Comment roter à volonté ?

Vous avez entraperçu le pouvoir magique d'Émilie Laystary dans notre vidéo de voeux 2011 : elle vous explique son secret pour roter à volonté !

Comment roter à volonté ?

— Publié le 13 janvier 2011

Maman me grondait, mais ça a toujours fait rire les copains : je sais roter sur commande. Quand je dis « sur commande », ce n’est pas une exagération stylistique. Je suis vraiment capable d’imiter un rot, spontané et instantané, genre ½ seconde après qu’on me demande de m’exécuter (sans compter toutes ces fois où personne ne me demande rien, mais où je le fais quand même, bien sûr).

À lire aussi : Les pires pets de la rédac

Le mieux reste de vous montrer la chose en vidéo. Maman, si tu me lis : c’est à ce stade de l’article que tu dois t’arrêter. Oh, et il paraît que j’ai de la chance d’avoir déjà un mec, sinon cette vidéo pourrait me valoir une vie sexuelle réduite à zéro pour les 5 ans à venir.

Bon, apparemment, il y a plus pratique et plus constructif comme don dans la vie. C’est sûr que c’est pas celui de savoir roter à volonté  qui va m’assurer une carrière de journaliste hors pair, faire de moi une parfaite amante et me conforter dans l’idée que je peux être une mère exemplaire. OK, argument recevable. Quoique, je pourrai toujours :

  • Me lancer dans un journalisme humour gras du terroir (lancer un webzine hébergé sur Canalblog et rédigé en Comic sans MS + demander à Dany « biloute » Boon d’être mon rédac chef et à Jean-Marie Bigard de devenir le directeur de la publication).
  • Épouser un mec bien relou avec lequel je passerai mon temps à roter en lune de miel, sur les plages de Marseille, munie d’un pack de Bavaria.
  • Apprendre à mon bébé le rototo post-repas (l’empathie de la mère pour son enfant, tout ça).

Donc POUET POUET CAMEMBERT (journalisme humour gras du terroir, nous y voilà)

À lire aussi : Comment gagner le cœur de vos beaux-parents ?

Mais en fait, le principal avantage du rot sur commande, c’est le pouvoir de casser une ambiance lorsque celle-ci est trop pète-cul. En effet, éructer 10 fois de suite, c’est un peu le rite de circonstance / bonheur jouissif quand mes copines et moi, on se retrouve dans un vernissage tellement bon chic bon genre qu’il en devient angoissant — ce genre d’endroits où d’insupportables poseurs se reluquent de la tête aux pieds et se sucent à base de « ah oui toi aussi tu aimes cette façon insolente qu’a eu l’artiste sous l’emprise de la coke de déconstruire l’imagerie commune autour du thème de la biscotte ».

Ça marche aussi avec les soirées où des gens tellement-propres-sur-eux-qu’ils-sentent-l’hôpital se prennent trop au sérieux, genre « ce week-end à Courchevel dans le chalet du père de Eudes était fantastique, nous avons joué au poker en parlant des présidentielles, moi et mes amis qui font des études de com » (au secours).

Non, vraiment, n’en déplaise à Maman : savoir roter quand on veut, c’est très utile. Allez, je suis sûre que maintenant, vous aussi vous avez envie d’apprendre.

Comment apprendre à roter sur commande, sans avoir à boire 5 gorgées de Coca avant

  • Aspirer beaucoup d’air, très vite et d’un seul coup (comme juste avant de souffler dans un inhalateur, chez le médecin)
  • Titiller ce truc qu’on a au fond de la gorge, et qui permet de lâcher des sons graves
  • Bloquer 2 secondes l’air dans cette région de la gorge. C’est là que l’usine à faux rots se met en place.
  • Souffler doucement l’air retenu. Lentement si vous voulez un rot long et rauque. Plus vite, si vous voulez un rot vif et surprenant.
  • Reprendre une respiration normale 2 secondes, puis recommencer à souhait.

À lire aussi : Paul Rudd en symphonie de prouts lors d’une interview

Bon, il paraît que c’est pas si évident que ça, notamment au niveau de la deuxième étape (la plupart de mes potes se demandent encore ce qu’est ce fameux truc au fond de la gorge à titiller). Mais avec de l’entraînement (tous les jours au réveil et le soir avant d’aller se coucher), c’est possible : une copine à moi a réussi après 2 ans d’essais presque quotidiens.

Allez, maintenant, entraînez vous ! J’aurai besoin d’une solide équipe au moment de lancer mon webzine.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 51 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gadda
    Gadda, Le 9 novembre 2015 à 12h43

    @Baguy : je ne sais plus, mais c'était tellement ignoble que je ne le conseillerai à personne :yawn:

Lire l'intégralité des 51 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)