La Saint Patrick 2016 — Guide de survie

La Saint Patrick c'est l'occasion de sortir et de passer une bonne soirée. Voici un petite guide de survie pour que cette fête se passe au mieux.

La Saint Patrick 2016 — Guide de survie

Article initialement publié le 17 mars 2016

Nous sommes le 17 mars et ce soir, c’est la Saint Patrick, une fête que les Irlandais•es célèbrent tous les ans à la même date pour fêter le saint patron d’Irlande.

À lire aussi : Je veux comprendre… la Saint-Patrick

Les Irlandais•es… mais pas que ! La Saint Patrick est devenue une soirée populaire dans plein de villes du monde pour plein de personnes de nationalités différentes, avec certes moins de symboles et de patriotisme, mais une envie commune de faire la fête. On y boit de la bière pour ceux et celles qui aiment (sinon, on boit d’autres trucs), on y écoute de la musique… Une soirée bon enfant, à l’image d’Halloween, sauf que le dress-code, ici, se contente d’imposer (vaguement) de « porter du vert ».

Si tu comptes fêter la Saint Patrick pour la première fois de ta vie, ou si tu ne l’as pas fêtée depuis longtemps, je te propose un guide de survie pour cette édition 2016 !

ron swanson parks and recreationL’idée, c’est que tu sois heureuse comme ça en rentrant chez toi.

Trouver un bon pub (qui fête la Saint Patrick)

C’est la base : il peut s’avérer un poil plus compliqué de passer une bonne Saint Patrick si ton choix ne s’est pas porté sur un pub qui remplit les critères suivants :

  • une bonne playlist
  • des bières pas chères
  • des chapeaux de Leprechauns irlandais dans le décor ou sur les serveurs et serveuses
  • des serveurs et serveuses sympa (et surtout qui te font pas de réflexion, à toi ou tes potes, si vous demandez « un Monaco » ou un truc sans alcool)
  • bonus personnel : des poutres apparentes et un comptoir qui sent le bois et la cire, imbibé de bière (parce que c’est selon moi ce qui fait qu’un pub est un pub)
  • s’il y a marqué Irish Pub sur la devanture, c’est souvent bon signe
  • s’il y a marqué Irish Pub sur la devanture, mais que le bar n’a pas l’air de fêter la Saint Patrick, c’est NON.

Je t’octroie le droit de rentrer dans ces derniers bars, de t’avancer jusqu’au comptoir, de demander à en rencontrer le patron, de t’avancer vers lui et de lui demander, en articulant bien :

« POURQUOI ? »

Puis de ressortir de l’établissement sans attendre la réponse.

Une bonne playlist de Saint Patrick

Peut-être que tu vis dans une petite ville sans bar ouvert le soir, ou qu’aucun des bars ouverts ce soir ne fête la Saint Patrick. Eh bien sache que ce n’est pas bien grave : tu peux très bien fêter ça chez toi, en achetant quelques boissons et collations, en décorant ton chez-toi si tu veux, et en passant de la musique qui va bien avec l’ambiance. Voici quelques idées à rajouter à ta playlist généraliste, ou à adapter avec tes goûts à toi et aux chansons qui sentent bon les pubs irlandais que tu préfères !

Cette petite playlist te sera également bien utile si tu es du genre à avoir besoin de te mettre en condition avant d’aller dans les soirées à thème.

Personnellement, je fais plus simple : je me contente de me passer l’intégrale de The Pogues, mes préférés de l’univers pour cette occasion (j’ai jamais dit que j’étais une originale, hein). Alors oui, ok, c’est peut-être un peu cliché d’écouter ce genre de chansons pour fêter la Saint Patoche. Mais les clichés, parfois, c’est bien ! Qui reprocherait à quelqu’un d’écouter Petit Papa Noël à l’approche de Noël ?

how-i-met-saint-patricks-day-barney-ted

De bonnes chaussures pour affronter la Saint Patrick

À la Saint-Patrick, faut dire ce qui est : il n’y a pas des masses de places assises dans les bars. Pour être sûr•e d’avoir une chaise ou un bout de banquette, je crois bien qu’il faut arriver largement avant l’Happy Hour.

