Press Pause Play, un documentaire sur la révolution numérique

Press Play Pause est un excellent documentaire (en anglais*) qui revient sur la révolution numérique de ces 10 dernières années.

Vous vous souvenez de cette vieille époque où l’on considérait que « photographe », « musicien » ou encore « écrivain » étaient des métiers ? On était encore enfants et on se demandait « quel type d’études » il fallait faire pour exercer ces professions.

Aujourd’hui, armé d’un appareil photo numérique à moins de 50 euros chez Darty, Instagram, un logiciel de musique, un compte YouTube et un Tumblr, tout le monde peut se réclamer de l’art. C’est ce que le documentaire Press Pause Play illustre.

En effet, l’émergence des nouvelles technologies en ligne a rendu possible une e-creativité, terrain de jeux inédit pour les artistes dits « professionnels » mais aussi pour les amateurs. Un nouveau champ des possibles a subitement vu le jour, et avec lui, la multiplication des oeuvres créées.

Est-ce à dire que l’art s’est démocratisé et que tout le monde est devenu potentiellement talentueux du jour au lendemain ? Pas nécessairement, et c’est aussi ce que Press Pause Play se propose d’interroger.

pause Press Pause Play, un documentaire sur la révolution numérique

Le documentaire va à la rencontre de certains des créateurs les plus influents de notre ère numérique.

Ainsi, le film qui parle « d’espoir, de peur et de culture digitale » ouvre sur le chanteur Moby, qui rappelle que de tout temps, l’homme a toujours su se saisir des objets qui l’entouraient pour créer. Brenda Walker, journaliste musicale, parle d’époque incroyable où les outils de création sont décuplés. Lena Dunham, réalisatrice, évoque la possibilité de s’auto-distribuer : aujourd’hui, quiconque réalise un film peut le poster sur la toile et le rendre visible de tous – ce qui, selon la jeune femme, est à la fois très excitant et rend plus compliqué « le challenge de se distinguer de la masse ». Les témoignages et opinions d’autres acteurs de la création numérique suivent, toujours sur fond de petite musique et jolies images.

Trailer :

Chargement du lecteur...

Très agréable à regarder, ce documentaire réalisé par David Dworsky and Victor Köhler permet une introspection sur notre époque où tout va de plus en plus vite, le futur dépassant toujours le contemporain si bien que l’on ne sait jamais plus où donner de la tête. L’occasion de se poser un instant pour réfléchir sur ce nouveau paradigme de création.

Le documentaire, disponible en entier ci-dessous :

[vimeo]http://vimeo.com/34608191[/vimeo]

*Pour les non-anglophones : on espère qu’une version sous-titrée en français arrivera vite, mais en attendant, vous pouvez quand même essayer de visionner le film – les intervenants s’y expriment assez lentement et clairement.

Tous les articles Culture , Dans l'air du temps , Sur le web
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 1 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Ziloa
    Ziloa, Le lundi 23 janvier 2012 à 23h37

    J'ai regardé le documentaire, il était intéressant même si il y a parfois de la redite. Pour ce qui est de la réflexion finale, qui est que nous sommes dans un monde en pleine évolution artistiquement parlant, je pense que c'est vrai, mais que cette évolution n'est pas nouvelle, qu'elle a toujours été là et que nous ne sommes pas à un tournant, mais que ce tournant est infini (je ne sais pas si c'est très clair).
    Par rapport au fait que tout le monde puisse créer un film, un album ou des photos, c'est également vrai, je ne suis cependant pas d'accord avec une des remarques sur le fait qu'on puisse se satisfaire de la médiocrité, je pense qu'on peut tout à fait apprécier des ?uvres "naïves" tout en reconnaissant qu'elles sont moins recherchées que d'autre, nous sommes tjrs capables de mettre les choses en perspectives :)
    Ensuite, j'ai bien aimé l'analyse qu'ils font de l'industrie musicale, je crois que je ne me rendais pas pleinement compte du gain de temps réalisé entre maintenant et il y a 20 ans pour faire un album, c'est fou...
    Merci d'avoir partagé ce lien!

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !