Printemps, saison de la fesse

La sagesse populaire a beau associer le printemps à l’amour, au nettoyage et à l’art du jardinage, tout observateur de la vie moderne aura remarqué que la sagesse populaire se fourre le doigt dans l’œil. Car de nos jours, le printemps, c’est surtout le mois de la fesse.Enfin disons le mois du corps… De l’Individu […]

La sagesse populaire a beau associer le printemps à l’amour, au nettoyage et à l’art du jardinage, tout observateur de la vie moderne aura remarqué que la sagesse populaire se fourre le doigt dans l’œil. Car de nos jours, le printemps, c’est surtout le mois de la fesse.Enfin disons le mois du corps…

De l’Individu Hivernal (IH) à l’Individu Printanier (IP) : la métamorphose

Après l’hiver, étrangement, l’individu moderne n’a de cesse que de se botter le cul. Avec la promesse des beaux jours, un regain de perfectionnisme le gagne et, sortant de sa tanière l’âme conquérante, il court s’inscrire à Moving. Allez mon gros, vire-moi cette graisse !, beugle-t-il en se fouettant à l’aide d’une barre protéinée pour expier ses fautes… C’est le grand signal, le signe qui ne trompe pas : l’individu hivernal (IH) est devenu « Individu Printanier » (IP). Commence alors une longue (quoique) quête de la minceur, qui ne s’arrêtera que lorsque les efforts consentis auront eu raison de la volonté, du budget, de la vie de famille ou de la santé mentale de l’individu concerné :

– Maman… Pourquoi papa il a mordu le chien ?
– C’est rien ma chérie, c’est rien. Il a pas eu mal, Dicky.
– Oui mais… Pourquoi il l’a mordu ?
– Tu comprendras quand tu seras grande, mon cœur.
– Mais je veux comprendre MAINTENANT !
– Ok. La vérité c’est que… Papa a confondu Dicky avec un pavé de rumsteak.
… C’est quoi un reumsek ?
– Je vois que tu n’as pas compris. C’est mieux pour toi, mon enfant. C’est mieux.

Trop de perfection tue la perfection.

De l’impact du « spécial minceur » sur le comportement des IP

Cause ou effet de la guerre contre le lardon, au printemps, les numéros « spécial minceur » reviennent en kiosque comme l’acné sur les fronts après les vacances d’été. Alors que dans les numéros précédents, il était question des rondeurs magnifiques d’une actrice qui fait au moins un 36, cette fois on cause chasse au gras. Et les pubs pour compléments alimentaires, crèmes minceur/fermeté et autre tisane drainante colonisent les pages droites des magazines.

On aura beau dire ce qu’on voudra, rares sont ceux qui restent totalement indifférents au stimulus du Spécial Minceur. Car même quand il refuse courageusement d’en ouvrir un, même quand il ne lit jamais de magazines, l’IP (Individu Printanier) baigne dans une ambiance pousse-au-régime. Ces cuissots galbés à perte de vue, ces gens qui se « prennent en main », ces ventres plus plats que mes nichons… La pression est forte : l’IP, s’il veut sortir de l’hiver la tête haute, DOIT faire quelque chose.

De la réaction des IP à l’appel du fitness

Mon tonton avait raison : l’être humain est décidemment bien con. Ou du moins, bien exigeant. La preuve : il ne lui faut pas grand-chose pour décider que le corps qui lui allait encore en février ne lui va plus en avril. Tu me diras : n’empêche, ça pousse l’homme à dépasser sans cesse ses limites. Certes.

C’est pourquoi, dans le meilleur des cas, chez l’IP, l’appel de la minceur va de paire avec un regain d’optimisme. Voir les autres changer lui donne envie de renouveau et paf ! Le voilà qui se met à vouloir tout faire « mieux ». Qu’est-ce que ce « mieux » ? C’est à voir, mais je ne veux pas le savoir. En tout cas c’est un « mieux » que certains sont résolus à atteindre… Même si ces belles résolutions ne durent pas toujours très longtemps :

Detox-Drain + ? Pourquoi t’achètes ça, hein ? Pourquoi tu prends pas un CD à la place ?
– Ecoute. C’est pas que je sois soumise aux diktats de la société de la perfection. Mais ma cellulite, je la trouve moche. Je veux de la fesse lisse.
– Ouais. Tu disais pas ça l’année dernière ?
– Si.
– Et combien de temps t’as tenu, à appliquer ta crème matin et soir ?
– Euh… une semaine.
– Alors laisse tomber ton Detox machin, je te dis !
– Laisse-moi accomplir ma destinée cosmétique, plutôt. Tu verras quand j’aurais un cul d’enf… f… Fuck ! 42 euros pour ce truc !!!???
– Ah ué, quand même.
– Finalement, je garde ma cellulite.

