Quels livres choisir pour se remettre à la lecture ? Les conseils de la rédac #UnLivreOuvert

Par  |  | 6 Commentaires

Voici quelques conseils de livres à choisir pour réussir à se remettre à la lecture quand on ne sait pas trop par où commencer !

Quels livres choisir pour se remettre à la lecture ? Les conseils de la rédac #UnLivreOuvert
Aujourd’hui c’est la journée #UnLivreOuvert ! Bon il faut l’avouer, en ce moment il fait pas un temps super. Dans l’attente du printemps, pourquoi ne pas s’adonner à une activité pour s’occuper ? Allez on te donne une idée : se remettre à la lecture !

Que tu sois plutôt branché•e BD, littérature jeunesse, fantastique, grands classiques… Voici plein de conseils pour ressortir les bouquins et passer un bon moment en mode thé, plaid et belles histoires.

Lire, c’est un plaisir que certain•es souhaiteraient s’offrir mais qui n’est pas une évidence pour tout le monde.

En effet, que cela concerne les pannes de lecture, fléau qui sévit auprès des grand•es mordu•es de littérature, ou la difficulté de se remettre à lire quand on n’a pas réussi à se plonger dans un ouvrage depuis longtemps, il faut parvenir à trouver l’envie et le temps de bouquiner.

Si vous avez décidé que l’année 2017 serait celle du renouement avec la lecture, voici quelques pistes à exploiter.

Se remettre à la lecture : opter pour des formats courts

Les formats courts sont les plus sécurisants quand on n’est pas un•e lecteur•trice qui engloutit des pages et des pages.

En plus, c’est quand même l’une des choses les plus satisfaisantes du monde que de réussir à finir un livre, alors quand ils sont courts, ce plaisir est rapidement atteint.

C’est d’ailleurs ce sur quoi insiste Aki, rédac ciné et série, et ma complice comédie musicale :

« Je vais être très terre-à-terre, mais je conseille des livres courts en one shot. Pas les trilogies ou une série pour reprendre la lecture. Tu lis, tu boucles l’histoire, bim. »

Bim !

Alors il ne faut pas se priver d’aller piocher soit dans les romans courts (je vous recommande vivement Le liseur du 6h27) , soit carrément dans les nouvelles. Cela n’enlève rien à la qualité du texte, bien au contraire : la concision est un exercice souvent plus périlleux en littérature, qui demande une vraie maîtrise de la langue et du rythme

Par ailleurs, concernant les nouvelles, on peut les picorer sans ordre précis (je dis bien généralement, attention car parfois l’ordre est souhaité par l’auteur•e), ce qui ne demande pas une rigueur de lecture particulière.

Pensez par exemple aux récits autour de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle :

les-aventures-de-sherlock-holmes-conan-doyle

C’est aussi le cas des contes : vous pouvez vous replonger dans les bons vieux contes de Grimm par exemple, et découvrir que ce que vous connaissez bien grâce à la culture Disney et compagnie n’est pas tout à fait semblable aux récits oraux.

Se remettre à le lecture : trouver des formats ludiques et/ou des thèmes enthousiasmants

Se remettre à la lecture, c’est aussi possible en choisissant des formats originaux et ludiques, qui sortent des gros pavés de romans qui peuvent vite être décourageants.

Après, libre à chacun de trouver ce qui va susciter son étonnement et son enthousiasme : ça peut être aussi bien dans la manière d’écrire, que dans la forme ou le contenu.

Pourquoi ne pas se plonger dans Un livre dont vous êtes le héros ? Ou dans un bouquin aussi incongru qu’Horrostör, récit d’horreur aux allures de catalogue Ikéa. Ou pourquoi pas un livre écrit à la seconde personne du singulier ?

MRhorrorstor.indd

Marina, notre rédac beauté, conseille L’encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber :

« Je trouve ça ludique et c’est dans ce bouquin par exemple que j’ai découvert l’histoire fascinante d’Alan Turing ! »

Qui dit ludique peut tout simplement dire drôle ! Et des livres d’humour, il n’en manque pas. C’est le truc de Fanny, notre troubadour vidéaste :

« Moi j’ai vraiment du mal à lire, j’ai du mal à me concentrer et à entrer dans les histoires. Mais l’auteur bourré d’humour et de finesse qui me séduit à chaque fois c’est David Nicholls ! C’est trop bien.

Ses livres racontent toujours l’histoire de personnages un peu paumés, un peu losers, un peu sarcastiques, mais toujours très drôles, et tu suis leurs déambulations dans la vie.

J’ai découvert ce mec parce que c’est l’auteur du roman Un Jour, adapté en film avec Anne Hathaway en héroïne. Et en fait, tout ce qu’il fait, c’est top.

Mon histoire préférée c’est « Pourquoi Pas » : la vie d’un gars paumé qui arrive à la fac. Trop bien ! »

Et pourquoi ne pas opter pour des livres inspirants ? Aki a une suggestion :

« Si vous voulez du feel-good, ça peut être pas mal aussi de savoir qu’en lisant le bouquin, on va rester optimiste.

