Comment survivre à un concert de metal ?

Pondu par Laodicée le 28 juillet 2013     

Cette madmoiZelle rentre du concert de Rammstein et elle a quelques conseils à vous donner pour sortir indemne d’un live de metal !

Fan de métal depuis de nombreuses années, et même si mes goûts ont évolué depuis le lycée, il était impossible pour moi de rater le concert de mon groupe mythique, Rammstein, un groupe de métal industriel allemand. J’avoue que cet article aurait pu aussi s’intituler « J’ai testé pour vous être une groupie », mais là n’est pas la question.

Les concerts de métal, vous vous en doutez bien, ce n’est pas tout à fait la même ambiance que les concerts de Chantal Goya.

Comment survivre à un concert de metal ? rammstein1

Pas du tout comme Chantal Goya en fait.

Un concert de métal : quelques conseils pratiques

Le concert avait lieu dimanche soir à Nancy, et comme vous le savez, en ce moment, il fait relativement chaud. Donc pour ne pas fondre comme un macaron au soleil, valait mieux être prévoyante.

  • Des bouteilles d’eau : beaucoup de bouteilles d’eau et surtout pas des bouteilles de plus d’un litre. Avant de passer la sécurité à l’ouverture des portes, planquez les bouchons ! Car apparemment, ils nous pensent assez débiles pour payer 60€ une place afin de lancer une bouteille sur le sacro-saint groupe. Conseil pour cacher vos bouchons : vous avez des soutiens-gorge, c’est le moment de leur trouver une nouvelle utilité (technique testée et approuvée), et vous avez des chaussettes.
  • Des provisions : surtout pour les plus acharné-e-s qui plantent devant la grille à partir de 7h du matin. Même s’il y a souvent des buvettes lors de ces concerts, après ce que j’ai vu dimanche (2h de queue pour certains pour avoir une malheureuse bière menthe à l’eau), je vous conseille d’être prévoyant-e-s.
  • Un couvre-chef : de préférence quelque chose de flexible que vous pourrez replier (en gros, oubliez le panama) !
  • Un petit sac en bandoulière : choissisez-en un qui ne vous gênera pas pendant les mouvements de foule et qui ne volera pas de votre bras à la moindre collision. Mettez-y le strict minimum : téléphone (car vous risquez de perdre vos amis en cours de route si vous êtes dans la fosse), le billet du concert, et vos clefs de voiture ou votre carte de transports en commun.
Comment survivre à un concert de metal ? rammstein2

Mieux que « Où est Charlie ? » : « Où est le métalleux ? »

Qu’est-ce qu’un bon concert de métal ?

C’est comme pour les appartements : « localisation » « localisation » « localisation ». Au moment d’arriver dans la salle, jugez vite le plus avantageux : fosse ou gradins ?

Pour la fosse, mettez-vous sur les côtés si vous n’aimez pas les pogos (attitude très étrange qui consiste à se pousser les uns les autres, de préférence de manière peu courtoise). Vous pouvez aussi essayer de vous mettre au centre, soit dans les 3 à 4 premières rangées (sinon vous vous retrouvez entouré-e des fameux amateurs de pogos) soit tout au fond (même si la vue est moins dégagée).

Les gradins sont plus avantageux si vous voulez avoir une vue d’ensemble de la scène, et être plus au calme. Point négatif : je trouve que l’on est moins en phase avec le groupe.

Un bon concert c’est surtout ne pas juger le groupe à sa première partie. Je ne sais pas ce qui en est des autres madZ, mais à chaque fois, j’étais à deux doigts de me tirer une balle tellement c’était mauvais ! Dimanche étant le jour, où nous avons vraiment touché le fond…

Mais quand le concert commence, vous oubliez tout, l’attente, l’organisation détestable (11 toilettes pour 25 000 personnes, oui oui !), et vous vous mettez à hurler avec les bras tendus. Il faut encore généralement 3 à 4 chansons pour se placer correctement et après ce n’est que du bonheur.

