Sarkozy et la religion : Sarko, VRP de la Foi ?

Depuis le mois de décembre, notre président semble s’être lancé dans un "Sarkobigoton", grand jeu dont le but est de faire le plus de déclarations possible montrant que la Foi l’habite (dans le but de se faire de nouveaux amis ?). Et non, on ne parle pas de la Foi en l’avenir de la France, […]

Sarkozy et la religion : Sarko, VRP de la Foi ?

Depuis le mois de décembre, notre président semble s’être lancé dans un "Sarkobigoton", grand jeu dont le but est de faire le plus de déclarations possible montrant que la Foi l’habite (dans le but de se faire de nouveaux amis ?). Et non, on ne parle pas de la Foi en l’avenir de la France, mais bel et bien de Foi religieuse.

Avec Benoît XVI, il a évoqué les bienfaits de la morale chrétienne, comme s’il vantait un nouveau savon PH neutre. Son nouveau credo, la laïcité positive : "La religion est un atout, pas un danger". Pas pour tout le monde apparemment. Par exemple, la vive réaction de François Bayrou, dénonçant l’archaïsme des propos du Président. "La religion qui fait l’espérance, c’est loin derrière nous ça non ?" a-t-il lancé, un peu enervé (on le sent bien gonflé, hein ?)

A Riyad plus récemment, Nicolas Sarkozy a tenté le parallèle entre foi et philosophie. "L’homme ne se satisfaisant pas de matérialisme ne peut vivre sans la religion". Amusant pour ce Président qu’on sait adorer les Rolex et tout ce qui renifle le luxe.

Avouons-le : il n’est pas forcément inintéressant de se poser de telles questions au cours de son existence, mais en tant que Président de la République – laïque – Française, d’où sort-il le besoin d’aborder ce sujet ?

En Arabie Saoudite, les défenseurs de la laïcité ont grincé des dents en entendant Sarko discuter ainsi : là-bas, la séparation des pouvoirs est un combat de tous les jours et avec un minimum de recul, on peut comprendre que de telles déclarations dans la bouche d’un représentant d’un pays laïque puissent fâcher.

En France aussi, le mécontentement monte de toutes parts. Enseignants, syndicat, partis de gauche ou du centre, tous y vont de leur argument pour inciter le Président à y aller mollo.

La question qui reste en suspens : s’agit-il encore d’un freestyle sarkozien, symbole de cette fameuse conception de la nouvelle politique, ou est-ce qu’il se cache un vrai projet politique derrière ce comportement assez inédit pour un Président de la Vème République…

A bon entendeur, Amen !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • PandApple
    PandApple, Le 24 janvier 2008 à 23h41

    Ce President est vraiment une blague o_o

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)