Les requins tweetent en Australie

Depuis novembre, le gouvernement australien cherche un nouveau moyen de détecter les requins pour protéger les baigneurs. La dernière solution en date ? Les faire tweeter !

Les requins tweetent en Australie

Six victimes d’attaques de requins en deux ans : ça paraît peu, mais il n’en faut pas moins pour faire pour faire de la côte ouest australienne la plus dangereuse du monde — rappelons-le, Jack Parker considère que l’Australie est le pays le plus dangereux au monde.

Jusqu’à maintenant, les techniques employées pour se défendre étaient assez radicales. Les pêcheurs avaient le droit de les tuer dans certaines conditions, et des appâts étaient placés à des points stratégiques pour les capturer. Au grand dam des écologistes qui affirmaient qu’en plus de ne protéger personne, ces pratiques mettaient en danger plusieurs espèces de requins.

Après le décès du surfeur Chris Boyd en novembre dernier, une nouvelle technique a été mise en place. SkyNews nous apprend que des émetteurs ont été fixés sur environ 320 requins. Lorsqu’ils sont à un kilomètre des côtes, les émetteurs directement reliés à un compte Twitter envoient une alerte, spécifiant aussi d’autres info sur l’animal.

Un requin de 2 à 3m, d’espèce inconnue,
a été aperçu à Bickley Rottnest à 09h30 le 26/12/13.

Une solution qui porte ses fruits, puisque l’information circule plus rapidement sur Twitter que dans les médias traditionnels, jusqu’alors utilisés pour prévenir les baigneurs. Ils envahissaient déjà Twitter avec Sharknado, maintenant ils nous racontent leur vie, à quand le hashtag #lespoissonssontnosamisonnytoucheplus en trending topic ? En tout cas, j’espère pour eux qu’ils ont suivi notre mode d’emploi Twitter, les bougres.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yaelle
    Yaelle, Le 27 décembre 2013 à 17h04

    C'est énorme !! ^^

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)