Le metal : connecting people

Les amateurs de métal sont loin de l’image que l’on peut se faire : ils vous relèvent si vous avez le malheur de tomber, portent les gens jusqu’à la rambarde quand ils font des malaises, et chantent et chantent encore :

J’y ai vu tous les profils : des jeunes, des vieux, des familles, des femmes enceintes, des personnes handicapées, des gens bizarres avec des crêtes vertes, et même Blanche-Neige…

Évidemment, on transpire, on a droit à des baptêmes de bière, à de gros bûcherons personnes imposantes qui vous crient à hauteur d’oreille, mais avant tout, c’est un beau moment. Comme pour n’importe quel concert que vous rêvez de voir un jour, finalement !

Ça vous a plu ? Partagez !

87 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Laodicée - Tous ses articles

Tous les articles Culture, Moi, moi et moi, Musique, On a testé pour vous et aussi Soirées & Sorties
Les autres papiers parlant de , , , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. BoetiaBoetia

    Le 30 juillet 2013 à 09:23

    Posté par belcara
    Bin disons que à 16 ans, je voulais voir plutôt ce genre de concert :



    Plutôt que ça :


     Donc oui, ça posait problème à mes parents.
     Alors je ne doûte pas de la violence qui animent certains fans de Tokio Hotel, sans doute plus motivés par la folie sentimentale que par la décharge libératrice passagère qu'inspire la férocité d'un son. Mais tu peux toi-même faire l'expérience de demander à ta mère dans lequel de ces deux concerts elle te laisserait aller volontiers si tu avais 16 ans, rien qu'en écoutant ces deux morceaux que tout opposent… la réponse tu la devines ;) !




    Etant donné que j'ai vu mon premier concert de métal à 13 ans… je connais la réponse de ma mère ^^
    ( C'est d'ailleurs elle qui surveille les concerts de mes groupes de pres pour me faire des réservations le plus vite).

    Donc c'est pour ça, après j'suis peut-être une exception mais dans mon entourage mes amis aussi ont eu ce genre d'autorisation c'est pour ça que je demande :x
    ( Après on est d'accord hein je préfère aussi aller voir un concert de métal hein)
  2. Paillette51Paillette51

    Le 30 juillet 2013 à 11:51

    Posté par shield
    Je ne fais jamais la queue pour un concert, en fait c'est vraiment une pratique qui me semble étrange (comme tous les trucs de fans en fait :shifty:.). La seule fois où j'ai fait la queue, c'était parce que j'allais voir Nightwish avec une copine qui en était fan de fan.


    Si tu as fait beaucoup de concerts mais que tu n'as jamais fait la queue, c'est que tu es de ceux qui passent devant les autres pendant le concert ? :shifty:
  3. Paillette51Paillette51

    Le 30 juillet 2013 à 14:44

    Mh, okay :neutral:
  4. Luu GreenLuu Green

    Le 30 juillet 2013 à 15:48

    Ahah trop fort j'ai été les voir en avril à lyon et il y avait Blanche neige aussi! Enfin Blanche neige…
    Sinon je plussoie la localisation de la place, nous on a pas eu de chance, on c'est fait littéralement écrabouillé contre les barrières qui entour la fosse. Même pas besoin de forcer pour rester debout (bonjour les sardines). Mais bon il faut souffrir pour Rammstein!
  5. riddlesashimiriddlesashimi

    Le 31 juillet 2013 à 17:15

    je n'ai rien à redire à l'article, moi aussi j'adore Rammstein einh… sauf que je vais pas en concert… jamais, depuis Chantal Goya à 4 ans (j'en ai 37) l'année dernière a été exceptionnelle puisque je suis allée à deux concerts: je pouvais pas rater Loreena McKennitt et Alan Stivell quand même… surtout quand un des deux se produit à deux minutes à pied de chez moi (non non je suis pas marseillaise, deux minutes montre en main!)… et en fait ben ça m'a conforté dans le "PLUS JAMAIS CA!"… merci bien, entre la salle du Grand Rex qui est anxiogène au possible pour qui a du mal à tenir sur ses pattes et les pseudo-fans qui machouinent les paroles en breton comme moi je parle kazakh…