Par exemple, dans Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman, l’histoire peut être super cliché, « ma mère meurt et dans son testament elle veut que je fasse les trucs de ma bucket list que j’avais écrite quand j’avais 14 ans pour pouvoir hériter », mais en fait, c’est vraiment sympa.

Du coup, il y a une impulsion de faire quelque chose de nouveau, de se bouger, et en même temps c’est émouvant. Ça se lit vraiment rapidement, les personnages sont attachants et c’est pas si prévisible que ça ! »

Ainsi que Lise, notre cheffe de rubrique jeux vidéo, qui conseille de lire des biographies ou autobiographies de personnes inspirantes :

« En ce moment je dévore l’autobiographie de Felicia Day et j’adore ! Parfait pour les geeks :) Et j’aime aussi beaucoup les histoires de voyage. Mange prie aime JE SAIS C’EST CLICHÉ mais je l’ai trouvé très bien écrit. »

Se remettre à la lecture : le divertissement avant tout !

Ne pas s’ennuyer, c’est ce que l’on attend d’un livre, alors il ne faut pas hésiter à miser sur des bouquins aux allures de films d’action ! Romans d’aventure, policier ou de science-fiction, il y en a pour toutes les envies.

L’un des grands genres à valoriser quand on cherche à se remettre à la lecture, c’est la littérature jeunesse. Non, ce n’est pas une littérature réservée aux enfants comme son nom pourrait le laisser entendre.

À lire aussi : Pourquoi lire de la littérature jeunesse quand on est « adulte » ?

Bien au contraire la littérature jeunes adultes est parfaite pour son côté divertissant, et ce n’est pas pour rien que tous les producteurs de films se servent allègrement dans les scénarios des auteur•es de dystopies et autres romans bestseller (je lève ici mon verre au Labyrinthe, à Divergente et autres Nos étoiles contraires).

La littérature ado mise sur l’efficace, en privilégiant des narrations rythmées comme des séries télévisées, avec des principes de cliffhanger qui tiennent leurs lecteur•trices en haleine.

C’est ce sur quoi insiste d’ailleurs Louise :

« Si on aime bien les univers un peu fantastiques, je trouve que romans young adult c’est ce qu’il faut, c’est quand même divertissant et ça se lit vite et bien. »

Avec la sortie du film Quelques minutes après minuit, c’est le moment d’en découvrir son roman d’origine, comme vous en parle Aki :

« C’est court et ça se lit facilement. Patrick Ness a un style très direct sans fioriture, avec de belles descriptions mais sans entrer dans le détail au millimètre près.

En plus, le lire aujourd’hui, à un âge peut-être plus mature où on est plus apte à comprendre la subtilité du message, c’est encore plus fort. »

La version illustrée est magnifique, je vous la recommande !

On peut même opter pour des livres dont le lectorat est encore plus jeune, pour découvrir de nouvelles histoires ou relire celles qui nous ont transporté•es. Par exemple, se replonger dans un bon vieux Roald Dahl, comme le préconise Louise :

« J’ai offert un roman de Roald Dahl à ma petite sœur à Noël… et c’est moi qui l’ai lu le lendemain, dans l’après-midi. C’était cool et satisfaisant de lire un livre dans la journée ! »

Lise conseille de piocher dans la série Harry Potter :

« Ça te remet carrément dans le bain ! »

À lire aussi : 5 raisons de relire les livres de votre enfance

Bien entendu, la littérature générale n’est pas en reste. D’ailleurs, côté auteur•es qui savent transporter leurs lecteur•trices, Anouk, notre rédac feel good, cite le grand Stephen King :

« C’est avec le livre Running Man que j’ai recommencé à lire il y a quelques mois. Il est relativement court (250 pages) et il y a plein d’action : pas le temps de s’ennuyer. Si vous ne connaissez pas Stephen King, c’est un bon moyen de débuter. »

Un choix appuyé par Lise :

« Je plussoie Anouk sur les Stephen King. J’ai dévoré Salem et Shining ! »

running-man-stephen-king

Et toi, quels sont les livres qui t’ont aidé•e à te remettre à la lecture ?

À lire aussi : Comment lire deux chapitres par jour ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Lucie Kosmala

Lucie a commencé en 2015 par vous parler de littérature jeunesse, et depuis janvier 2016, elle vous cause plus généralement de livres, sous toutes ses formes et pour tous les goûts. Elle s'est illustrée à de nombreuses reprises dans la réalisation de petits pingouins en olives, et connaît d'un point de vue exhaustif tous les gifs de raton laveur existants.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook
  • Zizouzou
    Zizouzou, Le 10 janvier 2017 à 8h24

    Sans hésiter je conseillerais les bouquins de Ken Follet ! J'ai commencé par lire "Le pays de la liberté" et j'ai enchaîné sur quasiment tous ses livres je pense. Mes préférés sont sa plus récente trilogie "Le siècle" et "Les piliers de la terre" !

    Et un super bouquin qui vient de sortir et qui est très rapide et facile à lire "Petit Pays" de Gael Faye.

    VIVE LA LECTURE !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!