Présidentielle 2012 : 30% des Français pourraient voter FN

Un sondage nous annonce ce matin que 30% des Français ne seraient pas complètement contre l'idée de voter pour le Front National.

Présidentielle 2012 : 30% des Français pourraient voter FN

Avant toute chose, mettons les choses au clair : à plus de quatre mois du premier tour de l’élection présidentielle, rien n’est joué (il n’y a qu’à voir l’écart qui se restreint entre François Hollande et Nicolas Sarkozy alors qu’il était énorme il y a encore quelques semaines). En outre, les sondages ne sont ni lancés, ni publiés pour donner une réponse péremptoi(iiire)re aux interrogations que tout le monde se pose sur les résultats de la présidentielle de 2012 ; ils se contentent finalement de donner le ton et les intentions de vote contemporains.

Ce que je vais vous annoncer ne va pas forcément vous mettre en joie pour la journée (en plus c’est lundi et il fait froid). Si c’est le cas, je ne puis que vous inviter en contrepartie à aller lire ou relire les articles de notre dossier Feel Good et les Trouvailles d’Internet pour vous remettre d’aplomb en ce début de semaine. Et puis si ça va vraiment pas, on vous mettra une photo de George Clooney cul-nu. C’est pas un problème, je le connais bien.

Selon un sondage réalisé par Viavoice et publié aujourd’hui par le quotidien Libération, « 30% des français n’excluraient pas de voter pour Marine Le Pen si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain ». Cependant, ces 30% ne doivent pas être mis dans le même panier puisque :

  • Seulement 8% sont sûrs de leur vote
  • 10% voteront « probablement » pour Marine Le Pen
  • 12% ne voteront « probablement pas » pour elle (mais n’excluent pas de voter pour elle. Non mais ALLO !)

Ce sondage ne fait que nous conforter dans l’idée que Marine Le Pen a définitivement réussi son pari de re-populariser le Front National depuis qu’elle en a repris le flambeau il y a presque un an jour pour jour. Jamais les intentions de vote pour le parti d’extrême droite n’ont été aussi élevées. L’une des raisons de ce regain de popularité de la faction est que sa présidente a pour stratégie de s’adresser à la France dite d’en bas et se positionnait en décembre dernier comme la candidate de la France des oubliés, comme nous le rappelle cet article des Echos. La nouvelle clé de voûte de sa stratégie politique ? Un discours populiste à destination des classes moyennes, qu’elle estimait hier à Saint-Denis « trop riches pour être aidées, trop pauvres pour s’en sortir », – des termes que j’ai souvent entendus au PMU du bout de ma rue en allant m’acheter des cigarettes.

Mais comme la meilleure façon de se faire une idée sur le Front National est de se renseigner sur son programme, en voici les grandes lignes :

  • Le retour au franc (dont les enjeux et les difficultés sont très bien expliqués dans cet article de Slate).
  • L’idée de « priorité nationale » avec un protectionnisme économique et social.
  • Pour l’immigration, Marine Le Pen annonçait en novembre dernier vouloir donner la priorité aux Français pour accéder à l’emploi, au logement et aux aides sociales. Hier, à Saint-Denis, elle clamait : « En jouant la carte hypocrite d’une pseudo-générosité avec la terre entière, qui consiste trop souvent à donner la priorité à des familles tout juste débarquées sur notre territoire et parfois mêmes illégales car polygames, on asphyxie le logement social » (ça picote).
    Pour appuyer ses propos, le FN a choisi pour un de leurs dépliants une photographie d’un SDF français pour montrer combien nous sommes, à leurs yeux, mis sur la paille par les immigrés. Sauf que le sans-abri en question n’est pas plus français que SDF : il s’appelle Bryan et a pris la pose pour la photo en question qui est disponible sur un site américain.
  • Sortir la France du commandement intégré de l’OTAN (Charles de Gaulle revival).


Inutile de te rappeler que le 22 avril 2012, ta meilleure amie sera ta carte électorale.

Néanmoins, malgré sa popularité actuelle, Marine Le Pen rappelait ce matin même au micro de Jean-Jacques Bourdin pour RMC et BFM TV que le FN est « loin du compte » en ce qui concerne les 500 parrainages d’élus nécessaires pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle. Bluff ou pas bluff ? Réalité ou tentative d’auto-victimisation comme le faisait son Papa ? L’avenir nous le dira.

Pour en savoir plus sur le sujet et débattre dans la joie, la bonne humeur et le respect, rendez-vous dans le forum L’Actu en France.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 70 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ninfea
    Ninfea, Le 9 mars 2012 à 17h25

    peut etre que l'histoire des gens "trop riches piur être aidés et trop pauvres pour s'en sortir" c'est un truc que tu as entendu au PMU en bas de chez, toi en effet, mais est-ce parce que tu considères cela comme une généralité de comptoir que cela n'est pas vrai? en tant que fille de deux parents qui gagnent 50 euros de plus que le SMIC depuis 30 ans (oui, ALLO, 30 ans) je peux te dire que cette généralité que tu attribues aux gueux c'est l'histoire de ma vie. Na jamais avoir de bourse alors aller à l'école avec le cartable déchiré, le même depuis le CP, ne jamais aller aux voyages scolaires, ne jamais change d'habits tant qu'ils ne sont pas usés jusqu'à la corde, bref la totale et aujourd'hui pour faire mes études c'est encore pire. ALors je ne rentre pas dans le débat sur Marine Le Pen, l'extrême droite etc, car ce n'est pas parce qu'elle se prétend la marraine de laissés pour compte que je vais aller voter pour elle, surement pas. Non, je voulais juste appeler l'auteur de l'article à un peu moin de snobisme quand il parle des gens dans les PMU, car oui cette phrase tu aurais pu l'entendre de la bouche de mon père, et pourtant ça ne veut pas dire que c'est un beauf fini ou qu'o ne sait pas réflechir. Il dit ca car c'est la vérité, car il est payé moins de mille euros par mois et qu'il n'a a ABSOLUMENT LE DROIT A QUE DALLE pour élever ses deux gosses. Merci de penser à ça la prochaine fois que tu entendras des brèves de comptoir que tu considères vides de sens.

Lire l'intégralité des 70 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)