Rise and Fall, Rage and Grace (The Offspring)

Attention, les papis du punk rock sont de retour après 5 ans d’absence (sans compter le best of sorti en 2004). Rise and Fall, Rage and Grace est le huitième album studio du groupe californien The Offspring. Un titre pompeux, qui semble assez bien définir l’évolution du groupe ces dernières années. Accusés par les critiques […]

Rise and Fall, Rage and Grace (The Offspring)

Attention, les papis du punk rock sont de retour après 5 ans d’absence (sans compter le best of sorti en 2004). Rise and Fall, Rage and Grace est le huitième album studio du groupe californien The Offspring. Un titre pompeux, qui semble assez bien définir l’évolution du groupe ces dernières années. Accusés par les critiques et les fans d’avoir pondu des albums jugés "commerciaux" et "bâclés" après l’énorme succès mondial d’Americana et sa ribambelle de tubes (souvenez-vous, Pretty Fly for a White Guy, The kids aren’t alright, Why don’t you get a job), le groupe semble s’être posé et appliqué à nous concocter un opus soigné et revenant aux ingrédients qui ont fait leur succès dans le passé.

C’est du moins ce que j’ai ressenti à la première écoute de l’album : 13 titres aux mélodies efficaces, aux refrains tubesques et aux accords de guitare qui titillent l’oreille. Le péroxydé leader des Offspring, Dexter Holland, impose sa (très) puissante voix mais sans pour autant hurler à s’en décrocher la mâchoire. Bref, à première vue : du lourd même si l’on note un léger changement de style. En effet, avant orienté ska-punk, le groupe livre ici des titres davantage pop-rock.

C’est en écoutant avec plus d’attention que l’on découvre le petit changement de style de Rise and Fall, Rage and Grace. Pour la première fois, le groupe utilise de la guitare acoustique et même quelques notes de piano (difficile à imaginer pour un groupe estampillé punk) principalement sur les morceaux Fix You et Kristy, are you doing okay ?. Un semblant de quart d’heure américain (pas au point de danser un slow non plus !) au milieu de cet album nerveux. Même si cela peut paraître assez surprenant, ces ballades sont plutôt réussies mais peuvent déconcerter les fans de la toute première heure. Des tubes en puissance se démarquent ensuite : le premier single Hammerhead, Rise and Fall et surtout You’re gonna so far, Kid qui font immédiatement tapoter du pied en rythme.

Bref, de mon propre avis, c’est un album réussi que j’écoute déjà en boucle depuis quelques jours. Même si certains fans crient déjà à l’imposture (à cause des fameux titres limite pop), les Offspring n’ont à mon avis rien à se reprocher.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Julina.
    Julina., Le 7 août 2008 à 13h08

    Je m'en vais de ce pas l'écouter sur Deezer, l'article m'a donné envie.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)