L’Eglise contre l’extension du travail dominical

Quatre jours avant l’ouverture du débat à l’Assemblée nationale, Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, s’est déclaré hostile à l’extension du travail dominical, ce matin, au micro de RTL. Une évolution qu’il juge « malsaine ». Le projet du gouvernement crée selon lui le « risque de banaliser l’ensemble des jours de la semaine et de ne plus […]

L’Eglise contre l’extension du travail dominical

Quatre jours avant l’ouverture du débat à l’Assemblée nationale, Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, s’est déclaré hostile à l’extension du travail dominical, ce matin, au micro de RTL.

Une évolution qu’il juge « malsaine ».

Le projet du gouvernement crée selon lui le « risque de banaliser l’ensemble des jours de la semaine et de ne plus avoir de repère fixe pour les jours de repos qui permettent à une société de se structurer autrement que par le travail et le commerce ».

Le Medef contre le refus du travail le dimanche (08/12/08)

En donnant à chaque salarié le droit de refuser le travail du dimanche, les députés UMP partisans de l’ouverture dominicale des magasins pensaient calmer le jeu.

Que nenni mon bon. Ce matin sur Europe 1, dame Parisot, patronne des patrons, a déploré qu’on « débouche sur une rigidité de plus dans le droit du travail ». Et d’ajouter : « Nous avons besoin plus que jamais, en raison de la crise, de souplesse, de possibilité d’ajustement ».

Avec des amies comme elle, ils n’ont pas besoin d’ennemis, les députés de l’UMP. D’ailleurs ça tombe bien, Martine, Ségolène et leurs petits camarades sont trop occupés à s’étriper pour se pencher sérieusement sur le sujet.

Pour ou contre l’ouverture des magasins le dimanche (28/11/08)

Alors que le débat sur l’ouverture des magasins le dimanche divise les rangs de la majorité gouvernementale, une étude réalisée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) démontre que cette mesure n’aura qu’un impact « très limité » sur notre économie. (cf l’express.fr)

« On s’attend à ce que l’effet net de la libéralisation de l’ouverture des magasins le dimanche sur la demande globale adressée au commerce soit très limité, et que l’essentiel des ventes réalisées le dimanche corresponde au transfert de ventes initialement réalisées les autres jours de la semaine ».

Même constat en matière de création d’emplois : impact ni positif, ni négatif.

Seul intérêt de la mesure : la liberté qu’elle offre au consommateur d’arpenter les magasins le dimanche. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Qu’en penses-tu madmoiZelle ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MissMargaux
    MissMargaux, Le 12 décembre 2008 à 15h59

    le probleme c'est qu'il y a des personnes qui seraient contentes de travailler le dimanche mais d'autres que ça derangent... dans ce cas le volontarait serait LA bonne solution mais tout le monde sait très bien que le volontariat, ça marche pas genre on va aller dire a notre patron "nan nan j'ai pas envie de bosser le dimanche"
    perso je vois pas trop l'interet de faire ses courses le dimanche, je sais que pour certains c'est difficile d'y aller un autre jour mais on trouve toujours des solutions

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)