S’attaquer à la peau d’orange coûte parfois la peau du cul.

Ce bel élan a toutefois son revers : la culpabilité. Et oui. Qui ne s’est pas dit, après avoir abandonné au bout de 10 jours son rituel piscine, « Je suis faible » ? A force de voir s’étaler sur les pages des culs parfaits, des visages lisses et des silhouettes plus que pelotables, qui n’a pas eu l’impression de ne pas en faire assez ? De ne pas être assez ? D’en avoir trop ? Même ceux qui clament « moi les régimes j’en ai rien à foutre ! » et le pensent vraiment, sont touchés par le phénomène au moins furtivement. C’est dur, la vie (désolée, je manquais de phrases de transition).

Des méthodes employées par l’IP dans sa quête du « mieux »

Pour mener à bien son entreprise, l’IP qui cède à l’appel de la minceur a différentes armes à sa disposition. Certes, d’après la sagesse populaire, pour mincir durablement, rien ne vaut une activité sportive régulière et un peu de bon sens dans l’assiette. Mais la sagesse populaire, l’IP l’emmerde : il n’a pas le temps d’être raisonnable. Alors il préfère s’adonner à diverses pratiques sado-masochistes, souvent piochées dans les fameux numéros « spécial minceur » cités plus haut.

Ce qui relève de l’exploit. Car côté régime alimentaire, par exemple, les méthodes et les modes varient tant qu’il y a de quoi avoir le vertige. En particulier face à des conseils aussi ésotériques que consommer 150g de poulet avec du fromage blanc et du surimi entre 4h et 6h du matin, puis boire 1L de tisane de feuille de vigne rouge pendant la matinée. Ne JAMAIS associer pâtes et steak hâché, sauf lorsque la température corporelle avoisine les 37, 54°C etc. C’est pourquoi, la plupart du temps, l’IP normalement constitué ne retient de ses lectures que quelques bribes d’informations assez librement adaptées :

– Bah ? Qui c’est qu’a bouffé tous mes M&M’s ?
… Hihi ?
– Je vois… Je croyais que t’étais au régime ?
– Oui. Mais j’ai lu dans un magazine que les fruits secs avaient un grand intérêt nutritionnel. Et qu’un peu de chocolat, c’était bon pour le moral. Donc bon pour la réussite du régime.
– Mais quelle tâche…
– Et c’est scientifiquement prouv…
– TU BOUFFES PAS MES M&M’S, C’EST TOUT !!!

Les régimes rendent parfois irritables.

C’est bien connu, un régime n’est rien sans son copain le sport. Et comme dans ce domaine, il faut faire dans le neuf pour éviter de lasser un public blasé, on range les profs de sport en collant moule-burnes et on suggère de brûler le gras autrement. Dans la plupart des « Spécial minceur », on trouvera donc un choix de sports qui changent de l’ordinaire. Des sports que tout le monde a l’envie et l’occasion de pratiquer au quotidien, comme le trapèze, le curling, le kite surf ou que sais-je encore :

– Dis, tu pourrais me prêter Canex ?
– Bah… Pour quoi faire ? Je croyais que t’aimais pas les chiens ?
– C’est vrai. Mais là-dedans, y disent que faire du sport avec un animal de compagnie est une méthode efficace pour faire travailler tous les muscles en profondeur et surtout, lutter contre le stress.
– Lutter contre le stress ? T’as déjà emmené Canex au parc ?
– Nan.
– C’est bien ce que je pensais…

Epatante créativité humaine.

Bien entendu, la traque du mieux a ses limites : et il n’est pas rare que même les plus motivés abandonnent doucement leur justaucorps, soit parce que les 2 kilos en trop ont disparu, soit justement parce qu’ils sont toujours là. L’IP peut alors passer à autre chose, en attendant sa prochaine crise anti-bourrelets, anti-flappi, anti-rides, anti-tout. Sauf bien sûr, s’il fait partie de ceux pour qui chasser le gras, ça n’est pas une activité saisonnière mais une vocation. Ceux qui le traquent comme Ahab poursuit Moby Dick. Ceux qui fustigent les canons de beauté actuels, tout en étant terrorisés à l’idée de ne pas leurs correspondre. Les gens comme moi, quoi.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ~Leev~
    ~Leev~, Le 31 mars 2006 à 1h09

    opiium

    Perso ce n?est pas mon cas. Et en tant qu?ex anorexique, ça me terrifie vraiment très fort tout ça? Peur que ça dérape pour les gens qui commencent? :confused:
    C'est clair que faudrait quand même pas tout foutre en l'air!;)

    Sinon, ben l'article est vraiment agréable à lire (surtout les petits dialogues). Moi je pense aussi que je vais succomber à la folie des régimes:sad: lol

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)