légèreté et les couleurs pastels du film...


    De la pop française des années 60:




Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)