Secret, l’application pour se confier anonymement

Secret, c'est le nom d'une jolie application permettant de raconter les choses les plus intimes de manière anonyme.

Secret, l’application pour se confier anonymement

T’est-il déjà arrivé de rédiger un statut Facebook ou un tweet et de l’effacer avant publication, par pudeur ? Moi, ça m’arrive souvent. Il y a des choses que je préfère ne pas étaler au grand jour.

Maintenant, il y a AUSSI une application pour clamer tout ce que tu as envie de dire sans trop te mouiller. Ça s’appelle Secret, c’est extrêmement simple à utiliser et c’est drôlement bien. Le design est épuré, et c’est une application assez élégante.

Une fois que tu as téléchargé Secret (sur l’AppStore ou le Play Store selon la nature de ton téléphone de type mobile), il te suffit d’entrer ton adresse mail (qui restera confidentielle, promis) et ton numéro si tu le souhaites. Secret te demande ensuite d’inviter des amis par mail ou SMS. Là encore, le message sera envoyé par l’application. À aucun moment ton nom, prénom, numéro de téléphone ou pseudo n’apparaît.

Après les réglages de rigueur (choisir les langues des secrets qu’on verra apparaître dans notre « timeline », par exemple), c’est parti pour la débandade : tu peux commencer à raconter le secret de ton choix (de la petite vérité marrante que tu n’oses pas dire à voix haute au grand drame de ta vie).

Pour te donner un exemple, j’ai fait croire que j’avais piqué des biscuits à une collègue (comme si c’était mon genre) (c’est mon genre) (j’ai piqué des biscuits à une collègue) (pardon). Tu commences par l’écrire :

Ensuite tu peux, avant de cliquer sur « post », pimper le tout. Soit tu changes le motif et les couleurs derrière (en utilisant les flèches qui s’entrecroisent) soit tu rajoutes carrément une photo (en cliquant sur l’appareil photo et en choisissant d’en prendre une tout de suite ou de la piocher dans celles déjà enregistrées).

Moi j’ai choisi d’assumer mon larcin jusqu’au bout, histoire que la stagiaire que j’avais volée puisse se reconnaître et, éventuellement, me casser la gueule :

Par contre tu ne peux pas changer la police : un secret, quel qu’il soit, NE DOIT PAS s’écrire en Comic Sans ou en Vivaldi.

Une fois que ton secret est posté, seuls tes amis peuvent le voir. S’ils le « likent », leurs amis peuvent le voir aussi. Si les amis de tes amis le likent, leurs amis pourront le voir aussi, et ainsi de suite. Mais jamais on ne pourra savoir que c’est toi. On ne peut même pas relier les secrets que tu as posté entre eux et jouer à l’apprenti détective en accumulant les indices, sauf si tu le souhaites. Seul ton degré de séparation entre toi et celui ou celle qui lit ton secret est indiqué.

Tu peux également accepter qu’en plus du lien d’ami à ami, tes secrets soient lus par des gens qui sont dans la même ville que toi. C’est toi qui vois.

Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé ça assez jouissif et libérateur de pouvoir dire ce que je voulais sans risquer d’être reconnue. C’est comme creuser un trou et gueuler dedans avant de le reboucher comme les enfants le font dans les films. J’aime aussi beaucoup l’aspect pseudo-voyeuriste de lire les pensées des autres en me demandant toujours si par hasard, ce ne serait pas untel ou unetelle, mais en respectant toujours l’anonymat.

Tout ça pour te dire que Secret, c’est plutôt chouette et en plus c’est gratuit !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • SaptePupici
    SaptePupici, Le 9 juin 2014 à 11h31

    J'aime bien l'idée de l'appli, vraiment, et le visuel est sympa aussi. Mais pour l'utilisation intuitive zéro. D'habitude je réussis à maîtriser mes nouvelles applis rapidement, là ça fait plusieurs jours et je galère toujours autant...

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)