Deux terrains seront roses à Roland-Garros pour les demi-finales du simple dames

À l'occasion des demi-finales du simple dames qui auront lieu aujourd'hui, jeudi 7 juin 2012, deux terrains de Roland-Garros seront aussi roses que le coeur d'une femme.

« NON MAIS ÇA VA PAS BIEN DANS VOS TÊTES ? »

C’est par cette réaction mesurée que j’ai accueilli la nouvelle du jour : à l’occasion des demi-finales du simple dames qui auront lieu aujourd’hui, 7 juin 2012, le terrain de Roland-Garros sera recouvert d’une terre battue rose fuschia. Une initiative du meilleur goût. C’est totalement inédit, c’est totalement WTF, et si je n’arrête pas tout de suite de me facepalmer, je vais totalement me décapiter.

MES YEUX RENDEZ-MOI MES YEUX !

Seuls deux terrains (le n°1 et le n°4) seront roses et, rassurons-nous, les matchs des demi-finalistes ne seront pas concernés et les joueuses n’auront pas à se décoller la rétine avec une balle jaune fluo sur fond fuschia. Sur le court n°1, deux matchs du Trophée des Légendes seront organisés. Sur le court n°4, il y aura possibilité de se faire faire les ongles en sirotant des cocktails. J’imagine qu’il serait très malvenu de demander une Kro à boire à même la canette.

Mais pourquoi s’arrêter là, organisateurs de Roland-Garros ? Si les femmes sont représentées par du rose, pourquoi ne pas réserver les matchs en question à des enfants qui crieront dans le public pour faire plaisir à l’instinct maternel inhérent aux femmes ? Ils taperont sur des casseroles pour remplacer les traditionnels « AlleeeeeEEEEZ » encourageants. Et pourquoi ne pas offrir à la grande gagnante du tournoi de cette année un aspirateur, une centrale à vapeur et un blender, au lieu de se contenter d’une coupe et d’un chèque dont elles ne sauront de toute manière que faire ? Et pourquoi ne pas remplacer les balles par des hochets et les raquettes par des biberons géants ?

Toi aussi, envoie ta proposition pour rendre les matchs de tennis pour femmes plus représentatifs de leur genre à :

Rolande-Garros
Rue de Luther Ussfertil
XXXXX (car les femmes n’ont aucune mémoire des chiffres) Paris

Sur ce, je te laisse, j’ai un pull à finir de tricoter pour mes quarante futurs enfants (j’en ai fait 20 bleus pour les garçons et 20 roses pour les filles). Des bisous XXL mes princesses.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 99 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ramya
    Ramya, Le 9 juin 2012 à 11h13

    @Anelhya Tu occultes la partie suivante du paragraphe:

    La même étude montrait cependant que si l'on mesurait la puissance physique en fonction de la masse musculaire, les femmes étaient plus fortes que les hommes, surtout dans le bas du corps: avec les jambes, elles poussaient 110% de ce que les hommes pouvaient pousser. «Les muscles des jambes des femmes sont beaucoup plus puissants chez les femmes que chez les hommes», concluent les chercheuses qui ajoutent : «Et dans les sports qui demandent non pas de la puissance physique pure mais de l'agilité, de la souplesse ou de la résistance à la douleur, il semblerait aussi que les femmes soient égales sinon supérieures.» Si ce qu'elles disent est vrai, comment justifier la séparation hommes-femmes aux Jeux Olympiques ?
    Ce qui signifie qu'à masse musculaire équivalente, les femmes seraient plus fortes que les hommes, particulièrement dans le bas du corps.
    Mais j'ai l'impression que l'article fait aussi la confusion entre masse musculaire et force musculaire, ça manque de rigueur et de précision en terme de vocabulaire (et de sources aussi, je suis bien d'accord).

    Sinon, les hommes et les femmes ont le même nombre de fibres musculaires mais c'est le type ainsi que la quantité de ces dernières qui sont importants suivant l'usage souhaité:
    - Fibres blanches = beaucoup de force mais peu d'endurance (ce qui donne un muscle visuellement plus volumineux).
    - Fibres rouges = peu de force mais beaucoup d'endurance (ce qui donne un muscle visuellement plus allongé et plus plat).

    Les hommes sont encouragés à avoir davantage de fibres blanches alors que les femmes c'est l'inverse.
    Ce n'est donc pas étonnant que les femmes soient moins fortes que les hommes puisqu'on les oriente vers un certain type d'exercice en raison d'une norme esthétique.

    Va faire un tour dans une salle de sport et tu verras que la majorité des femmes sont sur des appareils de fitness, type vélo elliptique, alors que les hommes sont sur des appareils de musculation (prise en masse) pur et dur.
    De plus, les femmes ont tendance à se dévaloriser plus vite que les hommes face à un exercice plus difficile parce "c'est trop dur pour moi" alors que les hommes ont davantage confiance en eux pour essayer l'exercice voire le réussir potentiellement.

    En fait, il y a effectivement des différences biologiques mais la question est de savoir quel est l'impact réel de ces dernières sur les capacités physiques de chacun-e si on supprime tout facteur social et environnemental. A cette condition, il est possible de déterminer exactement si les hommes sont plus forts/plus endurants que les femmes mais aussi de savoir si finalement les capacités des deux sexes se "lissent" et s'équilibrent parce que chacun possède une force et une faiblesse qui lui est propre.

Lire l'intégralité des 99 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)