Rétro 2006 : nos coups de coeur Musique

Lisa-loup : Y’a eu Grand Corps Malade d’abord, parce que touchée énormement de toutes ces paroles, de ses textes, de ces réalités qu’il décrit si bien. Puis Muse aussi, c’est un vieux groupe, mais leur dernier album m’a scotchée. Et je rajouterai aussi Diams’, que je n’aimais pas avant mais dont l’album Dans ma Bulle […]

Lisa-loup : Y’a eu Grand Corps Malade d’abord, parce que touchée énormement de toutes ces paroles, de ses textes, de ces réalités qu’il décrit si bien. Puis Muse aussi, c’est un vieux groupe, mais leur dernier album m’a scotchée. Et je rajouterai aussi Diams’, que je n’aimais pas avant mais dont l’album Dans ma Bulle m’a bluffée, et je parle pas de cette petite pile énergique qu’elle est sur scène. Un grand talent. Des grand talents.

Ruby : Cansei de ser sexy (littéralement, « fatiguées d’être sexy » en portugais), un groupe brésilien composé de cinq nanas et un mec, qui font de l’electro fun, sans prise de tête.
Impossible de passer à côté du dernier album de Peaches, Impeach my bush, tant pour la musique, de l’électro-punk bien péchu, que pour ses paroles, quelque peu provocantes !
Enfin (et c’est vraiment parce qu’il faut se limiter, parce que j’en ai d’autres en stock), The Melvins, avec A senile animal, de véritables dinosaures du rock puisqu’ils en sont à plus de vingt albums, et toujours pas d’essoufflements, moi je dis Bravo.

Creamm : La chanteuse Jenny Lewis du groupe Rilo Kiley, référence du folk indie, nous offre son premier album. On y retrouve quelques reprises country pop, des duos des chansons originales et le tout est très bien servi par la voix mélodieuse de la belle. The Dears, symbole de la nouvelle vague musicale montréalaise, nous offre avec Gang of Loosers, leur nouvel albulm, la même pop rock mélancolique qui nous a séduit auparavant, avec encore davantage de profondeurs dans leurs textes et de recherche au niveau musical. On en veut encore.

Aurélisationnement Obligatoire : Bon bah comme tout le monde peut s’y attendre, l’album de Thom Yorke, The Eraser, et aussi d’autres petits trucs découvert cette année notamment Yimino.

Ainsi-soit-je : Végétal d’Emilie Simon, elle s’est imposée comme la révélation musicale de l’année cette jolie brunette à la voix si douce et aux mélodies à la fois entraînantes bien ficelées et douces…Avec des titres plus connus tels que « fleur de saison » ou encore « Flowers », Emilie Simon a parcouru un sacré bout de chemin depuis la B.O.F. de La marche de l’empereur, au plaisir de vos oreilles.

Sensy : Musicalement, l’année 2006 m’a comblé. J’attendais avec impatience les nouveaux albums des Dresden Dolls, des Scissor Sisters et de notre cher Neil Hannon (bref The Divine Comedy) et de Jeanne Cherhal et ils ne m’ont pas déçu. Que du bon dans les oreilles cette année.

Ka-li : Touring the Angel, Depeche Mode. 2006 a été l’année de l’inoubliable come back du groupe de rock anglais culte, toujours aussi génialement bons (et beaux) sur scène. Dave Gahan, un Dieu, les Arènes de Nîmes et mes yeux s’en rappeleront for ever…

Stellou : Un gros coup de coeur pour les Dresden Dolls, que j’ai découvert à la sortie de leur premier album et que j’ai vu deux fois en concert depuis, tant leur univers mime/cabaret et leur musique piano/batterie est à part.
Via leur concert, découverte de Devotchka, groupe qui figure d’ailleurs sur la BO de Little Miss Sunshine (voir coups de coeur ciné)
Comme beaucoup, un oeil sur les Arctic Monkeys, qui ont explosé cette année et dont j’espère qu’ils vont durer.
Autre coup de coeur : Victory for the Comic Muse de Divine Comedy.
Gros coup de cœur pour le concert de Phoenix à Lille, qui m’a filée une pêche phénoménale.
Coup de cœur également pour celui des Dresden Dolls, toujours à Lille.

Linda : Ok je dois l’avouer, moi mon gros coup de coeur cette année, c’est Christophe de La Nouvelle Star. Ce mec c’est quand même un phénomène donc je pense qu’on doit en parler !

Sosou : Les Scissors Sisters, la découverte du groupe Orange Blossom et surtout La femme chocolat d’Olivia Ruiz, un album qui passe en boucle dans la voiture, remplis de chansons que je massacre à chaque trajet que je fais.
Le concert d’Olivia Ruiz à Montauban, premier vrai concert auquel j’ai assisté et qui m’a vraiment fait passer une de ces soirées dont on ressort avec un énorme sourirs et les mains rouges d’avoir autant applaudi ! Tout était parfait.
Le Sziget Festival cet été à Budapest, pour tout,
– le concert des Scissors sisters pour la musique, l’ambiance, le jeu de scène
– le concert d’Orange Blossom que je ne connaissais pas, une vrai découverte et puis un violoniste sautant extrèmmement doué !
– le concert de Goran Bregovich, le concert qui donne envie de sauter partout, même à moi qui pourtant ne fais la plupart du temps qu’agiter les orteils !

Fab : Pas très compliqué… mes coups de coeur musicaux ont été en 2006 mes compagnons durant les moments d’écriture du blog Futur Papa (va voir la Bande Originale du Livre). Je citerai Morley All These Days pour cette voix envoûtante et le calme de la musique, qui me transporte durant mes nuits de travail. N’oublions pas Cali, que j’ai découvert grâce à son live Le Bordel Magnifique. L’interview que j’ai eu la chance de tourner avec lui m’a conforté dans l’opinion que j’avais du bonhomme.

Et toi, quels sont tes coups de coeur Musique pour 2006 ? 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Eärane
    Eärane, Le 2 janvier 2007 à 16h23

    Scissors Sisters - Ta-Dah
    Charlotte Gainsbourg - 5:55
    Et (même si je connaissais déjà), gros coup de coeur pr La Rue Kétanou (surtout parce que j'ai vu le chanteur en concert avec un autre grpe)

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)