Les nouvelles pubs Hadopi, à destination des enfants

Sous forme de petits dessins animés, la nouvelle campagne de pub Hadopi adopte un ton didactique pour convaincre les plus jeunes.

Pour lutter contre le téléchargement illégal, Hadopi avait mis à disposition des usagers une série de clips supposés les sensibiliser. Souvenez-vous du flop.

Réalisés par l’agence View, de nouveaux spots ont été crées, cette fois-ci clairement en direction des plus jeunes. Le ton se veut pédagogique, à l’image de cet extrait :

« Donc, pour que les artistes que vous aimez et ceux que vous aimerez continuent de vous surprendre, de vous faire rêver, de vous émouvoir, il faut privilégier une consommation durable de la culture. C’est ce que propose l’Hadopi. Défendre dès aujourd’hui la création de demain. C’est donc défendre votre passion. »

On nous apprend ainsi que pour percer dans le métier, Emma Leprince, l’imbuvable minette au bord de sa piscine que vous avez tant détestée (*), aura besoin qu’on arrête de truander sur le net.

(*) suite aux moqueries des Internautes, l’agence H avait d’ailleurs discrètement demandé aux éditeurs qui diffusaient la campagne de limiter la diffusion de ce spot, au profit des 2 autres, jugés moins ridicules.

À l’instar de ces décriés grands-frères, ces spots véhiculent le même message : Hadopi dit défendre la rémunération des artistes.

Mais l’offre légale ne profiterait-elle pas avant tout aux producteurs ? Le débat reste entier.

Source : pcinpact.com

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Wolowizzard
    Wolowizzard, Le 26 septembre 2011 à 16h26

    Traumen;2571607
    Puis avec tout l'argent que je claque en concerts, je contribue aux médias quand même, un peu :lol:
    J'ai une amie qui disait un peu pareil: "Avec le nombre de livres que j'achète et au prix où je les paye, je peux bien télécharger de la musique".

    Il y avait une étude il y a près d'un an je crois qui expliquait que les gens qui téléchargeaient allaient plus souvent voir des concerts. Pareillement, il y a jamais eu autant de ventes de coffrets de séries alors que je suis sûre que la plupart des gens téléchargent les séries (vu que les chaînes françaises ne les diffusent pas bien souvent).

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)