Salon de la Lingerie 2008

8h, vendredi dernier, je mettais mon réveil étonnamment aux aurores (pour moi). La raison de cet effort inhabituel ? Le Salon de la Lingerie. Au début, je dois avouer que j’imaginais ça comme un boudoir géant peuplé de bimbos nues, où des hôtesses me lanceraient des culottes gratuites mais en fait non, pas du tout. […]

Salon de la Lingerie 2008

8h, vendredi dernier, je mettais mon réveil étonnamment aux aurores (pour moi). La raison de cet effort inhabituel ? Le Salon de la Lingerie. Au début, je dois avouer que j’imaginais ça comme un boudoir géant peuplé de bimbos nues, où des hôtesses me lanceraient des culottes gratuites mais en fait non, pas du tout.

Le Salon de la Lingerie est réservé aux professionnels, c’est un lieu de business avant tout, où on préfère l’honnêteté d’un gros néon à la chaleur des bougies. Normal. Décevant mais normal. Il faut dire que dans une ambiance plus érotique, on n’aurait pas pu laisser les mannequins promener sans risque leur joli fessier dans les allées ; là point de malentendu, on regarde la lingerie, seulement la lingerie – enfin en théorie. Bref.

Pour moi qui suis peu sensible à la vue d’un fessier froid et méconnu, ce Salon est surtout l’occasion de découvrir de nouvelles marques, les prochaines collections, les tendances du marché et les nouveautés du secteur. Compte-rendu non exhaustif.

Le Morphing Wear, la tendance qui monte

Un corps parfait dans un confort absolu, voilà comment on pourrait résumer le concept du Morphing Wear qui autrement dit est un peu l’art d’adapter ses vêtements à son corps (et non l’inverse). Ces dessous innovent, bichonnent, dorlotent et subliment grâce à des effets sculptants, des textiles intelligents ou l’hyper respect du corps et de sa peau… Point de torture, ici tout est histoire de matière et de couture (et parfois de non couture).

On retiendra en particulier « La Petite Tricheuse », une culotte Aubade conçue pour remonter les fesses (photo ci-contre). Ok, elle a des allures de slip coqué pour rugbyman mais son effet bombant est, paraît-il, bluffant. On tentera de la tester dès que possible, on te tient au courant.

Ultra Lingerie, Ultra Modernité

Evènement incontournable du salon, le défilé Ultra Lingerie c’est l’occasion de découvrir les prochaines tendances à travers des créations uniques, fruits de collaborations entre les plus grands créateurs et tisseurs du secteur. Cette année un vent de modernité soufflait sur le défilé. Au programme : lignes graphiques, matières inattendues et inspiration couture sur fond de séduction. Pour voir le Best Of en photo, c’est par ici.


Clique sur l’image pour accéder à la galerie photo du Défilé Lingerie

Guêpière et corset, duo de charme

Après le soutien-gorge (un siècle d’existence célébré en 2007) cette année, c’est la guêpière qui fête son B-day : 50 ans qu’elle existe et cette coquine est toujours aussi sexy – pour petit rappel, une guêpière c’est un sous-vêtement qui combine plusieurs fonctions : à la fois bustier, porte-jarretelles et piège à mec. Notons que cette actualité n’empêche pas le corset de se placer toujours loin devant, au top du chic et de la tendance. Depuis quelques saisons déjà, il renaît de ses cendres et s’offre une véritable cure de jeunesse, assumant son charme ancien tout en offrant un nouveau confort – ouf, on peut respirer ! Ainsi, de l’esprit coquet et coquin d’Eternal Spirits aux modèles frippons et vintage de Nuit de Satin, en passant par l’extrême luxe de chez Cadolle, difficile de ne pas baver face succomber à son pouvoir de séduction certain.

Visuels corsets Eternal Spirits

Curieuse coupe au carré

Désolé mais il fallait que j’en parle. Au détour de l’espace Spicy Boutique (ça m’apprendra à trainer du côté des sex-toys), je tombe sur un objet énigmatique donc attirant : le Bikinelle. Mais qu’est-ce donc ? Un avion en papier cache-chatoune ? Un muscleur de vagin japonais ? Non, perdu. Le Bikinelle est un pochoir à minoutte, l’objet qu’on attendait toutes pour tailler notre toison intime à la perfection – ça veut dire au moins aussi bien que les buissons de l’Elysée. La classe ! Au choix, le classique brésilien, le ticket de métro, le cœur amoureux ou encore la flèche, pratique en cas de perdition…

Alors, le bikinelle a-t-il de beaux jours devant lui ? Serais-tu tentée par un tel objet ? A moins que tu sois plus intéressée par la culotte remonte-fesses ? Et au fait, toi, tu préfères le corset ou la guêpière?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 26 avril 2008 à 1h56

    A défaut de pouvoir le porter aussi bien, je veux une copine comme elle, haha.
    Et les bustiers, j'adore <3

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)