« Real Life » : la vie est un jeu, dont voici le mode d’emploi

Pondu par Sarah Bocelli le 10 février 2014     

Oliver Emberton nous livre sur son blog un petit mode d’emploi pour s’en sortir dans un jeu un peu galère qui n’accepte pas les Cheat Codes : la vie. Et c’est plutôt bien pensé.

« Real Life », ou « La Vie ». C’est un jeu auquel « tout le monde » joue – et c’est bien une métaphore, ne vous inquiétez pas, vous ne débarquez pas le dernier sur le nouveau jeu à la mode. En fait, si on reste dans le délire, on peut même dire que vous êtes dessus depuis le début :

« Real Life » : la vie est un jeu, dont voici le mode demploi real life1

Vous ne le réalisez peut-être pas, mais la vraie vie est un jeu de stratégie. Il y a des mini-jeux divertissants — comme danser, conduire, courir, et le sexe — mais la clé de la victoire est tout simplement gérer ses ressources.

Oliver Emberton a filé la métaphore jusqu’au bout, et a écrit sur son blog un véritable petit guide de survie, de « comment traîner mon corps jusqu’à la salle de gym » à « comment passer le niveau partenaire de vie ». Il se découpe en plusieurs parties chronologiques :

  • Les fondamentaux (Basics)
  • L’enfance (Childhood)
  • L’étape jeune adulte (Young adult stage)
  • Comment obéir à ses propres commandes (How to obey your own commands)
  • Faire les bons choix (Choosing the right tasks)
  • Son environnement (Where you live)
  • Se trouver un partenaire (Finding a partner)
  • L’argent (Money money money)
  • La vie continue (Later life)

« Real Life » : la vie est un jeu, dont voici le mode demploi real life5

L’ensemble est un mode d’emploi au 36ème degré, plein de pseudo-conseils et de petites phrases mordantes, et ce toujours dans le ton général de la description pratique d’un jeu de simulation qui prend des allures de réflexions sur la vie. Morceaux choisis.

« Real Life » : la vie est un jeu, dont voici le mode demploi real life2

Il est possible de bien jouer presque partout, mais c’est toujours beaucoup plus facile dans certains endroits. Si vous êtes une femme dans le mauvais pays, par exemple, il y a beaucoup de niveaux que vous ne pouvez pas débloquer.

« Real Life » : la vie est un jeu, dont voici le mode demploi real life3

L’attirance est un mini-jeu complexe à lui tout seul, mais surtout une conséquence directe de la manière dont vous jouez déjà. Si vous avez une excellente barre d’état et d’excellentes compétences, vous êtes déjà plus attirant. Un joueur irritable et sans compétences n’est pas intéressant, et ne devrait probablement pas chercher de partenaire.

« Real Life » : la vie est un jeu, dont voici le mode demploi real life6

« Real Life » : la vie est un jeu, dont voici le mode demploi real life4

Au début du jeu, vous n’aviez aucun contrôle sur votre identité ou votre environnement. Vers la fin du jeu, cela devient une réalité à nouveau. Vos décisions passées déterminent drastiquement votre situation finale, et si vous êtes heureux, en bonne santé, satisfait – ou pas – pendant vos derniers jours, il n’y a plus grand-chose que vous puissiez faire.

Life is a game, sur le blog d’Oliver Emberton.

Ça vous a plu ? Partagez !

88 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Sarah Bocelli - Tous ses articles

Plus de Sarah Bocelli sur le web :

Tous les articles Culture, Humeurs & Humours, Infos Pratiques/Santé, Insolite, Jeux Vidéo et aussi Sur le web
Les autres papiers parlant de , ,

Les 3 dernières réactions à cet article sur le forum

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. PtiteNoliPtiteNoli

    Le 11 février 2014 à 19:33

    Que de beige
  2. GregorGregor

    Le 11 février 2014 à 21:26

    Ça m'a l'air bien moins rigolo que cet article http://www.nioutaik.fr/index.php/2007/08/14/373-irl-le-test-exclusif-du-plus-ancien-mmorpg-du-monde tout de même…

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !