Le jeu vidéo Reigns transpose Tinder… au Moyen Âge !

Les RPG, vous trouvez ça trop compliqué ? Voici l'ultime simplicité du jeu vidéo : dans Reigns, il y a deux boutons. Et un sacré tas de possibilités.

Le jeu vidéo Reigns transpose Tinder… au Moyen Âge !

Vous connaissez probablement le principe de Tinder : c’est une application de rencontre où les photos de flirts potentiels s’affichent sur votre téléphone. Il/elle vous plaît ? Vous swipez à droite. Il/elle ne vous plaît pas ? Vous swipez à gauche. Découvrez Reigns, le jeu qui transpose ces règles au temps du Moyen Âge.

Bon, la différence c’est qu’il ne s’agit pas d’un jeu de drague. En fait, on incarne un roi qui doit répondre aux doléances de ses sujets. Vous swipez à gauche, vous refusez, vous swipez à droite, vous acceptez. Et de cette façon, l’histoire avance et se construit.

Reigns et ses générations de rois malchanceux

Reigns est ce qu’on appelle un die and retry : on y construit une histoire sur plusieurs générations. Ainsi, lorsqu’on perd une partie, la date de la mort de notre personnage est indiquée et un autre personnage, qu’on incarnera alors, prendra sa suite. De fait, en enchaînant les parties, l’histoire ne sera pas toujours la même.

On apprend de nos erreurs : on rencontre par exemple un chien qu’on avait déjà croisé au tour d’avant, et on sait à présent comment réagir.

Au fil de notre progression, on verra évoluer quatre jauges en haut de l’écran : la religion, le peuple, l’armée et l’argent. Chacune de nos décisions influera sur ces jauges. Si vous choisissez de ne pas lutter contre la peste noire parce que c’est trop coûteux, vous gagnerez de l’argent mais vous perdrez du peuple. Quel roi voulez-vous être ? C’est à vous de décider !

Ce qui est chouette, c’est que les créateur•trices du jeu sont parvenu•es à faire naître une ambiance particulière, en partant de ce concept tout simple. Au fil de nos réponses, on rencontre de nouveaux personnages qui nous proposent de découvrir des endroits insolites : on va interagir avec un voyant dans une tente, avec un mystérieux squelette dans un donjon…

Finalement, on joue à une sorte de jeu de cartes et on a quand même l’impression d’être dans notre gros fauteuil dans notre château.

reigns

Bon là par contre, pas sûre que vous allez rester dans votre gros fauteuil très longtemps.

Le principe tout simple et si addictif de Reigns

On est donc sur un RPG avec DEUX boutons. Le truc cool en plus, c’est que le jeu est aussi disponible sur mobile ! Et comme le principe est inspiré de Tinder, il se prête particulièrement bien à l’usage des smartphones.

Malheureusement, je n’ai pu le tester que sur PC. Mais j’imagine que ça doit être particulièrement sympa de lire les doléances de nos sujets, tranquillement installé•e dans le métro.

Reigns a été conçu par Devolver, un studio indépendant très réputé dans le milieu. Il est déjà à l’origine d’Enter the Gungeon, et du sanglant Hotline Miami. Des jeux toujours diaboliquement durs mais diaboliquement addictifs.

Le jeu s’adapte à vos choix : vous décidez de quel roi vous voulez être. Plutôt amateur de démons, plutôt bon samaritain ? L’histoire dure un moment mais elle a bien une fin définitive. Vous en êtes à votre cinquième mort ? Patience, vous en avez encore pour longtemps ! Retrouvez Reigns sur Android, iOS et Steam !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Plopipou
    Plopipou, Le 23 septembre 2016 à 5h52

    @La Dame Grise Je ne suis pas sûre pour le play store mais sur PC, Steam rembourse sous certaines conditions. C'est un jeu vraiment pas cher, donc on ne risque vraiment pas grand chose.
    J'attendais d'avoir Internet pour pouvoir l'acheter et le télécharger et comme par hasard, ca tombe aujourd'hui. Je n'ai lu que de bonnes choses sur ce jeu et j'ai bien hâte de l'essayer.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)