Rupa Designs, une marque créée par une victime d’attaque à l’acide

Rupa Designs, c'est le nom de la marque créée par Rupa, une Indienne de 27 ans qui a été victime d'une attaque à l'acide en 2008. Elle a fait poser d'autres femmes victimes de ce type d'attaque pour promouvoir ses vêtements.

Rupa Designs, une marque créée par une victime d’attaque à l’acide

En 2008, Rupa, une jeune femme indienne, est victime d’une attaque à l’acide alors qu’elle dormait — attaque commanditée par sa belle-mère jalouse d’elle… Ce genre d’agressions, extrêmement violentes, sont malheureusement courantes en Inde, pays où il ne fait pas bon être une femme.

À lire aussi : La vie entravée des femmes – Carte postale d’Inde

Mais, après cette tragique attaque qui l’a défigurée, Rupa a décidé de prendre sa revanche sur la vie en créant sa propre marque de vêtements cette année.

Et pour promouvoir cette marque, un artiste amateur, Rahul Saharan, a décidé de faire prendre la pose à Rupa et quatre autres femmes, elles aussi victimes d’attaques à l’acide, dans les vêtements créés par la jeune femme.

Attention : ces photos peuvent être assez dures à regarder.

J’espère que le lancement de cette marque et ces photos vont sensibiliser le public à la cause de ces jeunes femmes attaquées, malheureusement trop nombreuses en Inde, et prouver que malgré la violence de ces agressions, il est possible de s’en relever et de s’en sortir.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fantaghiro
    Fantaghiro, Le 25 août 2014 à 14h47

    Choquante ou pas, je les trouves magnifiques dans leurs courages et aussi, malgré le visage défiguré elles ont une étincelle dans les yeux qui les rends toujours belles.

    Par contre, je ne vois pas pourquoi condamner les personnes qui ont du mal, oui nous sommes dans un monde confortable mais quand la mort ou la maladie rentre dans nos familles un certains nombres de personnes ont du mal... est ce un manque de respect pour au temps ??Je ne pense pas.
    Si on demande de respecter le malheur de ses filles, le respect c'est aussi pour les gens sensibles, ils tournent de l’œil, oui est alors ?

    Après tout, ce n'est pas parce qu'une femme à des règles abondante, que son cerveau tolère la vue du sang...ça n'en fait pas pour autant une personne une personne insensible au douleur d'autrui.

    Bref, encore une fois, j'admire le courage de ces modèles. Et j'en reste sur l'étincelle de leurs regards.

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)