Un « Le Saviez-Vous ? » spécial recettes de grand-mère en vidéo

Les remèdes connus de nous tous pour guérir du rhume sont-ils vraiment efficaces ? AsapSCIENCE nous répond en vidéo !

Quand on est malade, on est bien nombreux à avoir quelques petites habitudes réconfortantes. Boire une soupe bien chaude, un thé brûlant, renifler des huiles essentielles ou regarder des films de boule… Chacun sa technique, chacun ses parades pour contrer la fièvre et le nez qui coule.

Mais le sachiez-tu ? Certaines de ces méthodes marchent réellement, et c’est scientifiquement prouvé ! L’excellente chaîne de vulgarisation ASAPScience les liste en vidéo. Bon, j’ai pas compris tous les termes scientifiques, mais partons du principe que manger des pommes, de l’ail et mettre du miel dans son thé c’est bien bon pour le corps.

Voici, si tu ne parles pas anglais, un petit résumé de ce qu’on apprend dans cette vidéo !

  • La soupe de poulet pourrait bien avoir un effet anti-inflammatoire car elle empêche les neutrophiles de bouger (les neutrophiles, ce sont des cellules sanguines de la lignée blanche qui jouent sur le système immunitaire). En ralentissant le mouvement des neutrophiles, on empêche les cellules de se rassembler au niveau des poumons, et on soulage la congestion.
  • Bon, par contre, faut pas manger que ça : le meilleur moyen de se débarrasser d’un rhume ou d’une fièvre, c’est d’ingérer de la nourriture riche en nutriments, qui donnent au corps l’énergie pour se guérir.
  • L’expression consacrée « An apple a day keeps the doctor away » (une pomme par jour éloigne du médecin) est-elle vraie ? Le fruit préféré de Jacques Chirac serait en effet conseillé pour garder la pêche (pomme, pêche, oh, dis, on rit). On retrouve effectivement autant d’antioxydants dans 100g de pommes que dans 1500g de vitamine C. Il a été prouvé qu’ils inhibaient les tumeurs du colon et du foie. La peau des pommes est riche en flavonoïde, qui réduit les risques de maladies cardiaques. Donc, bon, ça espace pas vraiment les visites chez le médecin et ça soigne pas les rhumes, mais c’est quand même vachement bien, aux dernières nouvelles.
  • Prendre de la vitamine C, en fruits, légumes ou pilules, ne réduit pas, selon des études, la forme du rhume, mais en réduit la durée.
  • Le miel est connu pour ses effets antibactériens. Il augmente la libération de cytokine inflammatoire, qui signale aux cellules de se réparer eux-même.
  • L’ail fait schmouter de l’haleine, mais il diminue la longueur et la force des symptômes du rhume, de la grippe. Ça augmente également la croissance de cellules capables de repérer des agents pathogènes envahissants et les faire partir plus efficacement.
  • L’échinacée est une plante qui, selon 14 études, baisse les chances de 58% de choper la crève et réduit la durée du rhume d’environ un jour et demi. Ça fonctionne comme un anti-inflammatoire et ça joue sur la production de cytokine dans le corps.
  • Boire de l’alcool de façon raisonnable peut booster le système immunitaire, selon certaines études. Bon, par contre, les gros buveurs sont considérés comme les personnes avec les plus faibles systèmes immunitaires. Soudain, ma pinte de bière de ce soir me semble moins utile…

Étant donné que j’ai la gorge qui me pique depuis ce matin, je dois bien avouer que je remercie AsapSCIENCE de me donner une bonne excuse pour manger plein de soupe. Avec de l’ail dedans.

À lire aussi : Typologie des conseils inadaptés (pour ne pas dire nuls)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Flach
    Flach, Le 7 février 2015 à 16h27

    Je mange une pomme et une gousse d'ail crue par jour (séparément hein) et consomme du miel en interne comme en externe quotidiennement... J'ai un lifestyle super healthy en fait

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)