Prince sort le clip de « Baltimore », sa chanson en hommage à Freddie Gray

Quelques mois après les émeutes contre les violences policières envers les personnes noires aux États-Unis ayant suivi la mort du jeune Freddie Gray, Prince dévoile le clip de sa chanson engagée Baltimore.

C’était le 19 avril dernier. Freddie Gray, un jeune Afro-Américain, est décédé à Baltimore après avoir arrêté par la police, dans des circonstances pas très claires : sa nuque a été brisée durant son trajet au poste. Ce décès faisait écho à bien d’autres violences policières impunies contre des personnes noires aux États-Unis, et a suscité d’importantes émeutes.

À la suite de ces événements, le chanteur Prince avait donné en mai un « concert pour la paix », lors duquel il avait interprété une chanson inédite, intitulée Baltimore.

À lire aussi : Les émeutes de Baltimore, aux États-Unis — Je veux comprendre

Quelques mois après, ce titre, interprété avec la chanteuse Eryn Allen Kane, a enfin son clip. Comme les paroles, la vidéo dénonce la violence policière et le sang versé. Elle compile des images des manifestations de Baltimore, et notamment des extraits de journaux et des gros titres, qui retracent le déroulement des événements selon la vision des médias :

« Les manifestations ont commencé la semaine dernière après que Freddie Gray, 25 ans, est décédé à l’hôpital le 19 avril 2015. »

Sur les images, souvent en noir et blanc, se déroulent les paroles de la chanson :

« La paix est plus que l’absence de guerre
Allons-nous vivre un autre jour sanglant ?
Nous sommes épuisés de pleurer et de voir des gens mourir
Allez, confisquons toutes les armes »

La vidéo s’achève sur une citation de Prince, extraite d’une interview qu’il avait donné au moment des émeutes :

« Le système est cassé. Il va falloir que les jeunes gens le réparent cette fois. Nous avons besoin de nouvelles idées, d’une nouvelle vie. »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire