Les résultats du bac racontés par les madmoiZelles

Le jour J des résultats du bac est arrivé ! Stress, joie, peine, les madmoiZelles vous racontent cette journée spéciale. Venez partager la vôtre avec nous !

Les résultats du bac racontés par les madmoiZelles
J’ai demandé aux madmoiZelles sur le forum de se souvenir du jour de leurs résultats de bac, et voici un petit florilège de ce qu’elles ont pu vivre… Bon courage à tou•tes ceux et celles qui attendent fébrilement de voir leur nom sur la liste !

Le stress de ne pas regarder où il faut

« Le jour des résultats de mon bac L, j’ai cherché mon nom partout dans la liste. Je ne le trouvais pas. Ni celui de mes potes d’ailleurs. J’étais à deux doigts de me mettre à pleurer quand je me suis rendu compte que j’observais la liste des admis•es au bac S. »

« Je n’ai pas trouvé mon nom dans la liste des admis•es et je me suis mise à pleurer… alors que c’était tout bonnement impossible que je le loupe. J’ai été trop vite en scrutant la liste et je n’ai compris qu’après coup que les noms de famille du style Le Quelquechose n’étaient pas au même endroit que les Lequelquechose… »

Les résultats du bac c’est : du stress, un footing, un tee-shirt gris chiné trempé et des dizaines d’appels manqués de toute la famille.

« J’arrive devant l’établissement pour voir mes résultats : portes fermées. FERMÉES. Y avait une seule fille à qui ça pouvait arriver, eh ben c’était moi. Paniquée, j’appelle ma meilleure amie et elle me sort « Ben c’est normal, c’est affiché ici ».

LOL. Je me mets à courir comme une dératée pour voir ces foutus panneaux. Je manque de tomber devant une dizaine de personnes et j’arrive, essoufflée comme jamais, rouge tomate, au milieu d’une marée humaine. Je vois mon nom et une petite mention qui fait plaisir, et j’envoie des messages à mes parents.

En résumé, le jour de mes résultats du bac ça a été : du stress, un footing, un tee-shirt gris chiné trempé (sexy hein ?) et des dizaines d’appels manqués de toute la famille. »

big-bac-soeurs

L’émotion des résultats

« J’étais en vacances et mon père devait appeler l’hôtel où je séjournais pour m’annoncer mes résultats. J’avais passé la semaine à répéter que j’allais devoir aller aux rattrapages, persuadée que j’allais avoir des notes catastrophiques.

C’est son coup de téléphone qui m’a réveillée, et je n’ai pas tout de suite compris que j’avais eu mon bac avec mention bien ! Ce fut l’un des plus beaux réveils de ma vie. »

À lire aussi : Comment réussir ta vie si tu rates ton bac ? — Les bons plans de Jean-Monique

« Le jour des résultats du bac, j’étais avec mes ami•es devant le portail dans l’attente qu’il s’ouvre. Quand ce fut le moment, nous avons tou•tes couru vers les affiches : j’ai lâché la main de ma pote, cherché mon nom et ai vu un B à coté de celui-ci ! Je savais que j’avais mon bac mais je voulais au minimum cette mention et, je ne sais pas pourquoi, j’ai fondu en larmes. Du coup, j’ai fait pleurer mes ami•es avec moi.

En allant chercher mon dossier, j’étais tellement heureuse d’avoir eu un 17 en philo (grâce notamment aux conseils de madmoiZelle avec l’article Comment avoir 20/20 à la dissertation du bac philo) que je n’avais même pas regardé ma moyenne générale (je l’ai captée que dix minutes après). C’est un beau souvenir à jamais gravé ! »

Elle était tellement heureuse qu’elle pleurait de joie.

« Le jour des résultats du bac, ma pote et moi étions admises mention bien ! On a couru comme des folles pour avoir nos livrets dans les couloirs et là, on a croisé une fille de notre classe, qui pleurait à chaudes larmes, assise par terre. On lui a demandé ce qu’il s’était passé, on avait peur qu’elle ne l’ai pas eu.

Et là, entre deux hoquets, elle nous a regardées et elle a dit  « Je… Je l’ai eu… ». Elle était tellement heureuse qu’elle pleurait de joie. »

« Moi, j’avais vraiment pas confiance en moi, j’étais vraiment vraiment pas du tout certaine de l’avoir, alors je voulais être seule pour les résultats, je ne suis pas allée au lycée avec tou•tes mes camarades. J’étais donc devant mon ordi, à attendre l’heure fatidique. Je rentre mes codes et… JE L’AI !!!

Je mets en marche « WE ARE THE CHAMPIONS » à fond dans la maison et je crie de joie. Imaginez une nana en pyjama, une loque qui a pas beaucoup dormi en train de se vider de larmes et de morve avec cette musique à fond. »

À lire aussi : 3 idées de playlists pour gérer le stress

« Quand j’ai eu mon bac, mon père m’a fait tourner dans ses bras. C’était très chou et j’étais touchée qu’il soit fier de moi. »

À lire aussi : Génération Mad n°19 – Ton premier souvenir de fierté ?

