Qu’est-ce que tu détestais étant enfant, mais que tu adores maintenant ?

Qu'est-ce que tu détestais étant enfant, mais que maintenant tu adores ? C'est la question Reddit de la semaine !

Qu’est-ce que tu détestais étant enfant, mais que tu adores maintenant ?

« Bêêêêrk ! » : on l’a tous dit étant gosse. « Non, JAMAIS, j’aimerai JAMAIS ça » braillais-tu, mais maintenant que tu as goûté/testé, te voilà mi-honteuse mi-rigolarde au souvenir de ta haine irraisonnée…

Quand on est gamin, on a le rejet facile, que ce soit pour emmerder ses parents ou pour faire comme Anne-Pétronille, parce que c’est quand même la plus cool de l’école. Personnellement je vouais un dégoût sans bornes au Coca (ça ressemblait fort à du café froid dans lequel on avait jeté un Doliprane : de quoi rendre méfiant), au McDo et à Mickael Jackson.

En toute honnêteté je ne me souviens même pas du raisonnement qui m’a fait haïr ces deux derniers, mais le combo général semble révéler que quand j’étais enfant, j’étais alter-mondialiste.


Depuis, j’ai changé.

Si aujourd’hui je me passe de McDo et de Mickael Jackson assez facilement, je peux vous arracher la glotte à mains nues si vous me dites que vous avez bu la dernière canette de café-avec-un-Doliprane-dedans. Comme les dégoûts des enfants évoluent avec le temps, un Redditor a proposé la question suivante : « Qu’est-ce que tu détestais étant enfant, mais que maintenant tu adores ? ».

On retrouve dans les réponses les classiques de la bouffe :

Les choux de Bruxelles et les haricots verts cuisinés convenablement. Honnêtement je ne comprends pas comment mes parents pouvaient juste les faire bouillir jusqu’à ce qu’ils deviennent une masse informe verdâtre et sans goût, ni pourquoi ils insistaient sur le fait que ce soit « bon pour moi ».

Depuis que je suis adulte j’ai découvert le plaisir des haricots verts frais et croquants, ou des choux de Bruxelles sautés à l’huile d’olive à l’ail et au parmesan, puis cuits jusqu’à ce qu’ils soient tendres à l’intérieur et légèrement saisis à l’extérieur.

– Le guacamole. J’ai encore honte maintenant.

– Je ne comprends pas comment j’ai pu détester ça quand j’étais enfant. Maintenant on ne peut plus me laisser seul avec un bol.

– Est-ce que tu étais difficile question nourriture ? J’étais pareil quand j’étais gamin et maintenant j’adore le guacamole aussi !

– J’ai 27 ans et j’ai vécu cette transformation ces deux dernières années… C’est incroyable.

– Les légumes et les fessées.

– C’est un drôle de combo.

– Tu veux dire que tu n’as jamais été fessé avec un légume ???!!!??!11??

– Le café.

– Moi jeune :  « Ugh, ça a un goût de terre. Comment les gens peuvent boire ça ? »
Moi maintenant :  « Ramène-moi du café tout de suite sinon je t’égorge. »

Après la bouffe, un truc auquel il ne faut pas toucher quand on est enfant : les cadeaux.

– Les cadeaux utiles pour mon anniversaire ou Noël. Une fois j’ai reçu des sous-vêtements de la part du Père Noël et j’étais teeeeellement énervé. Maintenant quand ma femme m’offre de nouveaux boxers, je suis genre PUTAIN OUI !!!

– Ca m’est arrivé cette année. J’étais genre « OMG DES CHAUSSETTES NEUVES… UNE SEMAINE DE CONFORT DANS UNE SIMPLE BOÎTE ??? »

J’aurais détesté recevoir une valise pour mes 7 ans, mais là j’avoue que je serais bien contente parce que la mienne est pétée. À côté de ça, il y a tout un tas d’activités que les enfants méprisent au plus haut point et qui leur font rouler des yeux quand on s’y adonne. Le grand mystère de l’adulte qui kiffe faire des trucs complètement nuls plutôt que de passer des heures à jeter des cailloux dans un ruisseau.

Le jardinage. En fait, j’ai détesté le jardinage jusqu’à cet été, qui était le premier été passé dans ma nouvelle maison. Mes nouveaux taille-bordures et taille-haie vont m’être livrés aujourd’hui et je. J’en peux. Plus. D’attendre.

Aller me coucher tôt. Dormir. Dormir.

– Écouter NPR [National Public Radio, l’équivalent de Radio France]

– Ma mère écoutait NPR tous les jours en m’emmenant à l’école et quand elle venait me chercher. Je m’en plaignais tout le temps. Je râlais et geignais aussi quand elle m’emmenait au musée. Maintenant j’adore les musées et NPR. Ma mère est une femme intelligente.

– « Rendre visite ». Je me souviens que quand j’étais gamin, les adultes s’asseyaient et discutaient, et je me disais que c’était le truc le plus chiant de tout l’univers. Bon Dieu, tuez-moi.
Maintenant, mes amis et moi on s’assoit et on discute, et ce sont les enfants qui s’emmerdent à mourir. Je connais ce sentiment mec, et je suis désolé que tu aies à subir ça.

– Deux des mecs de ma fraternité et moi nous sommes posés et avons discuté pendant 5 heures aujourd’hui, en appréciant simplement de passer du temps ensemble. Heureusement qu’on n’a pas d’enfants mais j’imagine que si des gamins avaient été là ils auraient détruit la maison.

Tu m’étonnes. Ils sont bizarres ces adultes. Ou ces enfants, je sais plus trop maintenant…

Et toi, qu’est ce que tu détestais étant gamine mais que maintenant tu adores ? Dis-nous tout dans les commentaires !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 59 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ptitenmerdeuse
    Ptitenmerdeuse, Le 21 juillet 2014 à 3h25

    Les lasagnes la pizza et le métal :paillettes:

Lire l'intégralité des 59 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)