Poupée vaudou 1 – Nicolas Sarkozy 1

La cour d’appel de Paris a rendu son verdict : la poupée vaudou constitue bel et bien « une atteinte à la dignité » de Nicolas Sarkozy, mais sa commercialisation peut se poursuivre à condition d’apposer sur chaque kit la mention suivante : «il a été jugé que l’incitation du lecteur à piquer la poupée jointe à […]

Poupée vaudou 1 – Nicolas Sarkozy 1

La cour d’appel de Paris a rendu son verdict : la poupée vaudou constitue bel et bien « une atteinte à la dignité » de Nicolas Sarkozy, mais sa commercialisation peut se poursuivre à condition d’apposer sur chaque kit la mention suivante : «il a été jugé que l’incitation du lecteur à piquer la poupée jointe à l’ouvrage avec les aiguilles fournies dans le coffret, action que sous-tend l’idée d’un mal physique, serait-il symbolique, constitue une atteinte à la dignité de la personne de M. Sarkozy».

Désormais, aucun acheteur du coffret, lorsqu’il piquera la poupée, ne pourra ignorer qu’il porte volontairement atteinte à la dignité de notre président.

L’avocat de Nicolas Sarkozy s’est déclaré « tout à fait satisfait ».

Elle est pas belle la vie ?

Poupée vaudou 1 – Nicolas Sarkozy 0

La justice a tranché : les éditions K&B peuvent continuer à vendre la fameuse poupée vaudou à l’effigie de Nicolas Sarkozy.

On se réjouit pour elles car depuis l’annonce du procès engagé par notre président, l’objet s’arrache sur internet et dans les librairies.

Moqueuse, Ségolène Royal s’attend à ce que son adversaire à la présidentielle porte désormais plainte contre le Canard Enchaîné ou les Guignols de l’Info.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 34 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zack
    Zack, Le 2 décembre 2008 à 11h02

    Je trouve le verdict ridicule. Si on estime que ça lui porte préjudice, on la retire, mais vraiment, dire " vous pouvez l'acheter mais l'utiliser c'est porter préjudice au président!", je ne comprend pas trop la logique.

Lire l'intégralité des 34 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)