Des pubis géants pour se questionner sur la beauté des poils

Une photographe te propose d'assumer tes poils dans une série de clichés où les mannequin exposent leur pubis en mode moumoute surdimensionnée.

Pourquoi lustrer ton minou chauve comme un oeuf alors qu’il meurt d’envie de s’exprimer ? Imagine tout ce que tu pourrais faire d’une toison d’or sans fin ! Une nouvelle ère s’ouvre à toi : celle des séances de démêlage et des tuto coiffure sur poils. La vie quoi.

Parce que, au fond, pourquoi n’aurait-on pas le droit d’assumer notre entrejambe au naturel ? Regarde-le qui se rebelle après seulement trois jours post-épilation. Ne serait-ce pas le temps de se détendre un peu et d’arrêter de voir la norme jusque dans son slip ?

C’est le doux message de la photographe Rhiannon Schneiderman, qui utilise elle aussi les poils à sa manière. Pour promouvoir le frifri 100% free, elle a fait poser des mannequins au pubis XXL. Pour les extensions, elle a utilisé des perruques de formes et de tailles différentes.

Dans un entretien avec le Huffington Post, elle affirmait qu’elle avait été constamment été ridiculisée car elle ne portait pas de soutien-gorge, qu’elle ne rasait pas ses jambes et qu’elle couchait avec des femmes. Elle veut rendre les gens mal à l’aise devant cette série de photos, les faire se demander : pourquoi serait-ce si gênant d’avoir une telle crinière ? 

Comme certaines pourront le remarquer, il y a ce moment gênant où tu jettes un oeil rapide aux photos et que tu vois une tête coupée en train de kiffer le fruit défendu du mannequin. En plus de l’initiative, l’effet d’optique mérite d’être récompensé. Bravo.

Pour plus de poils libres comme l’air tu peux lire aussi :

 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Errian
    Errian, Le 13 mars 2014 à 20h35

    Je pense qu'elle fait allusion au non-sens de l'épilation en faisant un rapprochement aux cheveux : ce sont des poils aussi, ils sont aussi crades (pour ceux qui pensent que les poils ne sont pas hygiéniques), et du coup pas esthétiques non plus, alors pourquoi on ne se rase pas la tête si on suis la logique ?

    Voilà je pense qu'elle veut dire ça :)

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)