Quelle coloration pour cheveux selon mes besoins ?

Les colorations à domicile c'est bien, ça permet d'économiser de l'argent mais parfois, tu choisis la mauvaise. Quelques conseils pour faire sa sélection dans les rayons.

Quelle coloration pour cheveux selon mes besoins ?

Les colorations à domicile prennent généralement une très grosse place dans les supermarchés mais surprise, il n’y a jamais rien pour expliquer. Je milite régulièrement pour avoir un expert colo à notre service dans chaque Carrefour de France mais mes prières restent vaines. Tant pis, on va devoir faire les choses nous mêmes. Cet article peut déjà vous donner quelques pistes mais vu toutes les technologies sorties entre temps, des conseils plus fouillés ne feront pas de mal ! Attention, je ne parlerai pas des colorations professionnelles vendues dans les boutiques de coiffeur, car généralement il y a toujours quelqu’un pour vous aiguiller.

J’ai les cheveux secs et/ou fragiles

Avant, pour les cheveux très secs ou abîmés, on déconseillait carrément la coloration, ou bien on partait en mode YOLO du crâne. Bonne nouvelle, maintenant il existe des colorations qui permettent de colorer sans forcément bousiller tous vos efforts de soins. Ne nous leurrons pas, ça reste une coloration, et donc quelque chose qui n’est pas là pour faire du bien aux cheveux ! Néanmoins, tu peux limiter les dégats.

  • Toujours choisir une formule sans ammoniaque : déjà, l’ammoniaque, ça pue grave. Un peu comme si ta salle de bain devenait une succursale de Tchernobyl, c’est dire le niveau. Sans ammoniaque, généralement la coloration est moins agressive pour les cheveux fragiles. Auparavant jugées comme moins efficaces, les colorations sans ammoniaque sont maintenant de très bonne qualité et pas spécialement plus chères. Exemple Olia, Garnier, environ 12€
  • Les colorations dites « naturelles » peuvent aider en cas de cuir chevelu sensible et de cheveux fragiles, mais ne colorent pas très bien. Si vous voulez un changement radical de couleur, elles ne seront pas assez efficaces. C’est bien pour du ton sur ton et réveiller une couleur un peu tristoune mais pas plus ! Exemple : [newshop id= »8693_r726266″]Crème colorante, Logona, environ 19€[/newshop]

J’ai les cheveux courts/Mes cheveux repoussent très vite

En cas de cheveux courts, le gaspillage d’une boîte de coloration est quasi inévitable. Aujourd’hui tu peux trouver des colorations réutilisables, sans risque de voir ta bouteille exploser et de te scalper le cuir chevelu à cause de la toxicité du mélange. Ce genre de produit marche aussi pour se refaire les racines, mais uniquement si votre longueur de cheveux ne dépasse pas les épaules ! En cas de cheveux longs, vous devrez vous racheter une boîte juste pour l’entre-deux colo, autrement dit, bénéfice quasi nul.

  • Les mélanges à faire avec petit bol et pinceau sont tops pour les racines, puisque le pinceau permet une bonne précision. Le mode d’emploi se rapproche des colorations professionnelles, mais sans devoir sortir la calculatrice pour les dosages. Exemple : Coloration, Franck Provost, environ 7€
  • Les colorations prêtes à l’emploi, qui sont sorties très récemment, sont encore plus simples d’utilisation. En revanche elles sont plutôt pour les cheveux courts qui veulent pouvoir l’utiliser en deux temps plutôt que pour les racines, car je trouve qu’elles ne permettent pas une application précise. Enfin, elles sont un peu chères. Exemples : Couleur Ultime, Schwarzkopf, 14€ ; Mousse absolue Préférence, L’Oréal, environ 15€

Je veux une couleur qui s’estompe rapidement

Le problème des colorations à domicile, c’est que parfois elles restent sur le cheveux pendant de longs mois, sans pouvoir s’en débarrasser. Bien entendu si vous êtes blonde et que vous avez fait une coloration noir corbeau, autant dire que pour l’estompage rapide c’est mort.

  • Il existe des colorations semi-permanentes, destinées à s’éliminer au bout d’une vingtaine de shampoings. Elles sont généralement là pour booster les reflets de votre couleur naturelle ou redonner du peps à la chevelure. Comment les reconnaître ? C’est comme le Port Salut, c’est écrit dessus ! A contrario, une couleur « permanente » s’en ira plus difficilement de vos cheveux. Exemple Casting crème gloss, L’Oréal, 12€
  • Les soins repigmentants peuvent faire l’affaire pour avoir des reflets dans votre chevelure ou prolonger un peu votre couleur entre deux attaques chimiques en règle. Les effets s’estompent en quelques shampoings ! Exemple : Soin repigmentant, Mulato, environ 20€

J’ai les cheveux longs…

… et je n’ai pas les moyens d’acheter deux boîtes par mois pour faire toute ma crinière. Je comprends, à 12€ en moyenne la colo, fois deux, ça revient quand même à une bonne somme. Certaines colorations sont plus faciles à étaler que d’autres, et permettent en grande partie d’éviter l’effet « tiens, j’ai plus rien pour faire les pointes ». Cette astuce marche pour les cheveux arrivant environ à la poitrine. Si vous les avez jusqu’aux fesses, là, désolée, il faut raquer.

  • Les mousses sont hyper simples à appliquer et s’étalent généralement très bien. Vous pouvez plaquer vos cheveux en arrière et tout recouvrir en poussant des cris de joie, c’est rapide et ça recouvre beaucoup de surface. De plus avec ce format, vous ne perdez pas trop de produit au fond du pot. Exemple : Precision Foam Colour, John Frieda, 13€
  • La coloration en masque est elle aussi simple à appliquer. Vous y allez tranquille avec les doigts et vas-y que je te frotte tout ça. Si tu t’imagines faire un massage à Beyoncé/Benedict Cumberbatch (choisis ton camp, ou bien imagine une fesse de Beyoncé + une fesse de Benedict) à la place de tes cheveux, c’est encore plus agréable, crois-moi. Exemple : Color Mask, Schwarzkopft, 9€

Et toi, quelle coloration utilises-tu ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fizzgig
    Fizzgig, Le 9 avril 2013 à 17h16

    Finalement je suis allée acheter une coloration Olia pour voir, après moult tests visuels en collant une mèche de mes cheveux sur le nuancier des boîtes pour me décider (beaucoup de gens peuvent témoigner sur cette folle qu'ils ont vue au rayon colorations du Monoprix ce jour là) j'ai choisi blond cendré doré.
    Je suis officiellement blonde cendrée foncée, donc ça semblait coller à ce que je voulais.
    Je suis assez contente du résultat qui ne tranche pas trop par rapport à ma couleur initiale, malgré quelques reflets vénitiens pas prévus mais qui finalement me plaisent bien. Espérons que la repousse des racines ne sera pas trop moche, j'ai pas l'intention de racheter une coloration tous les trois mois!

    (bon je viens également de repérer un ratage de coloration sur les racines au dessus de mon oreille droite en me faisant un chignon, mais je vais attribuer ça à mon inexpérience de débutante)

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)