Tout ce que vous ne saviez pas sur Roald Dahl, auteur jeunesse, aviateur et… espion !

Roald Dahl est l'un des auteurs jeunesse les plus connus dans le monde entier. Pourtant, sa vie est finalement peu connue, alors qu'elle recèle d'incroyables anecdotes !

Tout ce que vous ne saviez pas sur Roald Dahl, auteur jeunesse, aviateur et… espion !

En ce 13 septembre 2016, nous fêtons comme tous les ans le Roald Dahl’s Day, mais nous célébrons surtout le centenaire de la naissance de l’un des auteurs de littérature jeunesse les plus appréciés du monde !

Encore aujourd’hui, les livres de Roald Dahl font partie de notre quotidien : on prend plaisir à les offrir aux enfants autour de nous, et l’oeuvre de l’auteur est un terrain fertile pour l’industrie cinématographique, qui continue d’adapter les livres sur grands écrans — dernier exemple en date, le Bon Gros Géant.

Si le nom de Roald Dahl est familier aux oreilles du plus grand nombre, le personnage même de l’auteur est finalement plutôt méconnu.

Alors voici quelques faits sur Roald Dahl, tirés de l’ouvrage Roald Dahl : Le géant de la littérature jeunesse, paru en co-édition avec le magazine Lire et Gallimard jeunesse.

roald-dahl-geant-litterature-jeunesse-lire-gallimard

Vous découvrirez alors un auteur encore plus incroyable que ce que vous pouvez imaginer !

Roald Dahl et sa jeunesse bousculée

Roald Dahl est né de parents norvégiens, lesquels ont toujours souhaité que leurs enfants profitent du système éducatif anglais bien plus qualitatif que celui de Norvège. C’est ainsi que la famille Dahl s’est rapidement installée à Cardiff.

La vie n’a pas été douce pour Dahl tout au long de son existence, et cela a commencé dès son plus jeune âge. La mort de sa soeur, puis celle de son père peu de temps après (on dit qu’il se serait laissé mourir de chagrin) a laissé sa mère s’occuper seule de six enfants.

Heureusement, la famille vivait dans la prospérité, ce qui leur a permis de maintenir le cap malgré les épreuves. Dahl a ainsi pu suivre sa scolarité, d’abord dissipée à l’enfance puis brillante à l’adolescence, dans des écoles privées.

Mais au moment de choisir entre l’université d’Oxford et de Cambridge, Dahl choisit finalement… de ne pas y entrer, pour se faire embaucher dans une compagnie pétrolière !

La carrière d’aviateur risquée de Roald Dahl

Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate, Dahl a pour ambition d’entrer dans la Royal Air Force.

top-gun-tom-cruise

La vie tient à peu de choses, et Dahl nous l’a prouvé avec son tout premier vol qui aurait pu tourner au drame, laissant des générations de lecteurs sur la touche. En effet, en tentant de rejoindre son escadrille, le tout jeune aviateur réalise qu’on lui a donné de mauvaises données. Sa jauge d’essence s’étant vidée, il doit tenter un atterrissage forcé au milieu d’un terrain rocailleux : son avion s’écrase à 120km/h !

À lire aussi : Typologie des périls du voyage en avion

S’il en réchappe, il ne sort pas indemne de l’accident : il souffrira de terribles maux de tête, qui le rendront inapte pour les combats dans l’immédiat, et dont il souffrira toute sa vie.

Ce passé d’aviateur sera toutefois déterminant dans sa vie d’auteur, dans la mesure où le premiers écrits de Roald Dahl seront des récits d’aviation qui, publiés dans les journaux, rencontreront un grand succès !

Roald Dahl et sa carrière… d’espion !

Déclaré inapte aux combats par l’armée à cause de ses migraines (qui lui faisaient tout de même perdre connaissance), Roald Dahl n’en est pas pour autant complètement écarté.

Son charisme (notons qu’il mesurait presque deux mètres) et son intelligence font de lui la recrue idéale pour les services secrets anglais (le MI6). Il est envoyé aux États-Unis sous la couverture d’attaché à l’ambassade de Grande-Bretagne pour tendre ses oreilles un peu partout comme tout bon espion qui se respecte.

Mais sa principale mission était de jouer de son influence pour encourager les hauts dirigeants américains à entrer en guerre aux côtés de l’Europe contre l’Allemagne nazie. 

Cela mènera Dahl à rencontrer les grands de l’époque ou de l’avenir, du Président Roosevelt, à Ian Fleming en passant par Ernest Hemingway… et leurs femmes !