Alors oui : tu restes debout une grosse partie de la soirée. Mais est-ce bien grave, au fond ? Je trouve pas. Ça permet de bouger, de sautiller quand on a envie de sautiller, de parler avec les gens, et puis surtout, d’être dehors, ce qui s’avère souvent bien plus sympa que de rester à l’intérieur quand c’est bondé.

Du coup, il y a de grandes chances pour que tu sois obligée de rester debout, alors penses bien à mettre des chaussures dans lesquelles tu es à l’aise.

Oui, MAIS, il faut que tu aies d’autres facteurs en tête avant de choisir la paire de pompes que tu mettras dans la soirée :

  • la foule, et donc, le risque de se faire piétiner par quelqu’un : quel que soit le temps, les chaussures ouvertes sont donc déconseillées
  • le risque que tu te fasses asperger le pied par quelques litres gouttes de bière
  • le risque que quelqu’un de très saoul te vomisse dessus.

Si, toutefois, tu veux quand même mettre tes chaussures préférées, je n’ai qu’un conseil à te donner : dès que l’ambiance te semble dangereuse pour tes pieds, sors des sacs plastique, et couvre tes pompes avec. Ça fera un sujet d’accroche pour parler à tes voisins de comptoir ou de trottoir, en plus.

Tu te demandes si c’est classe ? Eh bien voici la réponse en image sous ces deux points (oh mon Dieu mais quel suspens) :

saint patoche blogueuse modeJ’ai bien pensé à rentrer les genoux et à prendre un air songeur.

La réponse est non.

Manger une petite collation avant la Saint Patrick

Je n’aime pas me prendre de grosses tartouilles (je trouve pas ça agréable DU TOUT d’être complètement pétée), surtout pas en semaine.

Alors si tu es comme moi, ou bien si tu as cours/si tu bosses demain et que tu as envie d’être un peu fraîche, je ne peux que te conseiller de manger une collation avant d’aller enchaîner les pintes, même si tu vas manger plein de frites (ou autre) sur place, et de boire pas mal d’eau pendant la soirée pour contrer les effets de l’alcool.

Sinon, tu fais bien ce que tu veux, dans un sens ou dans un autre, tant que tu te souviens bien que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que personne ne peut te forcer à aimer être ne serait-ce que pompette.

Avoir de la monnaie pile pour ce que tu vas boire à la Saint Patrick

Pour la Saint Patrick, moi, je m’y prends comme quand je vais faire ma lessive à la laverie : je prends beaucoup de pièces. Quand je connais les tarifs pratiqués par le bar où je m’apprête à aller la fêter, je pousse même le vice jusqu’à préparer, dans toutes mes poches, pile le compte. Le prix d’un verre dans la poche droite de mon manteau, le prix d’un verre dans la poche gauche de mon manteau, le prix d’un verre dans la poche droite de mon jean, etc.

Tout simplement parce que, comme ça, je n’ai pas à compter. Je gagne donc du temps. Et je gagne encore plus de temps parce que je n’ai pas à attendre ma monnaie : je tends mon argent, crie « Y A L’COMPTE MERCI » et je retourne discuter avec les gens.

Je suis probablement la cliente de bar la plus efficace (sauf quand je tombe en renversant ma bière pleine sur tout le monde juste après avoir payé) (on se refait pas).

st patrick

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter la plus cool des Saint Patrick, dans un bar ou chez toi, ou au fond de ton lit, comme tu préfères.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mymy
    Mymy, Le 22 mars 2016 à 11h18

    Mimi Pinkerton
    @Mymy @Sophie Riche Etant grande fan de Flogging Molly, je vous demande solennellement de corriger la coquille dans leur nom :drama:
    J'ai corrigé !

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)