« À l’heure des résultats, j’ai été le premier nom annoncé. J’étais reçue. J’en avais le souffle coupé. J’ai appelé mon père, c’était le jour de son anniversaire : « Bon anniversaire papa, j’ai eu mon bac ». Je suis la seule de la famille à l’avoir eu.

On était tous les deux sans voix au téléphone, mais heureux. »

big-papa-mr-q

Les professeur•es qui nous ont accompagné•es

Sans sa persévérance, je n’aurais pas répondu à toutes les questions.

« Quelques jours après les résultats, ma prof d’allemand m’a appelée — elle suivait toujours ses élèves après les résultats. Je l’ai remerciée de s’être acharnée sur moi (j’étais vraiment une cancre, y a pas d’autre mot). Sans sa persévérance tout au long de l’année, je n’aurais pas répondu à toutes les questions. »

« J’ai eu 15 en allemand alors que j’en avais chié toute l’année et quand je l’ai dit à ma prof, elle m’a répondu « Bien amic’allemand » en conclusion de son mail de félicitations. »

Les résultats de bac, pour moi, c’est surtout une revanche.

« Les résultats du bac, pour moi, c’est surtout une revanche. Quand j’ai vu que j’avais mon bac (S) avec mention, je suis allée exhiber ma réussite en face de mon professeur de physique de première qui tenait à tout prix à ce que je redouble « parce que j’étais si nulle que j’allais plomber les statistiques de réussite du lycée » (j’ai forcé le passage en terminale pour info).

C’était jouissif, je me souviens encore de son regard gêné. »

À lire aussi : Lettre ouverte aux profs dont l’attitude n’a pas su me décourager

Quand on se fait spoiler

« Mon lycée a eu du retard dans l’affichage. J’ai alors reçu un SMS de mon père et je l’ai ouvert, pensant qu’il me demandait mes résultats. Eh bien non ! Il avait déjà tout vu sur Internet et voulait me féliciter pour ma mention bien.

J’étais contente pour la mention, mais j’avoue que j’avais les nerfs qu’il m’ait gâché la surprise ! »

J’étais plus heureuse grâce à sa bonne humeur communicative que parce que j’avais obtenu mon bac avec mention.

« Le jour des résultats du bac, j’ai fait semblant d’être zen en me levant, alors qu’à l’intérieur de mon cerveau, c’était la fin du monde.

Je voulais pas aller au lycée et regarder les résultats avec tout le monde parce que, comme je suis défaitiste, je voulais pouvoir pleurer tranquillement chez moi en cas d’échec. Quand l’heure fatidique est arrivée, je suis allée devant mon ordi pour actualiser éternellement cette page qui ne chargeait pas (mon cœur a failli ne pas s’en remettre !).

Une amie m’a appelée pour me gueuler des « Félicitations ! » alors que j’avais même pas vu mon résultat, elle les avait cherchés sur son téléphone portable dans son train et aurait apparemment rendu la moitié du wagon sourd en criant. J’étais plus heureuse grâce à sa bonne humeur communicative que parce que j’avais obtenu mon bac avec mention. »

La fin d’une époque

« Le soir, tou•tes mes ami•es se sont réuni•es dans un parc de la ville pour faire la fête, et comme je travaillais le lendemain, mes parents m’ont interdit d’y aller. Dix ans plus tard, je pense que je leur en veux encore, surtout que le bac, je l’ai eu avec la mention très bien, et je ne l’ai jamais fêté… Et surtout, c’est la dernière fois que tout le monde se rassemblait comme ça avant de partir aux quatre coins de la France pour ses études.

Du coup, malgré de super résultats, j’ai passé la soirée à pleurer. »

« Au final, je me souviens peu du moment des résultats du bac, je me rappelle plutôt être restée très longtemps au lycée avec mes camarades que j’avais du mal à quitter. Je partais en vacances deux jours plus tard, on allait tou•tes être éparpillé•es à la rentrée et je savais que je n’en reverrais plus beaucoup. C’était la fin d’une époque. »

Bon et toi alors, tu l’as eu ton bac ? Comment tu as passé cette journée ? Viens nous raconter tout ça dans les commentaires ! J’espère de tout cœur que tu auras une bonne surprise, mais si tu l’as raté ou que tu vas aux rattrapages, n’oublie pas que la vie est longue et que ça n’influera pas tant que ça sur ton avenir.

big-reussite-bac-etudes

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Clarinette1998
    Clarinette1998, Le 16 juillet 2016 à 18h46

    J'ai eu mon bac cette année :) une journée forte en émotion, ayant eu pas mal de difficultés dans l'année je flippais de pas l'avoir et enfaite je l'ai eu a 9points de la mention AB, je dois bien avouer en voyant les résultats j'ai pleuré de joie tellement j'étais heureuse (et ma mère était a deux doigts aussi quand elle m'a prise dans ses bras) mais bon comme on dit le plus important c'est de l'avoir et j'ai pu montrer a toutes les personnes qui croyaient pas en moi que tout est possible avec du travail et de l'acharnement ! :)

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)