    Par contre un détail… techniquement un VRAI panama ça se roule et ça prend moins de place qu'une bouteille de 50cl… c'est même ça à la base qui a fait son succès.
    bises!
  6. alagyalagy

    Le 03 août 2013 à 17:16

    On sait officiellement que Blanche-Neige est de Limoges ! Oui oui mesdames, c'est un copains à moi, qui délire tout le temps, et aime les robes.


    Quand au concert de métal, j'ai plus souffert en allant voir Incubus que Mass hystéria, cherchez l'erreur !
  7. BoetiaBoetia

    Le 03 août 2013 à 19:14

    @riddlesashimi
    Pseudo fans… pseudo fan, parce qu'il y a une échelle du fan?



    @alagy
    MASS HYSTERIA T__T
    je veux les voir! Ils sont comment en concert? Bien hein? J'en suis persuadée!
  8. alagyalagy

    Le 03 août 2013 à 19:55

    @Boetia : Pas mal, mais je n'ai pas vu en entier, j'étais pas venue pour eux à la base XD
  9. riddlesashimiriddlesashimi

    Le 03 août 2013 à 22:26

    c'était ironique dans le sens où je me suis retrouvée dans un concert où on devait bien être quatre sur quatre cents à avoir moins de soixante ans… et des versaillais… tu sais les versaillais comme on les imagine… je les vois franchement mal avoir été des combats de Stivell dans les années 70… donc ils connaissaient sans doute vaguement deux trois airs  (au hasard, Tri Martolod par exemple) mais j'ai jamais vu un public aussi en décalage par rapport au style d'un artiste… c'était euh… effrayant… genre mais pourquoi ils viennent; ils sont apathiques, ils applaudissent mollement et quand tu as Le Breton de la salle qui essaye des les motiver, ils le regardent comme si c'était un linuxien dans un raout de chez la Pomme…

    ah juste je ne fais pas de racisme anti-versaillais primaire… je suis née et j'ai grandit à Versailles, et même je n'ai jamais quittée la ville et ses alentours… je les subis tous les jours à mon boulot aussi…
  10. BoetiaBoetia

    Le 04 août 2013 à 08:14

    Posté par riddlesashimi
    c'était ironique dans le sens où je me suis retrouvée dans un concert où on devait bien être quatre sur quatre cents à avoir moins de soixante ans… et des versaillais… tu sais les versaillais comme on les imagine… je les vois franchement mal avoir été des combats de Stivell dans les années 70… donc ils connaissaient sans doute vaguement deux trois airs  (au hasard, Tri Martolod par exemple) mais j'ai jamais vu un public aussi en décalage par rapport au style d'un artiste… c'était euh… effrayant… genre mais pourquoi ils viennent; ils sont apathiques, ils applaudissent mollement et quand tu as Le Breton de la salle qui essaye des les motiver, ils le regardent comme si c'était un linuxien dans un raout de chez la Pomme…

    ah juste je ne fais pas de racisme anti-versaillais primaire… je suis née et j'ai grandit à Versailles, et même je n'ai jamais quittée la ville et ses alentours… je les subis tous les jours à mon boulot aussi…



    Ha c'est plutot des gens qui appréciaient pas tellement l'ambiance et le concert je comprends mieux xD
    Pour m'etre fait insultée de fausse fan parce que je savais pas qu'un de mes groupes préférés avait sorti un album pendant que je bossais un examen ultra important ( alors que l'album n'est pas en vente en france hein mais pas grave, oublions mon avenir, ne vivons que pour les groupes ) bah je le prends assez mal ce genre de chose…

    :)

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !