Se faire la bise et autres contrariétés

Depuis que le thermomètre avoisine les 30°c, que les aires d’autoroutes sont jonchées de papiers gras et que Lindsay Lohan est partie en prison, le monde de la pop-culture s’est arrêté de tourner. En attendant, une nouvelle légère comme le moral des vacanciers : Combien de bises point free point fr est un site sans […]

Se faire la bise et autres contrariétés

Depuis que le thermomètre avoisine les 30°c, que les aires d’autoroutes sont jonchées de papiers gras et que Lindsay Lohan est partie en prison, le monde de la pop-culture s’est arrêté de tourner. En attendant, une nouvelle légère comme le moral des vacanciers : Combien de bises point free point fr est un site sans prétention créé en 2007, qui a pour but de répertorier le nombre de bises que l’on se fait dans les différentes régions de France. Car avouons-le : qui ne s’est jamais retrouvé un peu bête face à notre bonne vieille coutume de salutation ?

Si dans la majorité de nos contrées, se claquer une bise sur chaque joue est la norme, dans de nombreux cas, des malheureux se voient contraints de faire pas une, ni deux, ni trois, mais bien quatre bises. Notez qu’à Paris, les gens ne s’embrassent pas pour se dire bonjour, le risque de M.S.T étant trop grand (je plaisante, sur le site Paris et Île de France sont détaillées à gauche de la carte).

J’aurais du habiter dans le Finistère. Là-bas, les gens se contentent d’une bisouille, et basta ! Je ne suis pas pour la bise, je trouve ça fatiguant (surtout quand vous arrivez dans une soirée où il y a trente personnes, vous voyez de quoi je veux parler), pas très hygiénique (« ne colle pas tes lèvres mouillées sur ma peau délicate alors que tu viens de manger du saucisson siteuplé »), et bourré de règles subtiles et contraignantes (faire le bruit de la bise, ne pas se positionner trop près des oreilles, se dégager les cheveux des joues etc.).

C’est pire encore pour les garçons. S’ils sont très amis avec un autre ami garçon, ils se font la bise. Dans le sud, ils se font parfois la bise même s’ils sont de simples connaissances, mais pas toujours. Je me souviens qu’au camping de Gréoux-les-bains, tout le monde se faisait la bise d’entrée de jeu, comme ça c’était réglé.

Je regrette que nous n’ayons pas le principe du « hug » de par chez nous. Un bon vieux câlin, c’est simple, efficace et amical. Et pour tous les autres (le boss, la voisine du premier, le mec en tongs à fleurs rencontré au Macumba jeudi dernier) : une petite inclinaison de la tête. Genre « je t’ai reconnu, tu m’as reconnue, nous savons notre respect mutuel sans besoin superflu de mélanger nos fluides ».

Quoiqu’il en soit si vous bougez pendant les vacances, je vous recommande de faire un petit tour sur Combien de bises point free point fr, histoire d’assurer.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 86 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Enyah
    Enyah, Le 6 juin 2015 à 1h54

    Kadirac
    Euh, je viens de la Marne (région Champagne-Ardenne), et on ne se fait pas 4 bises, mais 2... :dunno:
    Ou alors, il y a comme des micro-climats de bises de là où je viens !
    Team Champagne Ardennes aussi mais de l'Aube, et par chez moi c'est un peu le flou artistique, mais je dirai que c'est 4 bises en majorité. En fait j'ai en général l'habitude de coller 4 bises aux inconnus/connaissances et 2 bises aux amis et famille (fuck la logique) et j'ai l'impression que ça marche parce qu'il n'y a pas trop de moments de génance dans mes souvenirs! Après en fait je m'adapte à certain, il y en a je sais que c'est 4 et d'autres que c'est 2 donc je suis...mais d'emblée 4 si je connais pas la personne. C'est tellement con ces différences, je regrette aussi qu'on ne soit pas adepte du Hug, mais c'est très intime aussi après tout...Ah et aussi on fait toujours claquer le bisou dans l'air et on ne fait pas de vrais bisous, je pensais que tout le monde faisait ça!

Lire l'intégralité des 86 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)