Roald Dahl, figure incontournable d’Hollywood

Grâce à son séjour américain, Dahl fait la connaissance de C.S. Forester, auteur de la série maritime Horatio Hornblower, qui l’encourage à se lancer dans l’écriture notamment à travers des récits d’aviation.

Fraîchement embarqué dans l’écriture, il se lance dans un tout autre projet et livre un conte fantastique étonnant dont le titre devrait vous rappeler quelque chose : Les Gremlins !

Si notre imaginaire collectif a bien assimilé les adorables petites bêtes à ne pas nourrir après minuit, on ne sait pas forcément que celui qui a inspiré l’un des films les plus cultes des années 80 est en fait Roald Dahl.

gremlins-disney-roald-dahl

À lire aussi : Test – Quel Gremlin es-tu ?

L’écrit a d’ailleurs intéressé Walt Disney lui-même. Il a fait paraître une adaptation en livre illustré qui a connu un vif succès, au point de susciter la création de produits dérivés. Le projet était aussi pressenti pour une adaptation, qui ne verra hélas pas le jour puisqu’à ce moment, l’engouement pour les créatures était passé.

Par ailleurs, Roland Dahl a commencé par être auteur pour adultes avant de se lancer dans les livres pour enfants. Il a rédigé des nouvelle, grinçantes et drôles, déjà fidèle à l’humour noir et macabre, sa patte qu’on lui attribue volontiers aujourd’hui.

Ces nouvelles, regroupées dans un recueil appelé Bizarre ! Bizarre !, auront la chance d’être repérées et adaptées par Alfred Hitchcock dans sa série télévisée Alfred Hitchcock présente !

Et Dahl n’aura de cesse de fréquenter Hollywood : il est aussi approché par les producteurs détenteurs de la franchise de James Bond pour rédiger le scénario du film On ne vit que deux fois, sorti en 1967 avec dans le rôle-titre Sean Connery, ce qui lui permettra d’obtenir une certaine aisance financière pour le reste de sa vie.

on-ne-vit-que-deux-fois-james-bond

Comme un petit clin d’oeil à cet homme de cinéma, Wes Anderson revendique d’ailleurs s’être inspiré de Roald Dahl directement pour créer le héros de l’adaptation Fantastic Mister Fox.

Roald Dahl, homme engagé

La santé des enfants est un engagement ancré dans la vie de Dahl, qu’il convient de mentionner ici. Et il vient notamment des drames ayant émaillé sa vie. À commencer par son fils, Théo, dont le landau est heurté par un taxi alors qu’il est âgé de quatre ans, le faisant souffrir d’hydrocéphalie (une hypertension crânienne).

Dahl contribuera à l’invention d’une valve permettant d’évacuer l’excès de liquide présent dans le cerveau — instrument utilisé ensuite sur des milliers d’enfants !

La mort de sa fille Olivia, des suites d’une rougeole contractée à l’école, rendra aussi l’auteur très attentif à toutes les campagnes de sensibilisation. Une fondation a d’ailleurs été créée, la Roald Dahl Foundation, afin d’apporter soin et soutien aux enfants malades.

Roald Dahl, génie de l’enfance

Terminons sur un sixième fait, que vous connaitrez déjà, sans doute : Roald Dahl est un génie de l’écriture pour les enfants.

Sa carrière d’auteur de livres jeunesse n’était pourtant pas une évidence ! Il aimait conter, notamment à ses propres enfants, mais c’est son agent qui l’a pressé d’écrire une petite fable à leur destination. C’est chose faite en 1961 avec James et la grosse pêche.

Le succès de cette œuvre, aussi fulgurant qu’inattendu, encourage Dahl à continuer dans cette voie. Trois ans plus tard voit le jour Charlie et la chocolaterie, qui recevra aussi un accueil des plus enthousiastes.

charlie-chocolaterie-folio-gallimard

A suivi une bibliographie riche et sans pareille, avec des livres qui ne prennent jamais les enfants pour des idiots, faisant preuve d’une délicieuse impertinence (au point d’encourager les plus jeunes à punir les adultes qui le méritent !), avec des personnages souvent opprimés qui parviennent à soulever des montagnes, donnant des ailes à des millions de lecteurs et lectrices à travers le monde.

Le tout baigne dans un humour absurde, noir et audacieux, qui a participé à faire de Roald Dahl l’un des plus grands auteurs jeunesse du monde, et ce pour encore très longtemps.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lunafey
    Lunafey, Le 14 septembre 2016 à 16h59


    :)

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)