Sawako, de Karuho Shiina

Sawako est un manga de type shojo. C’est à dire que c’est un ‘manga pour filles’ (même si pleins de garçons lisent des shojos), et que c’est donc une histoire sensible, et plutôt romantique. Accro à ce genre de manga (je suis très très fleur bleue), j’ai tout de suite beaucoup aimé Sawako. Le tome 4 sort […]

Sawako, de Karuho Shiina

Sawako est un manga de type shojo. C’est à dire que c’est un ‘manga pour filles’ (même si pleins de garçons lisent des shojos), et que c’est donc une histoire sensible, et plutôt romantique. Accro à ce genre de manga (je suis très très fleur bleue), j’ai tout de suite beaucoup aimé Sawako. Le tome 4 sort cette semaine, laisse-moi donc te faire découvrir cette histoire  tendre, sensible et bien écrite.

Sadako-Sawako

Sawako vient d’entrer au lycée, et elle est très timide. Si timide que les gens la trouve même glauque, car elle perd tous ses moyens quand quelqu’un lui parle et en devient presque effrayante à cause du stress. Résultat elle n’a pas un seul ami, et tout le monde l’appelle Sadako (en référence à la fille dans The Ring version japonaise). Et puis un beau jour, Kazehaya, le beau gosse super populaire de sa classe lui adresse la parole. Petit à petit, il parvient à percer les défenses de cette fille renfermée et gaffeuse, mais absolument adorable et il va tout faire pour qu’elle parvienne enfin à s’intégrer et se faire des amis…

Pourquoi ce manga sort du lot ?

Raconté comme ça, l’histoire a sans doute l’air vraiment pas crédible et trop nunuche. Et en fait non. Parce que Sawako est une fille mal dans sa peau qui a vraiment envie d’être heureuse. Parce que Kazehaya est surtout un garçon adorable qui est allé au-delà des préjugés et a vu à quel point Sawako est une fille bien (et très jolie, en prime, hein). Et parce que les personnages que va rencontrer Sawako au fil des pages sont finalement vraiment humains. Excentriques ou taciturnes, doux ou bagarreurs, manipulateurs ou gentils. J’ai été vraiment émue par certains passages. L’auteur raconte, tout en finesse et en pudeur, le quotidien de cette fille qui, à force de ne pas être aimée par les autres, ne s’aime plus beaucoup non plus. Tout ça sentira peut-être un peu le vécu pour beaucoup d’entre nous. Ces moments de l’adolescence où tu as du mal à te faire une place, et où tu rêverais d’être une autre, plus du genre reine du lycée. Le dessin est fin, subtil, et on s’attache très vite à toute la bande qui gravite bientôt autour de la demoiselle. Pas de grands éclats ni de situations extraordinaire, juste le quotidien d’une fille qui apprend chaque jour un peu plus à quel point être entourée de gens qu’on aime est précieux.

Un adorable manga à découvrir.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elsa
    Elsa, Le 23 août 2009 à 16h36

    Pour Sawako, ils en sont à 3-4 tomes parus en France (je ne sais plus si le tome 3 paraissait la semaine dernière ou cette semaine, les sites n'ont pas tous la même date et je suis en vacances en ce moment je ne peux pas aller vérifier), il faudra donc attendre un peu pour tout lire...(pour info chaque tome est à 6.25?). Et pour Switch Girl, c'est aussi une excellente série, pour le prochain tome je vous ferais une petite chronique pour vous faire découvrir ça !
    Merci pour vos retours supers positifs en tout cas, et celles qui craqueront, n'oubliez pas de venir me donner vos impressions, ici ou par MP !

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)